La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Gouvernement Ayrault : nouveaux ministres, nouvelles attributions !

Par      • 22 Juin, 2012 • Catégorie(s): Institutions  Institutions    

Prévue initialement vers 18 h 30, l’annonce du mini-remaniement se sera faite quelque peu attendre. C’est vers 21 h 00 hier soir que le gouvernement Ayrault II a enfin été connu. Quel suspense !!!

Les nouveaux ministres

Robert Hue est le grand absent de ce mini remaniement ! 4 petits nouveaux font leur entrée au gouvernement de Jean-Marc Ayrault :

  • Guillaume Garot, 46 ans, ministre délégué chargé de l’agroalimentaire (???),
  • Thierry Repentin, 49 ans, ministre délégué à la formation professionnelle et l’apprentissage, ancien secrétaire d’Etat au logement sous Lionel Jospin,
  • Hélène Conway, 51 ans, ministre déléguée chargée des Français de l’étranger (???)
  • Anne-Marie Escoffier, 69 ans, ministre déléguée chargée de la décentralisation, membre du Parti radical de gauche.

Les changements d’attribution

Nicole Bricq troque le ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie confié à Delphine Batho contre le ministre du Commerce extérieur. Les habits de ministre délégué à la justice semblaient bien trop étroits à la député socialiste des Deux-Sèvres !

Yamina Benguigui perd le portefeuille des Français de l’étranger, confié à Hélène Conway. Elle conserve toutefois la francophonie. Stéphane Le Foll récupère la forêt à l’agriculture. Benoît Hamon reste ministre délégué et se voit attribuer la consommation, en plus de l’économie sociale et solidaire. Quel est le rapport ?

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , ,

7 Réponses »

  1. Ce que je retiens c’est tout d’abord qu’entre les ministres et les secrétaires d’État…oups pardon mes seigneuries…les ministres délégués, il sont 38, soit l’un des plus important gouvernement puis longtemps ce qui à quelques jours d’annoncer un ridicule coup de pouce du salaire minimum et compte-tenue de l’annonce à peine voilée de la periode de rigueur est totalement inopportun voire provocateur.

    Ce que je retiens aussi, c’est que le parti communiste aurait fait une pression/chantage telle (en évoquant leur engagement dans les régions) que Hollande a renoncé à appelé Robert Hue.

    Sinon l’entrée des ministres Ségolinistes en nombre montre aussi le premier acte de rapprochement avec le centre .

  2. @Fred

    Ca veut dire quoi au juste être ségoléniste ? Adorateur et supporter de Ségolène Royal ?

    Pour Robert Hue, je ne vois pas en quoi des communistes qui ne voulaient pas y aller exigeraient d’autres qu’ils n’y aillent pas non plus !!! Qu’est-ce que nous en savons exactement ? Robert Hue a fait campagne, dès le début, pour Hollande. Il devrait en être remercié d’une façon ou d’une autre.

  3. De toutes manières je n’ai rien contre la droite! la preuve j’ai des amis au P.S !

  4. Nicole Bricq, déjà recyclée, çà, c’est de l’écologie!!!
    La réalité, n’est pas un pur changement ministériel.Nicole Bricq voulait , comme Montebourg, que Shell n’ait pas l’autorisation d’exploiter le pétrole près de la Guyanne.
    Pourtant, il faut du pétrole pour faire marcher les trains : le maillage ferroviaire , c’est grand « dada » ,de l’écologie .

    Ce n’est pas demain que trains marcheront à l électricité provenant de l’éolien.

    Montebourg sera-t-il éjecté aussi?

    Comme quoi, l’accord avec les écologistes a déjà du plomb dans l’aile, au bout de 10 jours.

    Il faut dire que trouver du pétrole , par les temps qui courent, c’est une mine d’or.

  5. @Fred

    Décidément, tu bouffes à tous les râteliers ! ;+)

  6. @St Denis

    Tu ne crois si bien dire. Hier par exemple, j’ai dîner avec deux amis ex rocardiens et ex ségolinistes. Tu vois un peu ! Tu dois les connaître d’ailleurs …

  7. @Fred

    C’est bien ce que je dis : tu bouffes à tous les râteliers. Et, en plus, tes « amis » sont infréquentables ! ;+)