La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

De Mélenchon à Soral

Par      • 10 Août, 2014 • Catégorie(s): Extrême-droite  Extrême-droite    

C’est en discutant avec l’une des habitantes de mon petit village de Saint-Eloi-de-Fourques que j’ai compris que Jean-Luc Mélenchon ne faisait décidément plus rêver notre jeunesse. Nombreux sont ceux qui basculent de la gauche de la gauche à l’extrême-droite à l’image, souvenez-vous, de Fabien Engelman ou de Vénussia Myrtil.

Mais, au fait, qui est Alain Soral ?

Alain Soral faisant une quenelle au mémorial de la Shoah à BerlinAlain Soral – le frère de la comédienne Agnès – a comme seul diplôme officiel celui d’instructeur fédéral de boxe anglaise qu’il obtint en juin 2004. Il n’y a pas de sot métier ! Après avoir zoné dans sa jeunesse, il a cherché, en vain, à se faire une place sous le soleil des sunlights médiatiques. S’il n’a pas percé dans le show-biz, ce serait, selon ses propres dires à cause des juifs et des pédés qu’il côtoyait pourtant assidûment aux Bains Douches et au Palace dans les années 80 !

Après avoir fait un bref passage chez les communistes au milieu des années 80, Soral, à la manière d’un Jacques Doriot, entreprend un virage à 180° qui l’entraîne sur les rivages de l’extrême-droite française. Il se définit d’ailleurs lui-même comme un « national-socialiste ». Avec des anciens du GUD, il fonde le site Égalité et Réconciliation en 2007. Cette année-là, il participe activement à l’élection présidentielle aux côtés de Marine Le Pen. L’objectif, pour le Front National, est de ramasser le vote des Beurs de 2e génération – et supérieure ??? – par un discours viscéralement antisémite. Devenu moins respectable à ses yeux, Marine Le Pen semble avoir pris ses distances avec Soral qui continue toutefois à appeler à voter pour la fifille à son pépère. La Présidente du FN a besoin d’idiots utiles comme Soral – ou Dieudonné – pour montrer qu’elle est devenue respectable !

Business Plan

A la manière de Dieudonné avec lequel il a fait cause commune à l’occasion des élections européennes de 2009 avec la liste antisioniste, Soral surfe sur la vague antisémite qui traverse les jeunes désœuvrés des banlieues françaises. Il fonde en 2011 les éditions de la KontreKulture, (en référence au KKK) où il publie une grande partie de la logorrhée antisémite du moment. Converti aux circuits courts et de la nourriture bio, il y prône des produits sains et enracinés. C’est tendance. Il s’est mis récemment à faire de la retape pour les vins de Bourgogne ! Enfin, il organise des stages de défense qui ont ému Jean-Christophe Cambadélis après que le Canard Enchaîné a consacré un article à l’instructeur fédéral de boxe anglaise.

Pas vraiment de quoi faire rêver quand on prend le temps d’y regarder de plus près, non ?

 

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , ,

4 Réponses »

  1. Je voudrais préciser une chose pas anodine pour la comédienne Agnès Soral.
    Il vaut mieux écrire alain soral dans les billets et sur les réseaux sociaux.
    Sa soeur n’a rien a voir avec l’idéologie et les actions de son frère.
    Elle en a assez de devoir le préciser. Cela lui fait suffisament de tort comme cela.

  2. @GFalanakis

    C’est quoi le code que vous avez laissé dans le commentaire et que je me suis permis d’enlever ?

    Aucune trace de votre pseudo dans Google, c’est propre. Respect.

  3. Je pense qu’il faut être prudent et ne pas se laisser embobiner par les manipulateur du type alain soral qui ont pris la toile d’assaut pour faire avancer le désintérêt pour les mouvements démocrates et républicains dont il faut bien en revanche reconnaître leur incapacité actuelle à tracer des lignes de confiance dans l’avenir.
    C’est banal de le dire mais il ne faut pas cesser de le faire, NOUS VIVONS UNE PERIODE D’ISNTABILITE POLITIQUE GRAVE ET DANGEUREUSE POUR LA PAIX? LA DEMOCRATIE ET LA CITOYENNETE.
    Que faire à notre échelle locale: reprendre le gout de l’échange politique, et surtout ne pas attendre la proximité des scrutins pour porter la contradiction et démasquer la bobardise. Enfin et surtout ne pas lâcher nos rêves de voir se réaliser une Humanité meilleure et plus éclairée. Chaque contribution dans ce sens participera d’un renouveau démocratique réel.

  4. Je partage, avec toi, l’objectif de chercher à nous rendre meilleur. Nous sommes encore très loin d’être à la fin de l’histoire, en ces temps où l’obscurantisme – à l’image de Soral – revient en force.

Laisser une Réponse

*