La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

François Hollande : un an pour rien ou presque !

Par      • 6 Mai, 2013 • Catégorie(s): Elections  Elections    

Je ne regrette aucunement d’avoir voté François Hollande au 2e tour de l’élection présidentielle, le 6 mai 2012. Nous devions nous débarrasser de Nicolas Sarkozy dont la politique était de servir ses propres intérêts et celui de son « clan ». Pour cela, il doit en être remercié. De François Hollande, je n’attendais rien et j’avoue avoir été servi, au-delà même de ma grande désespérance à voir le chômage exploser depuis 1 an.

Taubira, quand même, pour plus très longtemps maintenant ?

Christiane Taubira, une authentique femme de gauche !Certes, il y eut le mariage pour tous et l’extraordinaire Christiane Taubira qui devrait se faire dégager de la justice à l’occasion du prochain remaniement ministériel en juin prochain. A la vitesse à laquelle vont les juges, je pense que les éclaboussures risquent d’aller bien au-delà du clan Sarkozy. Nous verrons bien.

François Hollande devait faire la guerre à la finance en séparant les banques de dépôts des banques d’affaires. Sa réforme bancaire aura tout juste permis de nous égosiller très inutilement !  Le secrétaire général adjoint de l’Elysée vient de la banque Rothschild. Il y a une vie après la présidence ! Et il ne faut jamais fâcher son avenir.

Des vieilles lunes et la réalité d’un politique de droite

De son placard à balais, le candidat nous a sorti les contrats de génération et les emplois d’avenir. Il a donné 20 milliards aux entreprises françaises et, avec la loi sur la sécurisation de l’emploi dont l’objet est de transposer l’ANI, il contribue à organiser la précarité salariale dans notre pays. François Hollande aura au moins fait des heureux chez les patrons français.

L’arrivée à l’Élysée le 6 mai 2012 de François Hollande et le virage à droite toutes du Parti dit Socialiste sont les stigmates de la droitisation de plus en plus grande de la société française ! Le problème – et nous le verrons très bientôt – est que les Français auront l’occasion de nous rappeler qu’ils préfèrent l’original à la copie. Les élections intermédiaires s’annoncent très compliquées pour la gauche ! Pour ma part, à moins d’une réorientation de la politique menée, je ne voterai plus pour de tels guignols qui font le contraire – ou presque – de ce qu’ils avaient annoncé. Et ce n’est plus la peine de nous agiter les épouvantails à moineaux écervelés !

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , ,

Une Réponse »

  1. Le texte mérite débat. Nous avons tous entendu parler, avant les dernières élections présidentielles de « la gauche molle ».Il y a donc des changements qu’il ne fallait pas attendre.
    Mais il ne faut pas non plus faire partie des victimes de ce que certains appellent la « médiacratie » qui ne cesse de « casser du sucre sur le dos » de François Hollande et de son gouvernement depuis son élection.
    Tous ceux qui ont accedé aux responsabilités savent qu’il faut de nombreux mois pour prendre connaissance des dossiers, qu’une nouvelle équipe se soude et fonctionne, pour prendre des décisions et qu’elles portent leurs fruits.
    Une loi doit être écrite, débattue devant les assemblées, validée, et les structures pour l’ appliquer mises en place.Seulement après, les conséquences arrivent.
    Les nouveaux chômeurs ne doivent bien évidemment pas être mis sur le compte de François Hollande, mais ils restent, en cette toute première année de nouvelle gestion, la conséquence de la politique de l’UMP. Certains croient que dés le lendemain de son élection François Hollande allait prendre une petite truelle, construire des usines et les remplir de dizaines de milliers d’employés….La réalité est bien différente.
    La vraie question à poser est celle émise par un jeune socialiste : qu’aurait fait Nicolas Sarkozy à sa place? Vraisemblablement il aurait continué, avec l’UMP, à dire d’investir en Chine afin d’augmenter encore plus vite le nombre de chômeurs, le nombre de sans abris, le nombre de Français ne pouvant plus payer leurs soins…;il aurait continué à augmenter l’insécurité (il a laissé une région provence Alpes Côte d’Azur qualifiée de « bain de sang »); à augmenter ceux qui mettent fin à leurs jours en raison des conditions de travail,etc…
    N’oublions pas que la guerre du Mali est la conséquence de la politique étrangère de l’UMP; que Nicolas Sarkozy pataugeait lamentablement en Afghanistan et que François Hollande a rapidement avancé dans ce pays.
    N’oublions pas les milliers de postes d’enseignants qui vont être créés, les milliers d’emplois sauvés par Arnaud Montebourg, l’exemple du conseil général de l’Eure dans le sauvetage d’une entreprise.Pour la première fois de toute la V° république,un ministre réagit face aux suppressions d’emplois alors que la droite a toujours brillé par son laxisme face au monde économique et financier.
    Restons objectif , repensons au bilan catastrophique de l’UMP on ne peut pas en un an réparer un désastre jamais ; un mandat dure 5 ans, ne demandons pas à quelqu’un de changer le pays en un an. Et si, dans la politique de François Hollande tout n’est pas comme nous le souhaitions, il y a peut être des moyens de la faire modifier sans provoquer le retour aux affaires de l’UMP ce dont personne ne veut.

Laisser une Réponse

*