La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Baisse de la TIPP : une très, très mauvaise idée

Par      • 8 Nov, 2007 • Catégorie(s): Economie et social  Economie et social   Environnement  Environnement    

Total enflamme nos prix !L’envol des prix des carburants, du gaz et du pétrole n’est pas ressenti de la même façon selon que vous disposiez de bas ou de hauts revenus. Le prix de revient du baril de pétrole est aujourd’hui compris entre 1 et 2 dollars. Son prix de vente est de 100 dollars. Les profits des compagnies pétrolières flambent. Le mouvement d’envolée des cours du brut doit aussi à des raisons spéculatives.

Pour autant, les taxes perçues devraient nous permettre et nous aider à réorienter notre politique énergétique. C’est ce que font les régions et notamment la région Haute-Normandie en subventionnant l’utilisation des énergies renouvelables.

La proposition faite par le groupe Ps de l’assemblée nationale de rétablir la TIPP flottante n’est pas forcément la meilleure idées que nos éminents camarades aient pu récemment exprimer. En revanche, on ne peut être que d’accord avec l’institution d’un prélèvement sur les profits des compagnies pétrolières.

Il faut que la fiscalité perçue sur les produits pétroliers serve à financer les travaux d’isolation, le développement de l’éolien, du solaire, de la géothermie, l’utilisation de la force maréemotrice et du chauffage bois en ayant pris soin de lancer un vaste plan de reboisement et de plantations de haies. Les premiers bénéficiaires doivent être les personnes qui souffrent aujourd’hui le plus de la flambée du prix du pétrole.

La contre-attaque de Patrick Devedjan demandant aux régions de baisser la part de la TIPP qu’elles perçoivent en dit long sur le cynisme de la droite aux affaires. Sachons mesurer la responsabilité qui est la nôtre de gagner les élections de 2008. Coûte que coûte !

Voie Militante Voie Militante

Une Réponse »

  1. Je fais malheureusement parti de ces « petits » revenus et je trouve que l’essence en Haute Normandie est beaucoup trop cher.

    Comment expliquer que le litre d’essence soit parfois 10 centimes moins cher en Basse Normandie.

    Il faut revoir ces inégalités. Certes, cette TIPP par région est semble t-il bien utilisée en Haute Normandie, mais ne nous leurons pas, la région ne deviendra jamais autonome énergiquement, même si elle plantée un milliers d’éoliènnes.

    Si on améliorai plutôt les transports. La Normandie (basse ou haute) est très mal dotée. Bien que le président socialiste de la Haute Normandie est annoncé un renouvellement des rames de trains, ce n’est pas ça qui fera réouvrir les petites gares (la gare de Glos sur Risle par exemple) ou fera construire de nouvelles lignes pour le frêt (le franchissement de l’estuaire de la Seine).