La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Hollande : qu’est-ce qu’on se marre ?

Par      • 14 Juin, 2012 • Catégorie(s): Institutions  Institutions    

La création du ministère du redressement productif laissait augurer une sacrée partie de rigolade. Et, depuis un peu plus d’un mois, nous sommes servis. Le gouvernement a fait une sacrée trouvaille : les forces de police seront tenues de délivrer un récépissé après chaque contrôle d’identité.

Les promesses n’engagent que ceux qui y croient !

Le candidat François Hollande l’avait juré et craché : il n’y aurait pas de ministres condamnés au gouvernement ! Ayrault est à Matignon, Montebourg à l’industrie ! Il ne faudrait pas oublier Vincent Peillon qui semble avoir relégué aux oubliettes l’exigence de concertation affichée par François Hollande et Jean-Marc Ayrault.

Puis, le nouveau Président avait déclaré qu’il ne rentrerait pas dans les affaires des partis. Lundi 11 juin, il délivrait un message de soutien à Ségolène Royal, signé de sa propre main, repris dans la dernière profession de foi de la candidate officielle du Parti Socialiste à la Rochelle : « Dans cette circonscription de Charente-Maritime, Ségolène Royal est l’unique candidate de la Majorité Présidentielle qui peut se prévaloir de mon soutien et de mon appui. » 10 années à la tête du Parti Socialiste et 4 enfants plus tard, l’affectif aura repris tous ses droits !!!

Du coup, Trierweiler s’est fendue d’un tweet de soutien à Olivier Falorni, le candidat opposé à la mère des enfants de François Hollande. La 1re Dame de France dispose de 7 collaborateurs et d’un chef de cabinet à l’Elysée, payés par le contribuable !

La déontologie de Dame Duflot et du Sieur Valls

Il ne faudrait pas oublier le coup de canif à la charte de déontologie et l’obligation de solidarité gouvernementale de laquelle Cécile Duflot, prônant la légalisation du cannabis, s’est abstraite. Jean-Marc Ayrault nous a expliqué, en nous prenant pour des cons, qu’elle était encore chef de parti. N’oublions pas Manuel Valls qui, après avoir été contraint de démissionner de son poste de Maire d’Evry, s’est accordé une indemnité de 1700 euros en tant que conseiller municipal délégué !!! Depuis, il a dû renoncer à cette indemnité, dont le Canard Enchaîné s’est fait les choux gras !

Feu le Président normal

A l’occasion de sa visite en Normandie, à l’occasion des commémorations du débarquement du 6 juin 1944, le convoi présidentiel s’est permis de nombreuses entorses avec le Code de la route, atteignant sur l’autoroute jusqu’à 180 km/h.

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , , ,

3 Réponses »

  1. Les news du jour : “François Hollande rencontre ce jeudi Mario Monti”

    “J’ai fait un rêve”, le rêve que DSK ait été élu président et que Berlusconi soit toujours à la tête du gouvernement italien.

    Flamboyant sommet franco-italien!, démesure fellinienne, célébrations dionysiaques, ambiance “Caligula” de Tinto Brass…une décadence européenne dorée!

    Qu’a ton aujourd’hui?
    – des somment Hollande-Monti qui vont discuter de taux d’intérêt!
    – un président qui fait des excès de vitesse sur l’autoroute en Scenic.
    – un épisode de conflit matrimonial du niveau de “Desesperate housewife” avec Hollande, son ex et son actuelle!

    …ah c’est sur ça calme! qu’a t on gagné? une décadence européenne triste voila!

  2. Oui, c’est, selon les jours, le rire jaune ou le sourire gêné, en attendant, après le second tour des législatives, la fête à la grimace orchestrée par un ministère remanié.
    L’impatience d’un Peillon, recadré par Ayrault hier sur le rallongement des vacances scolaires de la toussaint, en dit long sur le respect de la concertation par un parti longtemps frustré de pouvoir, s’il obtient la majorité parlementaire absolue. A part dans l’emballage, où est le changement de moeurs politiques promis à ceux qui y ont cru ?

  3. @veto22

    Ah oui, je l’avais oublié celle-là : il paraît qu’il devait y avoir concertation.

Laisser une Réponse

*