La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Comment les climatoseptiques voient le réchauffement climatique !

Par      • 20 Jan, 2012 • Catégorie(s): Environnement  Environnement    

Skeptical Science nous montre comment le réchauffement climatique est devenu un refroidissement climatique !

 

Et plus ça se réchauffe, moins ça refroidit !

Ou comment on peut voir se refroidir à court terme un climat qui se réchauffe à long terme !!!  « Les seules statistiques auxquelles on peut faire confiance sont celles qu’on a personnellement manipulées«  – Winston Churchill

Le réchauffement est encore plus clair quand sont filtrés les effets à court terme du soleil, des volcans et des cycles d’El Niño !

En fait, ça se réchauffe !

(Sources : contreinfo.info)

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , ,

18 Réponses »

  1. Tout à fait exact. Il suffit de choisir les bons chiffres pour prouver n’importe quoi. Par exemple, selon les relevés de Météo-France, la température de l’année 2010 en France est inférieure à la moyenne de celle des années [1971-2000] qui servent de référence. En prenant cette base on peut donc « prouver » qu’il y a un refroidissement. En réalité, 2010 est la seule année dans ce cas depuis 15 ans. La vraie tendance est donc à la hausse des températures.

  2. @overcast

    C’est en effet une technique classique, prendre des singularité et tenter de faire croire que ce sont des règles. C’est très utilisé en politique!

    A ce propos j’ai trouvé très intéressant l’article de Hansen, Sato et Ruedy sur la faible probabilité que les évènements climatiques actuels soient simplement dus à la variabilité naturelle (repris par contreinfo.info )
    Radar 02/01/2012 – Hansen : les évènements climatiques extrêmes ne relèvent pas de la simple variabilité
    http://contreinfo.info/article.php3?id_article=3147

  3. Ca c’est l’analyse ! Mais le citoyen lambda qui n’y comprends rien, il en retient quoi ?

    J’avoue m’agacer auprès de ceux qui systématiquement intellectualise des phénomènes écologiques sans se mettre à la hauteur de 90 % des gens qui n’y comprennent rien.

    A quand des campagnes réelles de sensibilisation avec un langages et des explications clairs ?

    Vous voulez que les choses changent ? alors soyez clairs avec l’ensemble des lecteurs !
    Ces tableaux sont un véritable charabia !

  4. @Fred

    Plus de 10% des Français sont illettrés. Il leur faut des images ! Pour eux, même ton commentaire, c’est du charabia.

  5. @ fred quillet

    La grosse problématique du climat est que c’est un système physique (et biologique) non-linéaires très très complexe, les modèles sont au mieux capables d’estimer approximativement des risques (au sens de probabilité) mais ils ne sont pas capables de donner des résultats précis sur l’évolution du climat dans le temps et l’espace.

    Par exemple est ce que le réchauffement va libérer le méthane présent dans la permafrost terrien et dans le fond des mers sous forme d’hydrates de méthane? si oui quand?
    Cette libération aurait un impact majeur sur le climat.
    Méthane arctique : le retour de la « bombe climatique » ?
    http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/climatologie-1/d/methane-arctique-le-retour-de-la-bombe-climatique_16891/

    En résumé personne ne possède de modèle fiable qui puisse prédire précisément ce qui se passera, ceux qui prétendent donner précisément la température à Paris en Mars 2020 sont des menteurs, or le « grand public » veut des réponses précises et fiables pas des hypothèses et probabilités.

    La seule chose à mon avis qu’on puisse honnêtement dire c’est qu’il ne faut pas perturber le climat de notre terre car on ne maîtrise pas son fonctionnement très complexe. Il faut aussi dire que l’on a très probablement commencé à le perturber ce qui induit des risques comme l’augmentation des phénomènes extrêmes et à moyen terme un risque important sur la production de nourriture et le niveau des océans. Je sais c’est pas vendeur.

    Le changement climatique c’est un peu comme la cigarette, c’est un risque, on ne peut pas dire avec certitude à une personne qu’elle attrapera le cancer et encore moins quand, on en reste aux modèles statistiques. Mais quand le cancer est la il est souvent bien trop tard!

    C’est à mon avis une grosse faiblesse de la nature humaine; cette capacité du déni et de n’agir que quand le problème est la, mais que fait on quand il est trop tard?

  6. @ Denis,
    Au fait, bon anniversaire ! J’ai oublié tout à l’heure.

    @denis et yann

    Vous pouvez tournez ma réflexion comme vous le voulez mais je ne suis pas le seul à reprocher aux techniciens de l’environnement leur incapacité à expliquer les choses clairement.
    On peut en cherche les raisons, mais je reste convaincu que beaucoup de gens de ce milieu vivent dans une logique de vase clos intellectuel et que la vulgarisation de leur propos serait pour une honte.

    Personnellement pour me documenter sur l’environnement, je vais sur des sites écrits et réalisés par des association du Québec ou du Canada.

    Greenpeace reste aussi un espace accessible. mais les site français où ça pustule l’efficience infuse, je les évite de plus en plus.

    Quand les français auront compris que l’explication d’un phénomène scientifique peut être réaliser avec des mots simples et des tournures de phrase comprises de toutes et tous, alors, peut-être que les « spécialistes de l’environnement » sortirons de leur bulle dans laquelle ils s’éclatent sans faire avancer les choses pour le public.

  7. @Fred

    Nous ne sommes pas des techniciens de l’environnement. Mais sur la pédagogie, je t’incite à relire ce billet que j’ai écrit au début d’année : « Bonne année : mes roses fleurissent en hiver !« .

