La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Oui, il faut sortir du nucléaire !

Par      • 28 Mar, 2010 • Catégorie(s): Energie  Energie    

A l’heure où s’ouvre le débat public sur l’EPR de Penly, à l’heure où le gouvernement français joue au VRP du nucléaire pour soutenir Areva, Edf, Gdf Suez, Total, Enel, etc, nos con-citoyens n’ont toujours pas compris la nature du nucléaire.

Il y a 40 ans, les ingénieurs nous expliquaient qu’ils sauraient un jour traiter les déchets. Aujourd’hui, aucun scientifique n’ose plus parler de ce sujet ! La relance de tous les programmes dans le monde nous rappelle que le combustible utilisé – l’uranium – fait que le nucléaire n’est pas une énergie renouvelable. Évalué à 5.5 millions de tonnes, l’humanité consommera toute la ressource en moins de 60 ans.

Sans commentaire

Sans commentaire

Et puis, comme le rappelait Paul Virilio, l’accident est endogène à chaque technologie que nous utilisons. En multipliant les tranches électro-nucléaires en France, en multipliant les technologies, nous multiplions le risque selon la règle qui précise que « moins le risque se produit, plus il a de chances de se produire » ! C’est vrai que nous avons eu Tchernobyl !

Une vidéo relative à la catastrophe de Tchernobyl pour rappeler ce que fut le destin du million de liquidateurs qui empêchèrent une explosion équivalente à 20-50 fois Hiroshima ! Sans eux, que serait devenue l’Europe ? Sans eux, que serait devenue la France ?

Quelques sites

Pour militer

Pour militer et adhérer en Haute-Normandie

  • SDN27 – 4 a, rue du Tourne-Bride –  27200 Vernon
    Président : Jean-claude Mary – mail: jeanclaude.mary@club-internet.fr – Tél. 02 32 21 09 74
  • SDN76
    Président : Alain Correa -mail : alain.correa@nanodata.com – Tél. 06.07.73.40.60

Crédit photos : Stop-Epr Lille 2007, Rfi

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , ,

15 Réponses »

  1. Je suis d’accord pour sortir du nucléaire et mis à part changer les habitudes concernant la consommation on fait comment?
    l’éolien offshore ou pas,les panneaux photovoltaïques ne pourront pas se substituer entièrement au nucléaire donc quelles solutions avons nous?

  2. En l’état des choses et depuis un peut plus de 20 ans, tous les
    citoyens des différents états ne sont pas du tout
    démocratiquement consultés ….

    voici la liste des diférents réacteurs présents et recensés :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_réacteurs_nucléaires

    liens des différentes rechnologies :

    Système Sovietique :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/RBMK
    http://fr.wikipedia.org/wiki/BN-600

    Grande Bretagne :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Réacteur_avancé_au_gaz
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Magnox

    Canada :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/PHWR
    http://fr.wikipedia.org/wiki/CANDU

    Militaires ( recherche documents ) :

    – recherche et production de plutonium
    – propulsion nucléaire dans les sous-marins
    – propulsion nucléaire sur les batriments de surface

    accidents :

    http://en.wikipedia.org/wiki/Three_Mile_Island_accident
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Centrale_nucl%C3%A9aire_de_Forsmark
    autres et non communiqués ??????

    c’est bien beau de sortir du nucléaire, mais faudrait il également
    revoir nos besoins de consommation d’énergie :

    – matériel informatique
    – téléphones portables
    – éclairage public
    – enseignes lumineuses ( zones commerciales & co )
    – future voiture électrique
    – chauffage électrique

    sommes nous prêt à réellement réaliser de tels efforts ?

  3. j’ai oublé un autre type de réacteur :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Réacteur_de_puissance_et_caloporteur_et_modérateur_eau

    remarque : merci de bien vouloir compléter la liste afin de simplement
    pouvoir réaliser une liste des différents types exhaustives possible …

  4. @ Arnaud

    tu ne regarde pas dans la même direction, mais avec un prisme il est
    possible de voir diiférentes facettes du même problême …..

  5. @ BERNARD

    Apparemment je ne regarde pas dans la même direction mais je ne vois pas laquelle,la majorité des reacteurs sont des reacteurs nucleaires avec uranium plus ou moins naturels plus ou moins enrichis mais on ne sort pas du nucleaire pour autant ,je demande qu’à être convaincu ,encore faut il nous l’expliquer avec des arguments convaincants et etayer les diffferentes facettes du même problème comme vous dites.
    amicalement

  6. Avant de pouvoir lancer simplement un programme de
    sortie du nucléaire, je préfère réaliser un état
    des lieux et je constate qu’il est impossible
    de sortir du nucléaire en l’état des choses, car
    malheureusement l’on a aucune expérience de sortie
    du nucléaire via la déconstruction de centrale, je
    prend pour analogie la surveillance du matériel
    militaire issu des 2 guerres mondiales
    ( gaz de combat ) et dont le résultat de la
    gestion de ces déchets sont catastrophiques

    Dommage que vous n’ayez pas lu mon entraint
    sur les centrales locales de co-génération
    employant du bois recyclé et des copeaux ….

