La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

La nouvelle radicalité de Corinne Lepage

Par      • 16 Juil, 2011 • Catégorie(s): Energie  Energie    

Oui, Nicolas Hulot a raison : « On ne naît pas écolo. On le devient. » Dans un monde qui a fait du consumérisme, de la croissance et du techno-scientisme les moteurs de l’imaginaire de la société, la voix de Corinne Lepage est intéressante à entendre, à plusieurs titres.

Impasse technique, financière et économique

Corinne Lepage, une femme en mouvement !L’ancienne ministre de l’écologie du gouvernement Juppé est une femme en mouvement. Prudente sur le nucléaire, la catastrophe de Fukushima-Daiichi aura été le catalyseur de sa prise de conscience quant à sa vraie nature. Dans son dernier ouvrage, « La vérité sur le nucléaire. Le choix interdit« , la députée européenne met en avant toutes les dérogations au droit commun dont a pu bénéficier l’industrie nucléaire pour se développer dans le monde entier. Ce qu’elle révèle dans son ouvrage, c’est la fragilité financière sur laquelle repose le nucléaire français. : « Areva vit sous perfusion d’EDF qui lui donne ses déchets à retraiter alors que tous les autres exploitants européens ont cessé de le faire […] il  n’y a plus aucun intérêt au retraitement surtout après la mise en évidence de la dangerosité du combustible MOX« .

Après l’Allemagne, la Suisse et l’Italie qui ont pris la décision de sortir du nucléaire, l’Autriche ne se fournira plus en électricité d’origine nucléaire dès 2015 ! Après la région Nord-Pas de Calais, la région Pays de Loire s’est prononcée le 1er juillet pour une sortie du nucléaire. La région Aquitaine s’est opposée à la prolongation de la centrale du Blayais et s’est prononcée également  sur un scénario de sortie du nucléaire en 25 ans.

Choisir plutôt que subir la sortie du nucléaire

Alors que le gouvernement français avait réaffirmé récemment son soutien inconditionnel à la filière électro-nucléaire française, Eric Besson a fait un virage à 180° en nous proposant  une sortie du nucléaire d’ici 2040-2050. La France est aujourd’hui dans une impasse. Et, dans ce débat, Corinne Lepage est un atout de poids pour aider à comprendre l’imposture technique, économique et financière que représente aujourd’hui l’industrie nucléaire française. Nous aurons encore besoin à l’avenir de maintenir une expertise qui servira sans doute au démantèlement de nos centrales nucléaires. Reste, en souffrance, l’épineuse question du retraitement des déchets, face à laquelle nous sommes dans l’impasse totale depuis plus de 50 ans de nucléaire civil.

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , , , , ,

7 Réponses »

  1. Je note que les dames écolos semblent faire un concours de lunettes à chier.

  2. @Didier

    Moi, je les trouve bien ces lunettes. Mais je suis un peu écolo sur les bords.

  3. Remarquez, je ferais mieux de fermer ma grande gueule, moi, avec mes lunettes à monture VERT FLUO…

  4. @Didier

    En plein coming-out écolo ?

  5. Ah, je vous en prie, restez poli !

  6. Femme à lunettes, femme à ……

    Oui, je sais, c’est nul, mais c’est du niveau de la suppression du 14 Juillet!

  7. Reste à connaître la suite de ses positions….Elle pourrait alors mettre en place le rassemblement des écologistes tant attendu.

Laisser une Réponse

*