La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Ump : brillant couplage européennes et régionales

Par      • 24 Mar, 2009 • Catégorie(s): Elections  Elections    

La politique est assimilable en tout point à un jeu d’échecs. La qualité de la stratégie, bien sûr, et surtout le nombre de coups d’avance déterminent les possibilités de victoire. J’ai d’ailleurs hésité à appeler ce billet : UMP, leçon de stratégie politique à l’usage des sourds et malentendants !

LUMP sait pratiquer lart de la main tendue.

L'UMP sait pratiquer l'art de la main tendue.

A l’UMP, la désignation des têtes de liste aux élections régionales alors qu’Europe Ecologie et le Parti Socialiste venaient tout juste d’en finir avec leurs listes pour les élections européennes peut surprendre. A y regarder de plus près, on ne peut qu’applaudir et dire un grand « bravo l’artiste » à l’endroit de Xavier Bertrand.

Si certains n’avaient pas compris (j’en suis) pourquoi NKM avait été « écartée » du secrétariat d’Etat chargé de l’écologie, c’était qu’elle était plus utile ailleurs. C’est dans ce cadre qu’elle s’est vue confier la prise en charge, au sein du l’UMP, du processus de désignation des têtes de liste aux… régionales de 2010 qui vient de s’achever en ce dimanche !

Pour ceux qui n’auraient toujours pas compris…

Combiner les désignations aux régionales alors que nous entrons en campagne en vue des européennes a plusieurs vertus :

  1. mobiliser tout l’appareil militant, des partisans de Madelin à ceux de NKM, et gommer les rancœurs le temps d’une campagne : « tous ensemble, tous ensemble, tous », c’était dimanche à l’UMP aux côtés de Robert Pandraud !
  2. coupler les deux enjeux électoraux en offrant une très grande visibilité  aux listes UMP dont les têtes de liste ont déjà une forte notoriété : la désignation de Bruno Le Maire ne doit rien au hasard à la tête du secrétariat d’Etat aux affaires européennes (ça, j’avais compris) !
  3. utiliser le scrutin européen pour mieux préparer les régionales de mars 2010, soit 9 mois plus tard : un bon score européen de l’UMP risque de coûter cher à la gauche au niveau des régions qu’elles contrôlent !

Mon camarade du Parti Socialiste, Alain Renaldini, s’est récemment étonné de l’arrivée massive de l’UMP sur Twitter. J’ai, pour ma part, pu observer sur Facebook l’omniprésence de Michel Barnier dans les « amis » des bloggeurs socialistes. De temps à autre, je voyais d’autres « personnalités » telles que NKM ou Valérie Pécresse ou Roger Karoutchi pour qui l’aveu de son homosexualité nous l’aura rendu presque sympathique. L’UMP prolonge son travail de sape sur Internet !

L’art d’assembler les contraires…

Dans tous les compartiments de la vie politique, l’UMP a une longueur d’avance. Ce mouvement sous l’impulsion d’Alain Juppé a su, mieux que d’autres, mettre en forme l’idée selon laquelle la politique est l’art d’assembler les contraires. Chaque jour qui passe, ce Parti nous donne une leçon de stratégie politique dans la transparence la plus totale. Il suffit, d’ailleurs, d’aller sur leur site.

Il est plus qu’urgent, à l’image de ce que réalise Europe Ecologie en rassemblant la grande famille écologiste, que la gauche de gouvernement dans ce pays comprenne la nécessité de créer un rassemblement intégrant Verts, MRC, PRG et PS. Il est hélas peut-être trop tard compte tenu de ce qu’il se passe au MRC, au PRG et chez les Verts.

Le Parti Socialiste, en se désintégrant à Reims, a désintégré la gauche. Le Parti Socialiste est devenu un astre mort dont l’augmentation de la masse – électorale – l’aura transformé en trou noir. Le Parti Socialiste est à la politique ce que l’anti-matière est à la physique. Dedans ou dehors, nous assistons, tristes, désespérés, résignés, impuissants, à ce bien triste spectacle. Faut-il que nous ayons les socialistes les plus cons du monde pour qu’ils ne comprennent toujours pas ce qu’il se passe !!! Ou alors…

Crédit photos : Le Matin, Police et Cetera, Mairie de Montberon

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , ,

4 Réponses »

  1. « Faut-il que nous ayons les socialistes les plus cons du monde pour qu’ils ne comprennent toujours pas ce qui se passe !!! »

    Enfin tu te pose les vrais questions :-)

    Je te confirme Denis, les socialistes des autres Pays sont plus a droite que notre Nicolas national.

    C’est surement ça qui fait qu’il sont moins cons. Enfin seulement moins.

  2. @ Denis
    Une analyse intéressante et non dépourvue de bon sens. Mais elle est dure pour le PS, Hélas…

    @ Quentin
    Su tu mesures l’intelligence à l’importance de ton débordement de Sarkozy par la droite, va vite chercher une carte au FN. !!
    Dire que les socialistes des autres pays sont plus à droite que Sarkozy montre que ta connaissance du PSE est un peu légère ou alors que ta mauvaise foi est incommensurable.