La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

L’espoir à gauche : c’est fier d’être socialistes… avec Julien Dray ?

Par      • 18 Jan, 2009 • Catégorie(s): Elections  Elections    
L'espoir à gauche et fiers d'être socialistes aux côtés de Julien Dray ?

L'espoir à gauche et fiers d'être socialistes aux côtés de Julien Dray ?

Je ne vois pas bien en quoi Gérard Collomb, François Rebsamen, Jean-Louis Bianco, Vincent Peillon, Patrick Menucci, Jean-Pierre Mignard, Gaëtan Gorce et surtout Manuel Valls incarneraient particulièrement l’espoir à gauche. Libre à chacun de le croire.

Pour certains d’entre eux, j’ai un peu de mal, vous m’en excuserez, à associer le mot « gauche » à leur personne, à leur parcours, à leur gestion locale, au choix de leurs alliances et à leurs idées.

Je ferais toutefois une exception notoire pour Aurélie Filippetti.

Je ne sais pas qui est à l’origine de cette funeste entreprise dans la ligne droite d’une vision très « France d’en haut » de la politique. Ségolène Royal parlait d’ouvrir les fenêtres. La maison socialiste déteste les courants d’air.

Mais il y a pire. Sur le site, en haut à droite, au centre des caciques de la Ségolénie, se trouve Julien Dray. Sans préjuger de ce qui lui est reproché sur le plan judiciaire, son désir mimétique de vouloir péter plus haut que son cul l’a disqualifié, à jamais, en tant que représentant de la gauche politique. Non, y a pas de quoi être fier d’être socialistes… aux côtés de Julien Dray !

Voie Militante Voie Militante

Tags :

Une Réponse »

  1. Correctif Denis, c’e n’est pas François Peillon mais Vincent Peillon