La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

L’effet papillon

Par      • 18 Fév, 2007 • Catégorie(s): Elections  Elections    

Les sondages donnent invariablement Nicolas Sarkozy vainqueur au 2ième tour de la Présidentielle depuis plusieurs semaines.

Oui, il s’agit d’une réalité… Il s’agit avant tout d’une réalité du moment. La gauche, en cumulant les voix de la gauche de la gauche, des verts et de notre candidate est à 40% . Pour l’instant, la bonne tenue de notre candidate au premier tour, entre 26 et 29%, la qualifie pour le second. Rappelons que François Mitterrand avait obtenu 25.85% au premier tour en 1981. Nous avons sans doute fait le plein des voix. Reste à nous maintenir et 2 mois, c’est long !

De mon point de vue, les sondages se trompent sur le niveau de Sarkozy, crédité de près de 32% au premier tour. Rappelons que Chirac a obtenu 19.82% des voix en 2002. Le Pen est aujourd’hui extrêmement bas. Cela ne correspond pas à la réalité que nous percevons de l’opinion. Le Front National est beaucoup plus haut dans la réalité que dans les sondages. Les électeurs lepenistes sont désormais parfaitement décomplexés. Nous en avons fait encore la preuve sur le marché de Brionne.

Selon certaines informations, le soutien de Chirac à Sarkozy pourrait lui amener une chute de près de 10 points dans les sondages en faveur du vote Le Pen. Dès lors, il apparaîtrait comme le candidat de la continuité, à 180° de sa rhétorique fumeuse autour de la rupture. De mon point de vue, le candidat qui est aujourd’hui le plus fragile est bel et bien Nicolas Sarkozy. Quant au deuxième tour, c’est une autre histoire. Assurons déjà la victoire de notre candidate au premier. A y regarder de plus près, les choses ne semblent pas si mal engagées.

Voie Militante Voie Militante

3 Réponses »

  1. Mon impression est que le premier tour sera très serré entre Sarko, Le Pen, Bayrou et notre candidate ! Bien malin
    effectivement celui qui serait en mesure de donner le quarté dans l’ordre… et 32% au 1er tour pour Sarko me parait
    bien fort pour cet imposteur. L’équipe de campagne de Ségolène est en plein remaniement à cette heure, attendons voir
    le nouveau dispositif et le ton qui sera donné…
    Cordialement,

  2. Sarko-Ségo… ce serait dur-dur ! Ségo-Le Pen… 55-45%.

  3. Et que dire du dernier sondage IFOP (voir article du Monde opposant Bayrou-Sarko ou Bayrou-Ségolène ! Dans les deux cas, Bayrou l’emporte. Je suis personnellement très septique sur les reports de voix pour une raison :
    – Personne n’a oublié Avril 2002 et surtout comment Chirac nous a trompé. La peur n’est jamais bonne conseillère.

    –thomas