La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Le Medef, incarnation de l’immobilisme et du corporatisme le plus crasse !

Par      • 9 Fév, 2011 • Catégorie(s): Finances  Finances    

Lundi matin, sur France Inter, Laurence Parisot nous aura joué sa propre caricature, toujours prompte à dénoncer les raideurs de la société française et l’immobilisme syndical.

Alors que l’échelle des revenus ne cesse d’augmenter faisant des riches des gens toujours plus riches, elle s’est opposé, d’emblée, à la mise en place d’un revenu maximum et d’une fiscalité confiscatoire comme ce dangereux gauchiste de Franklin Roosevelt avait su la mettre en place aux Etats-Unis ! Selon la patronne de l’IFOP, cette mesure entraînerait une fuite des talents. Des talents qui continuent de saigner les entreprises françaises en s’empiffrant des profits de leurs entreprises au travers des bonus, des stocks-options (merci DSK) et des retraites-chapeaux !!! Des talents qui permettent aux entreprises françaises du CAC 40 d’échapper à l’impôt et de concourir à assécher  les finances de la France ! Des talents comme ça, mais qu’ils dégagent tous !

Selon Laurence Parisot, le problème de la France, ce sont les charges ! En 2007, les exonérations de charges représentaient 27.8 milliards d’euros, soit 1.5% du PIB. Pour faire face au problème de la compétitivité des entreprises française, elle propose d’augmenter la TVA par la mise en œuvre d’une TVA sociale « anti-délocalisation« .  Dans la bouche de la représentante d’un patronat français qui n’en finit pas de délocaliser, cela aura au moins le mérite de nous faire sourire !

Comme elle a des idées très précises sur la bonne gestion de l’État que ses amis du siècle (Jospin, Sarkozy, Fillon et DSK) se sont chargés, se chargent et se chargeront  de continuer à appauvrir, elle propose la privatisation de l’entretien à l’hôpital public ! Elle a des idées sur tout. Le déficit de la protection sociale en France est très largement provoqué par l’appétit vorace des cliniques, des praticiens libéraux, des pharmaciens et des industriels du médicament à l’image du laboratoire Servier qui n’hésite pas à mettre sur le marché de molécules qui tuent plutôt que de nous soigner !

Cerise sur le gâteau, lundi matin, elle a proposé la suppression de l’ISF. Elle a fait état du cas d’une personne qui disposait de 16 millions de patrimoine sans aucun revenu ! La pauvre. Il faudra demander conseil auprès de Liliane Bethencourt et d’Isabelle Woerth. Pour le Medef et Laurence Parisot, c’est l’exception qui tient toujours valeur de règle.

Lundi matin, nous avons eu droit, éberlués, de la part de Laurence Parisot, à un discours corporatiste, dont l’objet est de continuer à nous enfumer sur la réalité économique de notre pays. Si nous sommes dans cet état là, c’est avant tout par les politiques qui ont libéré des masses de capitaux qui, à défaut de s’investir dans l’économie réelle, continuent d’alimenter les comptes en banque de ceux qui n’en ont rien à faire.

Crédit photos : les Restos, Actualité française

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , ,

7 Réponses »

  1. @ voie militante
    Concernant les stocks options,je croyais que c’était FABIUS qui les avait mis en place en france,non?
    de toute façon c’est la même clique…

  2. @Arnault

    Non, non… c’est DSK ! http://fr.wikipedia.org/wiki/Stock_option

  3. Je l’ai écouté egalement sur France Inter. Et mon sang n’a fait qu’un tour lorsqu’elle a prononcé le mot « talents » pour désigner ces patrons du CAC40. Il y a certes en France des patrons talentueux, mais ce sont plutôt des patrons de PME, souvent fondateurs de leur entreprise. Ils s’accordent d’ailleurs rarement plus de 8000 Eur de revenus par mois…
    Ceux du CAC40 sont des imposteurs, une bande de fils à papa qui se partagent les sièges dans les conseils d’administration : ils ne construisent rien, ce ne sont pas des entrepreneurs, ils profitent point final.

  4. @Emmanuel

    Avis totalement partagé, hélas.

  5. Cette analyse du merdef et de la Caste-clique en général, est toujours en ligne et c’est bien.. Dommage qu’elle ne remplace pas les inepties dont nous abreuvent les médias matraqueurs, style JT de TF1, et maintenant France 2 et autres armes de vulgaire com’.

Laisser une Réponse

*