    Je t’incite également à lire cet article de Contreinfo, révélé par Yann, que nous avions twetté : en hiver, le chaud vient du Nord !

  8. @Fred

    Les scientifiques qui étudient le climat et son évolution ne sont pas, à part certaines exceptions bien sur, des docteurs Diafoirus qui cherchent à cacher leur incompétence ou à faire « savant » en utilisant un langage ésotérique.

    Je comprends qu’en écoutant les « économistes » et les divers « experts » tous au service d’une idéologie qui s’exhibent dans la médiacratie actuelle, il soit tentant de le penser.

    Les scientifiques qui travaillent sur le climat sont confrontés à des phénomènes très complexes avec uen quantité de paramètres très importante. Le fameux « effet papillon » et le développement informatiques de la théorie du Chaos et des fractales (http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_papillon) viennent justement des premières tentatives de modélisation du climat. Tenter de prédire l’évolution d’un système chaotique est très complexe à faire, c’est aussi très complexe à expliquer.

    Le modèle très simpliste du « Daisy World » (http://fr.wikipedia.org/wiki/Daisyworld, un monde imaginaire de pâquerettes claires et d’autres sombres en compétition) de James Lovelock (théorie Gaia) est intéressant sur ce point!

    J’ai beau avoir fait des études en physique je n’ai jamais vraiment compris les bases de la mécanique quantique , penser qu’une entité puisse être une particule et une onde mais ni l’un ni l’autre à la fois me tord la tête, je suis obligé de l’accepter plus que de la comprendre. Vulgariser la mécanique quantique ne me semble pas très simple.

  9. Olivier Berruyer a fait un très bon article sur le sujet du réchauffement vu du point de vue idéologique, sa comparaison avec le créationnisme est intéressante.
    http://www.les-crises.fr/climat-30-conclusion-2/

    Je ne puis que partager sa conclusion:

    « À ce stade, je ne peux pour ma part que penser au pari de Pascal :

    – si nous écoutons la communauté scientifique : si elle a raison, nous aurons simplement une vie plus équilibrée, avec certes des efforts (mais on n’a rien sans rien dans la vie) mais sans souffrances, sinon et bien nous aurons simplement perdu l’occasion de continuer à nous goinfrer comme avant ;

    – si nous écoutons les quelques négativistes : s’ils ont raison, nous maintiendrons notre mode de consommation à outrance (ce qui est confortable), sinon nous détruirons l’environnement. »

  10. « À ce stade, je ne peux pour ma part que penser au pari de Pascal  »
    —————
    Le pari de Pascal concerne la foi et un choix personnel, ça n’a rien à voir avec la science et un choix de société. Ce serait bien d’éviter de faire de philosophie de comptoir en reprenant comme un perroquet les idioties catastrophistes.
    Quant à l’idée d’une « communauté scientifique » comme si les scientifiques ont jamais été d’accord sur quelque chose, c’est une vaste escroquerie intellectuelle. Les scientifiques n’ont jamais été d’accord sur rien et c’est ça qui fait justement avancer la science, et comme par magie, ils seraient d’accord sur une théorie (le réchauffement anthropique, catastrophique de préférence) qui n’a jamais été démontré par autre chose que des simulations par ordinateurs ? Bah, si vous croyez à ça, pas étonnant qu’on peut vous faire croire à n’importe quoi.

  11. @miniTAX

    Vous avez raison : l’augmentation moyenne des températures prouve à l’évidence que le climat se refroidit. Vous nous prenez pour qui au juste ? Heraus !

  12. @Denis

    Depuis une semaine le climat se refroidit en effet :+)

  13. @Yann,
    Non, le climat se refroidit depuis 10 ans au moins. Quoi, on ne vous l’a pas dit ?
    http://www.woodfortrees.org/plot/rss/last:120/plot/rss/last:120/trend/plot/uah/last:120/trend/plot/gistemp/last:120/trend/plot/hadcrut3vgl/last:120/trend

  14. @miniTAX

    Ce n’est pas parce que nous avons des consommateurs de cocaïne au plus haute sommet de l’État que vous devez en faire de même ! Je peux comprendre que vos perceptions en soient amoindries. Buvez du vin… Ça réchauffe.

  15. Denis,
    Ce n’est pas parce que vous avez le cerveau gelé par le dérèglement climatique qu’il faut prendre votre cas pour une généralité.
    Fumez de la moquette, ça n’aide pas à voir plus clair mais au moins vous verrez en rose.

  16. @Denis

    Généralement il suffit de voir qui paie les « études » pour voir quels intérêts elles servent…mon grand père maternel m’avait dit que quand il faisait son service militaire on lui disait de fumer car « cela développait les poumons et améliorait le souffle ».
    Climat et Lobbying : Ramifications françaises
    http://www.contreinfo.info/article.php3?id_article=2929

    Une des causes principale de la décadence morale, économique et écologique que nous vivons est liée aux puissants lobbys qui ne sont que négation du marché et de la démocratie.

  17. @miniTou

    Je ne suis pas addictif, encore moins à la bêtise.

    @Yann

    Ce qui m’épatera toujours, c’est la capacité sans fin de prendre des vessies pour des lanternes.

  18. Les enjeux sont effectivement majeurs; je me rappelle à ce titre d’une enquête publiée par Fondapol, qui étudie le rapport de la jeunesse au développement durable dans le monde. Je vous la conseille vivement.

    http://www.fondapol.org/etude/education … velopment/

    C’est d’ailleurs une étude menée dans le cadre du projet Rio+20. Elle est intéressante en ce qu’elle propose une large étude de l’évolution des mentalités dans le monde.