La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Identitaires : le monde de la poupée Barbie !

Par      • 15 Jan, 2011 • Catégorie(s): Extrême-droite  Extrême-droite    

Ils s’appellent Bloc Identitaire, Riposte Laïque, Résistance Républicaine, Novopress, Fabrice Robert, Eric Zemmour, François Desouche, Ivan Rioufol, Pascal Hilout, Didier Goux, Christine Tasin, Philippe Milliau, Richard Roudier (dit Jorgi Roumegas), Guillaume Lotti, Dominique Lescure,  Erick Cavaglia, Hélène Richard, Laurent Gouteron, Bruno Vendoire, Jacques Cordonnier, Philippe Vardon, Pierre Cassen, Anne Zelensky, Robert Albarèdes, Pascal Hilout, Annie Sugier, Radu Stoenescu.

Ils savent manier le verbe et se moquent de notre « inculture ». Ils reprennent, habilement, les propos de  Michel Onfray, de Jean-Pierre Chevènement, de Régis Debray, du Père Henri Boulad, les chansons de Pierre Perret. Ils défendent la tradition, le pinard et le saucisson. Ils défendent l’identité française.

Non pas celle de Fernand Braudel, mais une identité empreinte de la peur de disparaitre face à l’Islam, empreinte d’une chrétienté qui en oublie le message évangélique, empreinte du populisme, empreinte de ce légitimisme des Croix de Feu et du Maréchal Pétain qui fut le naufrage de la France, empreinte de la nostalgie du bon blanc conquérant de l’Indochine et de l’Algérie française…

Ils drapent leur discours des oripeaux d’une laïcité… identitaire, non républicaine.

Fabrice Robert de Bloc Identitaire

Myriam de Riposte Laïque

Assises sur l’islamisation de l’Europe

Christine Tasin

Autre éclairage : Droite(s) Extrême(s) / Crédit photos : L’Express, APE Feneu

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

6 Réponses »

  1. Nous partageons les mêmes combats. même si la forme est différente. Nous avons les mêmes ennemis.

  2. @GdeC

    Effectivement, ce combat-là, nous le partageons.

  3. Ce coup contre la République est parti de loin! Personne ne me fera croire que tout ce petit monde se reconnait aujourd’hui dans celle que leurs anciens appelaient la Gueuse! Le laxisme de nos « démocrates » qui n’ont jamais abordé au fond les questions qui touchent au lien social à la pauvreté et au bien être dans la ville, est coupable!
    En plus des questions proprement écologiques qui regarde la nature agressée par un système de production désormais insoutenable, nous ne devons pas céder un pouce de terrain sur ces autre questions qui elles visent le « vivre ensemble », je dirai « le bien vivre ensemble ».
    Il ne faut pas se cacher que ce combat sera difficile et semé de mauvais coups à prendre.

  4. @Bernard

    Tu avais raison sur un point : oui, il fallait participer au débat organisé sur l’identité nationale pour y dire notamment que l’identité de la France n’était ni Jeanne d’Arc, ni Clovis, ni Vercingétorix. L’identité de la France, c’est évidemment la République que le pouvoir actuel détruit en détruisant la capacité d’agir de l’Etat dans ce pays.

    Prends le temps de lire l’autre article de Voie Militante traitant de la jonction effectuée par Marine Le Pen entre le FN et les identitaires le jour où elle est entrée en fonction à la tête de son parti.

    -> http://www.voie-militante.com/politique/ecologie-politique-2/laurent-ozon-comment-un-ecolo-devient-facho/

Laisser une Réponse

*