La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

De très nombreuses interrogations autour de Wikipédia

Par      • 10 Juil, 2007 • Catégorie(s): Formation  Formation   Informatique et Internet  Informatique et Internet    

La polémique est née en France au travers des fourches caudines de Pierre Assouline le 9 janvier de cette année dénonçant l’absence d’objectivité de l’encyclopédie sur l’affaire Dreyfus. Depuis, de nombreuses interrogations se portent autour de l’utilisation de Wikipédia. Le 17 mars, Pierre Assouline remet ça sur l’ouvrage.

Dans Libération, Raymond Troussot, historien et biographe de Diderot rappelle, selon lui, la différence entre l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert et Wikipédia. Fort de ses 500000 articles en français, Wikipédia, issue de la culture collaborative est du « work in progress » alors que l’Encyclopédie visait à « l’organisation des savoirs« . Le reproche qu’il fait à Wikipédia est son absence de hiérarchies mettant tout sur le même plan. Serge Pouts-Lajus lui reproche clairement de ne pas permettre l’identification des sources, dérogeant en cela au principe de responsabilité. Par sa Vision utilitariste, elle contribuerait à désapprendre la culture sur le Web et ne serait qu’une solution de renoncement éducatif. Même si elle n’est pas sans fondement, la critique de Serge Pouts-Lajus est entâchée de sérieuses questions sur son objectivité. Il a en effet dirigé Cedic-Nathan et co-anime le Café pédagogique au travers d’une association, le CIIP, dont l’un des sponsors n’est rien d’autre que Microsoft. La massification de l’usage de Wikipédia constitue un risque pour les sociétés commerciales spécialisées dans l’édition d’encyclopédies.

De mon point de vue, la critique la plus grave que l’on puisse faire à Wikipédia, c’est qu’elle est devenue un outil de publication et de référencement aux mains des sociétés commerciales. Les entreprises commerciales ne peuvent pas être insensibles à l’omniprésence de Wikipédia dans les résultats retournés par les moteurs de recherche. La participation financière du gouvernement allemand à la branche allemande n’est pas non plus sans poser de nombreuses questions quant à l’indépendance de Wikipédia. Microsoft avait récemment payé un expert pour « corriger » certains articles. Le risque n’est-il pas d’aller vers un instrument de manipulation des masses ?

Pour autant, n’allons pas jeter Wikipédia avec l’eau du bain. La plate-forme collaborative reste un outil génial. Elle n’en a d’ailleurs que le statut.

Source : DLFP, Cndp, 01Net

Voie Militante Voie Militante

Une Réponse »

  1. La question est-elle celle de la « responsabilité de l’auteur » (organisation marchande) ou bien celle de la culture partagée ? La Wikipedia, dont les travers tiennent aussi à l’expérimentation collective unique qu’elle représente, met en avant que la culture, le savoir, la connaissance sont d’abord des biens communs, avant d’être des produits individuels. C’est une autre culture, justement…