    Ensuite, comment produire efficacement
    de l’électricité en l’état des connaissances
    actuelles en employant l’énergie mécanique
    des fluides :

    -a) éolien ( pas fiable et irrégulier )
    -b) hydroélectrique par acumulation ( usage temporaire )
    -c) hydroélectrique de faible puissance ( continu et durable )
    -d) géothermie ( suivant possibilité )

    Production d’énergie par système statique :

    -a) photovoltaïque ( quid du recyclage )
    -b) supra-conducteurs ( en laboratoire )

    Production par effet joule :

    -a) centrales de co-génération urbaines ( chauffage et électricité )
    -b) centrales thermiques classiques ( générateur de vapeur )
    -c) turbines à gaz avec co-génération
    -d) Concentration de faisceau solaires ( Four expérimental de Font-Romeu )

    Énergies disponibles :

    -a) méthanisation des déchets verts ( végétaux )
    -a’) méthanisation des boues de station d’épuration
    -a ») méthanisation des déchets issus de l’élevage ( laiteries et procheries )
    -b) réemploi des déchets issus de l’industrie sylvicole
    -c) revaloriser les algues vertes polluantes ( méthane et diesther )

    remarque:

    il n’est pas possible d’employer à grande échelle la méthanisation issue
    d’exploitation agricole, en revanche pour un usage localisé c’est réaliste et
    réalisable ….

    Énergies controversées :

    -d) charbon ( matière controversée )
    -e) pétroles et bitumes ( pour combien de temps ? )
    -f) uranium et matières fissiles

    En revanche, l’industrie métallurgique et mécanique produisant
    les échangeurs thermiques n’et pas en mesure actuellement de
    réaliser une mutation aussi importante que nécessaire …..

    Il n’est pas possible de faire un demi-tour avec un super-tanker
    aussi facilement q’avec une smart et c’est à méditer ….

    Donc, par conséquent au moment où l’on voudra sortir du
    nucléaire, il sera nécessaire que les industries puissent
    produire et réaliser les équipements de remplacement ….

    Aux vues de la capacité de production des entrerises en france
    beaucoup de capitaux seront dépensés pour acquérir les biens
    technologiques nécessaire du fait que pendant 40 ans les gros
    du CAC40 et du Medef se sont servis sur le dos des contribuables
    et autres salariés des industries lourdes pour avoir cassé le tissus
    industriel au profit du capital sauvage …..

    Autre point qui est à changer, la france est un pays ou le système
    est centralisateur est agencé autour d’un monarque
    constitutionnel, il n’est pas possible en l’état des choses
    d’employer des systèmes transversaux et les applications et
    implications sont nombreuses …..

    Un système plus fédéral ou régional ayant la possibilité d’employer
    tous les moyens au plus près des besoins est réellement plus performant
    et obtient ainsi un meilleur rendement ….

    Pour ma part une centrale nucléaire est un dinosaure dans l’art et la manière
    de penser le système de production d’énergie et est issu des théories poussées
    à l’extrême du XIX e siècle ….

    Un système hybride entre le tout verticalisme et le tout horizontalisme
    est à repenser ….

    À force de réaliser de belles proses l’on oublie les imbrications
    de nos besoins énergivores de plus en plus important et il suffit
    simplement de regarder la courbe de consommation d’électricité
    en hiver aux heures de pointe ….

    Sommes nous devenus des cas cliniques (psychiatriques) en voulant supprimer
    le nucléaire tout en conservant notre confort ?

  7. Le nucléaire fait débat, être persuadés que nous ne pouvons pas nous en passer, c’est avoir une vision très productiviste qui me parait incompatible avec les ambitions écolos
    comment peut on être écolo politique sans mettre la sortie du nucléaire comme condition incontournable à une transformation de l’économie par l’écologie?

  8. Puisque certaines personnes ont des réactions épidermiques lorsque j’écrit
    quelques mots concernant les centrales nucléaires, voici un lien indiquant l’état
    d’avancement de la déconstruction au point de vue français :

    http://www.enerzine.com/2/9441+demantelement-de-brennilis—avis-defavorable+.html

    ensuite, combien de temps faudrat-il pour simplement revenir à un stade plus facile à maitriser et sans obtenir des dégats collatéraux ?

