La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Les hydroliennes, alternative à l’EPR Penly 3 : c’est EDF qui le dit !

Par      • 29 Avr, 2010 • Catégorie(s): Energie  Energie    

Lors de la dernière réunion de la Commission Particulière du Débat Public Penly 3 organisée à Rouen le 27 avril, le collectif Stop EPR  représenté par Alain Corréa a demandé la projection du film d’EDF sur les hydroliennes !

Dans ce film, vous pourrez entendre de la part d’EDF que l’hydrolienne est une source d’électricité sûre, inépuisable et complètement prévisible. Sûr et prévisible le nucléaire ? Inépuisable l’uranium ?

Alors, pourquoi le gouvernement français continue de jouer les promoteurs commerciaux d’une technologie dangereuse qui, de surcroît, laisse des déchets que nous n’avons su traiter aux générations futures ? Les côtes de la Manche permettraient aujourd’hui d’implanter un parc hydrolien d’une puissance de 3000 MW, soit l’équivalent de trois deux EPR Penly 3 !!! Et 2 EPR, cela représente 8 milliards d’euros. Alors, utilisons les 4 milliards du projet Penly  » à la construction d’un parc hydrolien le long des côtes de la Manche.

Source : Edf

Crédit photos : Le Nouvel Obs, Le Télégramme

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , ,

8 Réponses »

  1. quid des couples redox pour les métaux en milieu salin ?

    pour ceux qui ont du mal à comprendre la question :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Réaction_d'oxydo-réduction

    en effet le cuivre peut consommer les autres métaux et que l’eau de mer est chargé de silices
    et autres matières abrasives …..

    serait il possible de trouver un milieu aqueux favorable en eau douce ?

  2. Les hydroliennes sont une alternative intéressante à développer, cela ne signifie pas pour autant qu’il ne faut pas construire de nouvelles centrales nucléaires.

    Car:
    1) la demande en électricité est croissante,
    2) Il faut dès maintenant planifier et construire les infrastructures de production électriques en remplacement, au moins partiel, des centrales arrivant en fin de vie et qu’il faudra fermer prochainement.
    Le nucléaire est et restera une composante du mix énergétique français, quoi qu’en disent les écoloneuneus.

    Pour vous en convaincre, voyez quelles sont les principales sources énergétiques en Allemagne, en remplacement du nucléaire: Charbon, pétrole et gaz.

    De fait, les énergies renouvelables ne pourront à court et moyen terme suppléer à la demande. Il leur faut donc d’autres sources, et le nucléaire fait partie de celles-ci, et pas plus néfaste (et même moins) que gaz charbon et pétrole, quoi qu’en disent les antinuke primaires.

  3. @Gromit Si le nucléaire a pu faire partie de la solution, comme le disait Jean-Marc Jancovici, il n’est plus la solution.

    Quant à l’Allemagne, vous devriez vous tenir davantage au courant !

    -> http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/063/63162.htm

    NB Inutile de stigmatiser les écoloneuneus.

  4. @Gromit

    le nucléaire est une solution qui coûte très cher pour l’ensemble de
    la chaîne et je vous invite simplement à relire mes
    différents commentaires traitant de l’énergie …..

    les choses les plus simples sont souvent les plus efficaces et efficientes ….

    en revanche je ne connaît pas l’impact du bruit de fond provoqué par les hydroliennes

  5. Petit commentaire:
    – Totalement prévisible ne veut pas dire continue. La consommation elle, est continue.
    – Corrollaire : puissance installée > production, mais dans quel rapport? (pour le nucléaire, le facteur entre puissance installée et production est de 0.9, ce qu’on appelle la disponibilité)
    – Sûreté pour l’être humain, à n’en pas douter. Par contre, quid de l’influence sur les courants, sur la faune aquatique? –> risque anthropique sur le milieu naturel, avec toutes ses conséquences potentielles. (baisse des stocks, destuction d’une partie de la chaine alimentaire…)
    – Nord de la france au Cotentin = 3GW. Facade Atlantique ~ 3 fois la Manche. Soit un potentiel d’environ 12GW total en France à la très grosse louche (et non : il n’y a pas de marées en méditerannée).
    – Option intéressante pour les pays ayant de vastes territoires côtiers. Quid des pays continentaux, ou méditérannéens?

    Résultat : une technologie à étudier et à développer, mais, dans l’état actuel, ne se présentant pas comme la réponse à la production de base nécéssaire. (d’autres systemes sont à l’étude pour l’utilisation des marées ou de la houle. Voir Pelamis)

  6. @Cocaaladioxine

    Avec deux hélices, on peut supposer que cela soit continu, non ?

    Je suis d’accord avec vous sur le fait de dire que c’est une partie de la réponse. Mai elle vaut le coup d’être tentée au même titre que d’autres qui ne présentent aucun danger. Quant à la faune aquatique, on peut imaginer des systèmes de protection.

  7. Il est clair qu’il n’y a pas UNE solution pour remplacer les énergies fossiles. Les hydroliennes sont une des nombreuses sources d’énergie qu’il nous faudra utiliser si nous voulons maintenir notre civilisation en l’état.
    Par contre la majeure partie de la production énergétique sera électrique, donc il me parait indispensable de faire un énorme effort de recherche sur le stockage de l’électricité.

Laisser une Réponse

*