La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Le litre d’essence à 2 euros ?

Par      • 28 Avr, 2011 • Catégorie(s): Energie  Energie    

Beaucoup de Français ont fui la banlieue pour le charme désuet de nos campagnes. Éloignés pour la plupart d’entre eux de 50 kms de leur lieu de travail, nos concitoyens ressentent de plus en plus lourdement l’augmentation du prix du carburant.

20% du revenu net d’un smicard !

A raison d’une consommation moyenne de 7 litres aux 100 km, un litre d’essence établi à 2 euros, c’est un budget mensuel de 308 euros pour un trajet aller de 50 km. Pour un SMIC fixé à 1073 euros nets au 1er janvier de cette année, lissée sur 1 an, cela représente une dépense de 2800 euros sur la base de 200 jours travaillés, soit 21% du revenu net perçu !!! Si vous y ajoutez le remboursement de l’emprunt de la maison, les dépenses de chauffage plus élevées en logement individuel, combien reste-t-il, au juste, à ces familles pour se vêtir et se loger ?

9.8% des salariés sont rémunérés en France sur la base du SMIC. 13% de nos compatriotes vivent aujourd’hui au dessous du seuil de pauvreté établi à 60% du niveau de revenu médian.

Plan fibre et télétravail : ça urge !!!

La question de la limitation de l’urbanisme en zones rurales, dépourvues de transports en commun, est une priorité absolue. Seule la mise en place du télétravail et le choix d’un investissement massif dans la fibre et le très haut débit permettraient de faire face à l’explosion du coût du carburant dans les années à venir. Le peak oil a été atteint en 2006. Nos réserves dans le meilleur des cas sont d’une quarantaine d’années. Mais, au rythme auquel nous les consommons, il serait plus prudent de compter sur une vingtaine d’années. Mais à quel prix ?

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , ,

Une Réponse »

  1. Beaucoup de nos concitoyens n’ont pas rejoint la campagne pour son »charme désuet » mais plus prosaïquement pour des raisons économiques !
    Le logement y est beaucoup moins cher et certains n’ont d’autre choix pour se loger que de s’éloigner de plus en plus des centres économiques.
    Une fois de plus ce sont les plus humbles qui vont payer la facture !

Laisser une Réponse

*