La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Immigration : la campagne présidentielle de Sarkozy est lancée

Par      • 1 Mai, 2006 • Catégorie(s): Politique  Politique    

C’est une des questions sur laquelle la gauche n’est pas audible. Nos positions sont divergentes. L’animal politique qu’est Sarkozy l’a bien senti.

A titre personnel, je ne suis pas spécialement favorable à une régularisation massive. Ce serait un énorme appel d’air envoyé au reste du monde. Les Français ne peuvent pas l’accepter et ils nous le feront savoir en temps utile. Je suis, en revanche, pour désaisir les préfets de cette question en la confiant à une commission nationale/régionale/départementale indépendante chargée de statuer au cas par cas avec humanisme, discernement et fermeté. Sur cette question, restons lucides !

Pour rappel, la phrase de Michel Rocard : « nous ne pouvons pas accueillir toute la misère du monde ». Il faut aussi savoir accueillir les gens avec dignité, en leur donnant de véritables chances de s’insérer dans notre société. Sarkozy tend un piège à la gauche et au Ps pour faire apparaître l’incompatibilité des gauches. Certains d’entre nous sont déjà tombés dedans ! Je comprends le mutisme de la direction du Ps sur la question. Pour autant, nous devrons trancher dans un sens ou dans l’autre. Une fois le choix circonstancié, ce sera le choix de tous les socialistes et ce sera, à nous tous, de le défendre. Pour l’heure, il est urgent de ne pas se taire, surtout au sein de notre section.

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , ,

2 Réponses »

  1. Je suis d’accord avec toi,je pense qu’un immigré travaillant dans
    notre pays (souvent au noir car sans papier)et souhaitant
    s’intégrer à notre pays,doit etre reconnu par
    l’état et par la nation et obtenir la régularisation de ses
    papiers et en plus leur assurer un logement décent ainsi qu’à
    tous les travailleurs sous le seuil de pauvreté ou pas
    Quant à l’autre catégorie d’immigrés « Nous ne pouvons pas
    acceuillir toute la misére du monde » Il faudra trouver la solution
    en relation avec les pays émmigrants et ces immigrés
    José

  2. Pour poursuivre la discussion, il existe l’ANAEM, l’Agence Nationale d’Accueil des Etrangers et des Migrations, qui a mis en place le programme d’aide au retour pour les étrangers en situation irrégulière.

    Site : http://www.anaem.social.fr/

    Pour ma part, je suis pour un durcissement du code pénal pour les organisateurs des filières de l’immigration clandestine sans chercher à pénaliser l’immigré lui-même, comme le souhaite Bush par rapport aux Latinos. L’immigré est déjà une victime de la pauvreté dans son pays. La double peine est une absurdité.