La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Régionales 2010 : dernière enquête

Par      • 27 Jan, 2010 • Catégorie(s): Elections  Elections    

La dernière enquête Ipsos-Paris Match réalisée les 21 et 22 janvier montre une très forte poussée du Parti Socialiste en vue des élections régionales qui auront lieu les 14 et 21 mars 2010.

Avec un score de 27%, le Parti Socialiste rivalise désormais avec l’UMP. Europe Ecologie passe à 13%, soit 3 points de moins par rapport aux élections européennes du 7 juin 2009. En région Haute-Normandie, le score Europe Ecologie s’établissait à 13%. Aujourd’hui, très clairement, la liste de l’appareil des verts haut-normands conduite par Claude Taleb n’est pas sûre d’atteindre les 10%.

Il faut toutefois relativiser : un sondage national pour une élection régionale ne veut pas dire grand chose. A titre d’exemple, les Verts se maintiennent en région Nord Pas de Calais avec 12% des voix alors qu’ils s’effondrent en région PACA avec 9%, soit -7% par rapport aux Européennes. En région Ile de France, la chute est moins spectaculaire : la liste conduite par Cécile Duflot atteint les 17%, soit -4% par rapports aux Européennes.

Face à la montée du chômage et le durcissement de la crise, les Français semblent reléguer les enjeux environnementaux à une autre fois !

Le FN, avec 8.5%, serait en capacité de se maintenir dans une dizaine de régions. 10 régions pour la gauche ! Quant au Modem, de François Bayrou, il patauge à 6.5%.

Source : Paris Match

Crédit photos : Paris Match, Mouette rieuse

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , ,

7 Réponses »

  1. Je suis d’accord avec Denis:on doit mettre l’homme avant les idées et sur le terrain ,ce n’est pas du tout comme cela que les écologistes haut-normands ont mené l’affaire.Ils ont nié la vie des hommes,des familles,de la faune,de la flore au profit d’une idéologie sectariste.
    Les citoyens ont rééllement vu qui ,ils étaient.
    Ils ont fait preuve d’une absence totale de réflexion ,ils ont suivi totalement le PS ,dans le département de l’Eure. Ils ont pratiqué une écologie de bazar .
    Exemple très concret du problème de la réouverture de la voie férrée Evreux-Rouen par la vallée de l’Iton.

    1-Tout le monde est d’accord pour faire une liaison entre Evreux et Rouen.

    Dès le départ ,Mr Le Vern en Zorro ,à vélo, a survolé la vallée de l’Iton sans réfléchir à la topologie :il est impossible de creuser des souterrains car la vallée est inondable.
    Avecles 67 ,passages à niveau,croisements de routes et de voie ferrée,il est impossible ,financièrement de faire autant d’ouvrages de franchissement pour respecter la sécurité des hommes et des animaux.
    Mais la vie des hommes ,des animaux et des plantes,Mr Le Vern et les écologistes n’en n’ont rien à faire.
    Encore actuellement,il s’accroche à son idée en comptant les voitures pour voir si la vallée est une zone habitée.
    Il n’ont jamais voulu écouter les habitants de la vallée et mettre sur la table tous les problèmes :techniques,écologiques,industriels,..Ils ont dépensé des sommes colossales à faire des études depuis 4 ans ,sans aucun résultat.

    Que fallait-il faire?

    Ecouter la population et voir qu’il y avait d’autres solutions:
    -une solution à court terme
    -une solution à long terme

    La solution à long terme était de faire une liaison tout près de l’autoroute ,car,il n’y a pas d’habitations et,il aurait été possible de rejoindre Evreux Rouen et Louviers en moins de 30mn. En temps ,dans la vallée,compte-tenu de la mutitude de courbes,cela est impossible.Si,dès le départ, les écologistes avaient réfléchi ,les travaux auraient déjà commencé.

    La solution à court terme est de réouvrir la voie par Serquigny pour y faire passer le fret.Pourquoi,les écologistes ne veulent-ils pas faire passer le fret par Serquigny?
    Comment voulez-vous qu’ils soient crédibles?
    La ligne par Serquigny étant électrifiée ,on peut y faire passer des trains directs très rapides.Les trains roulent à 260 kms/heure donc,il faudrait maximum 30mn pour aller d’Evreux à Rouen.

    Voilà un exemple,parmi d’autres .En Haute-Normandie,les écologistes et le PS seront sanctionnés aux élections.

    Voir le site :www.hallteau train.org

  2. @ Noel Levert

    Juste pour info, si vous parlez de la ligne serquigny rouen celle ci n’est pas électrifiée et est ouverte au frêt et voyageurs.Autre chose, à ma connaissance aucun train régional et train frêt ne peut circuler à 260 km/h sur les lignes classiques en France car les voies et structures ne sont pas faites pour rouler à cette vitesse;généralement les lignes classiques sont limitées à 160;140;120 km/h pouvant varier en fonction de la composition du train et du systeme de signalisation. Seuls les TGV en service voyageurs peuvent rouler à 300 km/h et plus et seulement sur des LGV (lignes à grandes vitesses)qui ont été construites à cet effet mais celles ci sont peu nombreuses par rapport aux lignes classiques sur le reseau national.

  3. @ Noel Levert
    La portion de ligne Evreux-Serquigny, de l’axe électrifié à double voie Paris-Caen Cherbourg, est limitée à 160 km/h (quelques portions à 200 km/h entre Bernay et Cherbourg). La portion de ligne Serquigny-Oissel, de l’axe non électrifié à double voie Caen-Rouen, est limitée à 140 km/h. Enfin, la portion de ligne Oissel-Rouen, de l’axe électrifié à double voie Paris-Le Havre, est limitée à 150 km/h.
    Evreux-Rouen via Serquigny (raccordement opérationnel), c’est possible « demain » mais en 1h00 environ (avec un arrêt à Elbeuf voire un deuxième à Conches). Inutile de vous rappeler que la région Haute Normandie a récemment acheté des « bibis », automoteurs thermiques et électriques bimodes aptes à 160 km/h, qui circulent principalement entre Yvetot (76) et Elbeuf (76), pouvant sans problème circuler demain entre Evreux et Rouen via Oissel/ Serquigny (76 + 27).
    Merci Internet de pouvoir vous répondre depuis la région Nord Pas de Calais de « Titine » Aubry, qui a su et qui continue à développer le TER de manière exemplaire, entre Lille, Valenciennes et Maubeuge, entre Lille et Dunkerque, entre Lille et Lens, entre Lille et Douai, … avec du matériel moderne et une offre de dessertes sans « crevasses » horaires comme dans l’Eure. Et du monde dans le train il y en a … !

Laisser une Réponse

*