La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Le cabinet de François Hollande : et la parité alors ?

Par      • 20 Mai, 2012 • Catégorie(s): Institutions  Institutions    

Constitué en trois temps, le cabinet de François Hollande comprend désormais 31 membres, dont 6 femmes seulement. La parité n’engage que ceux qui y croient !

Les nominations du 15 mai

  • Pierre-René Lemas, secrétaire général de l’Élysée, un gaulliste,
  • Emmanuel Macron, secrétaire-adjoint de l’Élysée, associé-gérant chez Rothschild,
  • Nicolas Revel, secrétaire-adjoint de l’Élysée, un proche de Bertrand Delanoë,
  • Aquilino Morelle, conseiller politique en charge des discours, ex-directeur de campagne d’Arnaud Montebourg,
  • Sylvie Hubac, directeur de cabinet de l’Élysée, une très proche de François Hollande,
  • Alain Zabulon, directeur adjoint de cabinet de l’Élysée,
  • Pierre Besnard, chef de cabinet de l’Élysée,
  • Benoît Puga, chef d’état-major, nommé à ce poste le 5 mars 2010 par Nicolas Sarkozy.

Les nominations du 17 mai

  • Faouzi Lamdaoui, conseiller à l’égalité et à la diversité, un proche de François Hollande,
  • David Kessler, conseiller culture et communication, ancien directeur général des Inrockuptibles et ancien conseiller de Lionel Jospin,
  • Olivier Lyon-Caen, conseiller Santé et recherche médicale, chef du service neurologie de l’hôpital de la Pitié Salpêtrière,
  • Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique et sherpa G8,
  • Pierre Valleix, conseiller Justice du chef de l’État, proche de Jean-Pierre Bel,
  • Christian Gravel, conseiller presse et communication, un proche de Manuel Valls et pilier de l’équipe de campagne du candidat Hollande,
  • Claudine Ripert-Landler, conseillère stratégie et international,
  • Eric Lavault, aide de camp du Président de la République,
  • Yann Latil, aide de camp du Président de la République,
  • Philippe Léglise-Costa, conseiller pour les affaires européennes, adjoint au conseiller diplomatique,
  • Hélène Le Gal, conseillère Afrique,
  • Christian Lechervy, conseiller affaires stratégiques, Asie,
  •  Emmanuel Bonne, conseiller Afrique du Nord, Moyen-Orient, Nations unies,
  •  Fabien Penone, conseiller Russie, Balkans, ex-CEI, Amériques, politique extérieure de l’Union européenne,
  • Matthieu Peyraud, conseiller G8-G20, enjeux globaux,
  •  Sandrine Duchêne, conseiller politique économique et finances publiques,
  • Hervé Naerhuysen, conseiller politiques fiscales et sectorielles,
  • Arnaud Oseredczuk, conseiller financement de l’économie et euro,
  • Michel Yahiel, conseiller travail, emploi et protection sociale,
  • Patrick Vieu, conseiller environnement et territoires,
  • Constance Rivière, conseiller institutions, société, libertés publiques,
  • Sophie Brocas, conseiller administration et service public,
  • Gilles Clavreul, conseiller affaires territoriales,
  • Bernard Rullier, conseiller relations avec le Parlement,
  • Paul Bernard, conseiller chargé des interventions et études, sous l’autorité du conseiller politique M. Aquilino Morelle.

Sources : Le Figaro, Légifrance (arrêtés des 15, 17 et 17 mai)

 

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , ,

2 Réponses »

  1. Scandale! Il aurait mieux fait de prendre des femmes incompétentes plutôt que des hommes compétents, c’est clair.

  2. @Bourbonnais

    De Françoise Giroud, via une gente demoiselle : « Il y aura égalité entre les hommes et les femmes, le jour où on nommera des femmes incompétentes à des postes de responsabilité. » Pour le gouvernement, c’est fait ! ;+)

Laisser une Réponse

*