La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Les Mélenchonnistes se rendent compte de leur propre bêtise !

Par      • 18 Avr, 2017 • Catégorie(s): Elections  Elections    

Les Mélenchonnistes se rendent compte de leur propre connerie !Les supporters de Mélenchon n’ont pas arrêté de taper sur Macron au cours des 15 derniers jours et le résultat est à la hauteur des efforts fournis. En rendant possible dans les enquêtes d’opinion la victoire de Mélenchon, les électeurs de droite ont pris peur et se mobilisent autour de leur candidat « naturel ». Fillon est vu comme le nouveau rempart à cette bonne vieille gauche socialo-communiste. Le châtelain de la Sarthe est même donné devant le candidat de la France Insoumise qui, semble-t-il, vient de donner des consignes pour taper désormais sur Fillon dans les réseaux sociaux ! Une étude statistique très intéressante parue dans le journal Le Point nous prédit désormais un 2e tour Fillon – Le Pen.

Mélenchon, ce Machiavel « moderne »

Si Fillon se retrouve propulsé à la tête de la Présidence de la République le 7 mai, nous pourrons vous dire, mes très chers camarades mélenchonnistes, un très grand merci ! J’ai peur que vous vous trompiez d’adversaire, à moins que Fillon vous aille comme un gant pour prolonger l’OPA lancée par Mélenchon en 2008 sur le PS et le PCF. Encore, une petit effort, vous y êtes presque ! La gauche « dure » a toujours eu besoin de la droite dure pour exister. Quant au sort des Français en cas de victoire du candidat qui nous promet des larmes et du sang, c’est aujourd’hui le cadet de vos soucis. La fin justifie les moyens. C’est incroyable le nombre de Français de droite qui trouvent soudainement Mélenchon fort sympathique !

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , ,

2 Réponses »

  1. .mais il est ou le pc ? il est ou pierre laurent et tous les autres..meluche acheve la disparition du pc voulue par mitterand.

  2. L’explication est plausible. Nous saurons dimanche si Jean Luc Mélenchon a eu raison de refuser la main tendue de Benoit Hamon. Dés avant la présidentielle, il faut penser aux legislatives qui suivront. Dans de nombreuses circonscriptions à ce jour, deux candidats melenchonnien se présenteront en adversaires. On a beau entendre que le choix final se fera « plus tard », le mal est fait. Sans majorité legislative Jean Luc Mélenchon ne pourra rien faire. A ce jour, voter pour lui est un vote perdu.
    Son programme est resté bloqué à 2012. L’argent: on a déjà entendu cela en 2012; on voit le résultat avec les socialistes qui disposaient de tous les pouvoirs : Chef de l’Etat, présidence de l’assemblée nationale, du sénat et de presque toutes les régions. Travail: Il ne faut pas être dupe, le travail ne sera plus le critère pour percevoir un salaire. BIO : M. Mélenchon semble ignorer la présence de la FNSEA qui, selon un certain média, va même jusqu’à influencer la nomination du ministre de l’agriculture.
    Le tribun a bien embobiné son petit monde…
    Le fond du problème, dit et redit dans plusieurs médias, est : « les Françaises et les Français ne se reconnaissent plus dans les partis politiques », « les électeurs et électrices en ont assez de cette classe politique qui tient plus de la royauté que de la démocratie républicaine ». Tous les candidats ignorent cette réalité.
    La seule solution est un vote blanc accompagné d’un militantisme destiné à mettre au pouvoir de nouveaux citoyens.
    P.H

Laisser une Réponse

*