La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

L’éolien offshore en Haute-Normandie

Par      • 18 Mai, 2008 • Catégorie(s): Energie  Energie   Environnement  Environnement    

Eoliennes offshoreTrois projets en la matière devraient voir le jour à partir de 2010.

Le premier – le parc éolien des Deux Côtes – est extraordinaire quant à son ampleur. Il devrait être achevé en 2012. Il s’agit d’une implantation de 141 aéroturbines de 5 MgW pour une puissance produite de 705 MgW sur une surface de 71 km² à 14 km des côtes au large du Tréport. Le site se situe en dehors des couloirs de migration des oiseaux et à plus de 30 km des voies de navigation maritime. Cumulée sur une année, la production électrique devrait représenter 2.16 TéraWattsHeure. Elle pourra alimenter 900000 personnes.La Compagnie du Vent, maître d’ouvrage, compte investir 1.4 milliards d’euros. Le chantier créera 2000 emplois sur les 3 ans durant lesquels s’étalera la construction. Le projet est en cale sèche du fait de l’hostilité des acteurs locaux et notamment des marins-pêcheurs. Le préfet de Seine-Maritime invoque de nombreux champs de mines dans la zone.

D’autres projets sont à l’étude. Citons les 21 éoliennes prévues au large de Veulettes-sur-mer et les 50 éoliennes d’une puissance de 250 MW en baie de Seine qui devraient être réalisées en baie de Seine en 2011 par une filiale du groupe allemand WPD.

Produisant 50% d’électricité supplémentaire par rapport à l’éolien terrestre, le choix de l’emplacement de l’éolien offshore est soumis à plusieurs contraintes :

  • disposer de vents réguliers et de fonds solides
  • limiter l’impact visuel (???) et l’éloignement des zones à alimenter
  • éviter les zones de migration d’oiseau et les zones de pêche dans un contexte tendu pour mes marins-pêcheurs

Crédit photo : Aven Pen Ar Bed

Voie Militante Voie Militante

Tags : ,

3 Réponses »

  1. Un socialiste du Tréport vous informe que le projet des 2 côtes n’est pas prêt d’aboutir, car nuisible à l’économie maritime et touristique de la région, notre association se battra avec les pêcheurs et la municipalité socialo-communiste pour le mettre en échec, n’en déplaise à d’autres qui oeuvrent pour des hyper profits capitalistes sous prétexte d’une illusoire énergie renouvelable. Socialiste? Toujours loin du peuple, donneurs de leçons et celà sans aucun débat interne sur la politique énergétique du pays.
    Nous avons sur la côte d’Albâtre, les centrales nucléaires, les ports méthaniers et pétroliers nécessaires à l’importation d’énergies fossiles pour suppléer l’éolien par des centrales thermiques les jours sans vent.
    Merci ! le littoral normand n’est pas la poubelle de la France et les modestes y passent leurs vacances.

  2. J’ai rien compris.

    Selon vous, Antifer et les centrales qui ravagent nos côtes seraient souhaitables aux éoliennes ? J’ai bien compris. Dans ce cas, permettez-moi de vous dire que je ne peux que très difficilement souscrire à votre point de vue.

    Les éoliennes avec le solaire et les économies d’énergie ne sont que l’un des éléments qui nous permettront de résoudre la quadrature du cercle que nous pose la question de la disparition du pétrole et du gaz d’ici 20 ans. Faut faire vite. Très vite !!!

  3. Il faut que la France et nos élus comprennent que tous les projets a une distance inférieure a 20 km des Côtes sont nuisibles . c’est de l’écologie polluante , gauloise et non réfléchie . allemands , anglais et belges mettent tous leurs parc a plus de 20 km …souvent 22 et plus et jusqu’a 30 km …..voila c’est qui qui faut faire si on veut que les choses avancent …sinon ça va saigner . ….et quel dommage pour l’environnement ! …par contre l’hydrolien dans un future proche aura sa