  9. Et bien ce débat crée l’évenement.
    Nul ne saurait rester indifférent à ce qui va se jouer d’ici le mois de Juillet autour du débat public sur le projet Penly 3 – réacteur de type EPR. Force est de reconnaître qu’hier soir le roi était nu. EDF est dans l’incapacité de fonder sur des éléments concrets e admis de tous la pertinence de son projet.
    A la tribune, Claude barbay a démonté méthodiquement l’opportunité, les modalités mais aussi les objectifs d’EDF.
    Aucune intervention favorable au projet n’est enu de la salle. Ce sont les précaires du nucléaires, en particuliers Philippe Billard, qui ont animé la séance dieppoise. Ils ont donné à voir de manière très concréte la faillite humaine, environnementale et technologique de la filière nucléaire française.
    Bien qu’exclu de la tribune le collectif STOP-EPR ni à Penly ni ailleurs a pu s’exprimer largement contre le projet mais aussi contre les modalités même du débat.
    Pour autant le collectif invite tous ceux et celles qui se sentent concernés par les enjeux énergétiques en général et le nucléaire en particulier à le rejoindre pour casser ce projet infondé d’EDF.
    prochaine étape : le 7 avril à Paris, 20 h 30, institut du monde arabe, séance consacré à l’international.

  10. @ Bernard

    merci pour m’avoir éclairé sur ce sujet.

  11. Maintenant, que les discussion ont été réellement productives, retournons au
    sujet principal d’origine de cet article :

    les personnes sacrifiées sur l’autel du progrès nucléaire
    et principalement ceux de Prypiat ….

    lien: http://fr.wikipedia.org/wiki/Pripyat

    deplus, Arte a réalisé un documentaire en plusieures parties
    relatant les fait et les conséquences 20ans après :

    http://www.arte.tv/fr/Tchernobyl—20-ans-apres/1177568.html
    http://www.arte.tv/fr/Tchernobyl—20-ans-apres/1177554.html

    Ensuite, le nuage de la catastrophe n’a jamais eu de visa
    pour s’introduire sur le territoire français et s’est arrêté à
    la frontière Allemande de Kehl am Rhein.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Kehl

    Malheureusement, des fonctionnaires du CNRS (Strasbourg) ont réalisé
    des prélèvement pour que la version officielle soit infirmée ….

    Quelques temps plus tard, il était indiqué aux concitoyens que
    la consommation de champignons de ceuillette était contaminée dans
    certaines zones et que par conséquent il était prudent de ne
    pas en consommer ….

    Annectdote : Il y a quelques années un groupe de chasseur ayant abattu
    un sanglier n’ont pas pu le consommer du fait qu’il contenant
    trop d’isotopes radioactif dans son corp ….

    http://resosol.org/Gazette/1997/157_158com.html
    http://www.dissident-media.org/infonucleaire/sanglier.html

    bref, buvez du jus de pomme comprenant de la pectine
    lorsque vous consommerez du gibier ( sanglier ) ou abstenez vous
    d’en consommer, en revanche il est possible de soulager
    les enfants vicitimes des retombées radioactives :

    http://enfantsdetchernobylbelarus.doubleclic.asso.fr/pages/20.html

    en conclusion, en réalisant une synthèse des différents documents
    il est possible de réaliser un rapport complet sur les dégats ….

    Malheureusement, il est également nécessaire de faire attention à la
    version du fonctionnaire homo-soviéticus issu de certains
    grand corps d’état et qui ont intérêt à ne pas complètement
    divulguer les informations ….

  12. @ denis

    désolé pour les tartines, mais quand le sujet est à ma portée et que j’arrive à dévellopper, ça me démange beaucoup ….

    @ virginie

    alors ? que se passe t-il chez la grande muette pour ce silence assourdissant ?

  13. @ Bernard,

    C’est moi la grande muette ? Bah, merci, c’est le surnom qu’on donne à l’armée… ;+) Je ne suis ni grande, ni muette, croyez-moi !

    Il y a tant de choses à dire contre le nucléaire… que je pourrais y passer des heures…
    Pour faire très court, je suis évidemment contre, c’est une énergie non renouvelable, polluante par ses déchets et dangereuse pour l’homme et l’environnement.
    Il faut en sortir, progressivement, sans renouveler le parc et en remplaçant les installations par de l’éolien, du photovoltaïque, des installations houlomotrices et marémotrices etc…

    Ca vous va ?

  14. @ virginie

    merci pour la réponse …

    autrement ce que j’ai dit tiens toujours

  15. Je tiens a’ feliciter ceux qui ont prepare’ le dossier. En effet sortir du Nucleaire devient une necessite’.Mais le comment faire , a’ partir de l’adhesion de la communaute’ internationale, a’ la mise nen application d’un projet assurant la securite’ parfaite, a » la finalisation globale du projet de sortie du nucleaire , avec tout cela necessite comme preparatifs et applications graduelles….Voila les veritables difficulte’s. Il s’agit donc de commencer au plus vite. Agissons.
    Joseph FADEL

Laisser une Réponse

*