La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Alerte aux particules levée en Haute-Normandie

Par      • 26 Déc, 2007 • Catégorie(s): Environnement  Environnement   Santé  Santé    

Pour qui a un enfant sujet aux crises d’asthme connaît toute la réalité de la pollution dans notre si belle région. Depuis jeudi, il y avait sur l’ensemble de la Haute-Normandie une alerte aux particules. La faute à qui ? A nous tous, bien sûr. Dommage que Christine ne s’appelle pas Roselyne ! Elle aurait pu nous expliquer qu’il fallait éviter de prendre sa voiture.

Ce dimanche et ce lundi, le service pédiatrique de Charles Nicole, spécialisé dans le traitement de l’asthme chez les enfants, était complètement saturé ! La dégradation du temps opérée depuis lundi soir aura au moins le mérite de soulager des familles. Il arrive parfois qu’on en souhaite le retour du mauvais temps.

Autres éclairages

Voie Militante Voie Militante

2 Réponses »

  1. Vous avez entièrement raison Denis !
    Pauvre Normandie !

    Quand je suis arrivée à la fac de Rouen le lundi, il y a de ça… hum… 12 ans, j’ai tenu jusqu’au jeudi et le vendredi j’étais chez mon spécialiste malade comme un chien avec une grosse infection respiratoire et chose rare chez moi avec 40° de fièvre ! Ca a duré 3 mois cette infection ! Et je rentrais chez moi tous les soirs ! Mon médecin m’a carrément engueulée, me disant que Rouen n’était pas fait pour moi, que c’était la ville la plus polluée de France après Paris et Lyon. C’est aussi la ville de France où il y a le plus de tuberculeux.
    Et ça n’a pas changé depuis !

    Les pouvoirs publics s’en contrefoutent, mais le pire c’est que ce sont encore les gosses qui trinquent pour les choix des adultes… qui n’ont toujours pas compris qu’on ne pouvait pas impunément polluer comme ça sans le payer un jour…

    Voici un lien intéressant : http://www.buldair.org/CarteJour.htm

  2. Sachant qu’une raffinerie équivaut à environ 2.000.000 de véhicules, quelle est la quantité de … saloperies rejetées dans l’air ?

    http://www.ledevoir.com/2007/06/15/147422.html