La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Ogm… navigation à vue du gouvernement Villepin !

Par      • 22 Mar, 2006 • Catégorie(s): Environnement  Environnement    

Décidément, ce gouvernement navigue à vue, montrant les stigmates évidents de sa grande incompétence. La France, du fait de la non transposition de la directive européenne de 2001 sur la mise en culture, risque 168 000 euros d’amende journalière. Rien que ça ! C’est donc dans la plus grande urgence que le gouvernement s’apprête à légiférer sur le sujet en déposant le projet, chose inhabituelle, au Sénat afin de couper court à la discussion.

Le projet de loi propose le régime de la « responsabilité sans faute » pour les agriculteurs et les semenciers. Il ne fournit aucune garantie concernant les risques réels de la brevetabilité du vivant. Seule grande trouvaille : un fonds de garantie qui exonère finalement de toute responsabilité !!!

La position des socialistes est claire : oui à la recherche sur les OGM en milieu confiné; non à la culture en milieu ouvert ; non à la brevetabilité du vivant. C’est exactement la position actuelle de la confédération paysanne.

Sur le canton de Brionne, la commune de Saint Eloi de Fourques a pris une délibération interdisant la culture d’OGM Sur son territoire.

L’INRA n’a reçu aucune commande sur les OGM. Ce gouvernement est aveuglé par sa volonté de réduire le champ de l’action de l’état. Le risque législatif est donc grand de voir le gouvernement valider dans sa loi les intérêts des industriels comme il a déjà pu le faire, sans discernement, sur la transposition des droits d’auteur. Rappelons que 60% de la population est contre la mise en culture des OGM et que 19 conseils régionaux sur 22 se sont élevés contre les mesures de culture en plein champ.

La région Charentes-Poitou présidée par Ségolène Royale réfléchit sur un protocole d’accord sur la non commercialisation de semences transgéniques aux agriculteurs de la région. Deux avantages à la mesure : garantir l’autonomie protéique de la région en cherchant à les produire localement et éviter l’importation de soja et le transport des plantes qui continue à élever la pollution et l’émission de gaz à effets de serre.

Source : l’excellent dossier du Parti socialiste

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , ,

Les Commentaires sont clos.