La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Il fait beau… Les oiseaux chantent…

Par      • 17 Avr, 2009 • Catégorie(s): Elections  Elections    

LEurope, notre monde à nous ?

Avez-vous vu comme la terre est sèche ? Avez-vous vu ces magnolias en fleurs ? Avez-vous remarqué comme l’herbe pousse en ce printemps ? Avez-vous remarqué que personne – ou presque – ne parle des élections européennes du 7 juin 2009 ? La faute à qui ?

A Marc Vasseur, mon ancien camarade socialiste, qui est à l’origine de l’opération « Les blogs en campagne » qui, je tiens à le préciser, n’a rien à voir avec l’opération Corned Beef ? A Laure Leforestier qui a mobilisé beaucoup de son temps personnel autour de cette opération ? A Sébastien Bailly et Paris Normandie qui ont donné un corpus à l’initiative en Haute-Normandie ? Évidemment, non !

Prémonitoire, Yves Montand le chantait brillamment à sa façon. Selon un dernier sondage, les Européens – et les Français par voie de conséquence – seraient 66% à bouder l’isoloir le 7 juin 2009 pour un scrutin qui détermine tout de même une grande partie de la production du législateur français, de notre cadre de vie… de notre avenir.

Alors, oui… nous sommes encore quelques uns à aimer la chose publique, à en parler, à en débattre. Oui, nous sommes nombreux à aimer l’Europe et à nous sentir profondément européens que nous ayons voté OUI ou NON au projet de Traité Constitutionnel Européen en 2005. Et nous sommes nombreux à ne pas nous résoudre à voir les grands partis politiques français avancer à reculons sur une élection aux enjeux considérables. Heureusement, la proportionnelle permet aux « petits » partis d’assurer le spectacle. Europe Ecologie bien sûr. ;+) Mais il faut aussi parler du Modem, du NPA, de Nicolas Dupont Aignan dont on peut voir les affiches à Rouen au niveau du kiosque de la Place Cauchoise. J’espère que tous les militants de ces partis seront « récompensés » pour leur travail. Et à la fois, il y a, tout de même, de solides raisons d’en douter.

Tous les matins ou presque, Olivier Duhamel, sur l’antenne de France Culture, fustige la médiacratie. N’accablons pas les politiques et les médias de tous les maux évidemment. Le désengagement citoyen est aussi dans l’air du temps. Occupés par la crise ? Non, c’est beaucoup plus simple que cela. Nous sommes, avant tout, préoccupés par nous-mêmes au point où nous en finirions par croire que Nietzsche était un grand altruiste. Et pourtant… Là où certains cherchent à instrumentaliser les peurs, l’agora que constitue Internet peut aussi être un élément d’équilibre, de contre-pouvoir dans le débat démocratique.

Que ce soit à Matignon, au ministère de l’Education Nationale ou encore à l’Élysée, le Web et nos blogs sont « écoutés ». Nous en avons trace. Alors, profitons de cet espace qui nous est offert pour échanger et nous confronter. N’ayons pas peur de nos convictions, de ne pas être d’accord. C’est là l’essence même de la démocratie : débattre !

C’est, dans ce cadre , que je tiens à remercier chaleureusement Marc, Laure et Sébastien pour permettre que notre parole soit entendue.

Source : Paris Normandie

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , ,

Les Commentaires sont clos.