La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Corinne Lepage : enfin une candidate écolo pour 2012 !

Par      • 5 Oct, 2011 • Catégorie(s): Elections  Elections    

Dans la perspective proche de la victoire de François Hollande le 9 ou le 16 octobre aux primaires citoyennes, j’étais en train de me morfondre profondément, n’osant pas croire que ma seule perspective était de voter Mélenchon au 1er tour de la présidentielle de 2012.

Lueur d’espoir

Corinne Lepage en route pour 2012 !Et puis, hier soir, j’ai vu une petite bonne femme, déterminée, pétillante qui vient de nous annoncer qu’elle était candidate à la présidence de la République. Et pour moi, elle a vraiment tout d’une grande ! Si, récemment, un sondage nous a révélé que 72% des Français pensaient que les politiques étaient « corrompus », du haut de mes 10 ans de mandat d’élu local, j’ose affirmer que nous sommes, peut-être encore au dessous de la vérité en ce qui concerne les responsables des exécutifs locaux. Trafic d’influence, népotisme, prise illégale d’intérêts, … notre République est pourrie jusqu’à l’os. Les élus se servent. Ils ne nous servent plus ! Pour Corinne Lepage, il faut refaire vivre notre démocratie, en mettant en place la VIe République. C’est son 1er chantier.

Avec la catastrophe de Fukushima-Daiichi, Corinne Lepage s’est résolument posée en faveur de l’arrêt du nucléaire civil. Comme Martine Aubry ou Nicolas Hulot, elle a compris que cette technologie échappe au contrôle de l’homme et qu’elle constitue une très grande menace pour l’humanité. Développer l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables dans le cadre de l’arrêt du nucléaire civil, c’est son 2e chantier !

Hier soir, elle a tenu également à rappeler qu’elle était une femme libre et que sa démarche sortait du champ de la droite politique. C’est, à mon sens, aujourd’hui la seule candidate qui défend un projet d’écologie politique autonome, dans la continuité de la démarche initiée par Europe Ecologie, lors des Européennes de 2009 ! Je soutiendrais la candidature de Corinne Lepage pour 2012 si Ségolène Royal ou Martine Aubry n’étaient pas désignés au terme de la primaire socialiste.

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , , ,

10 Réponses »

  1. Tu m’étonneras toujours … osciller entre une écolo de droite et Mélenchon quand même !

  2. J’aurais voté Mélenchon par dépit ! Je ne vois pas en quoi j’oscille. La seule fois où j’ai oscillé, c’était en 2008, entre Delanoë et Hamon.

    Corinne Lepage est écolo. Cela fait bien longtemps qu’elle a quitté le champ de la droite politique. Hier soir, elle a été très claire.

  3. @Romain Une écolo certainement, mais de droite que nenni.
    Personnellement, je l’ai trouvé plus proche de Montebourg que de Mélenchon dans son intervention sur TF1, bien loin de Borloo et à des années lumières de Sarkozy, en tout cas pas à droite.

  4. @ Denis
    Merci pour cette belle page !
    parce que ton avis je partage,
    en 2012 je voterais bien Lepage,
    sauf si le vote utile était plus sage,
    Hollande étant trop bas dans les sondages.

    @ Romain
    Comme Franck, je considère Corinne proche d’Arnaud Montebourg, c’est à dire dans un « centre gauche écologiste » qui pourrait inclure Ségolène Royal, elle aussi farouche opposante de l’aéroport de ND des landes par exemple, contre les « barons » socialistes qui portent ce projet.
    Cette nouvelle écologie politique porte l’espoir d’être plus lisible et donc attractive, à mon avis; elle est suffisamment radicale pour éviter le Dév. Durable à la sauce gauche plurielle traditionnelle (juste bon pour la communication c’est à dire du « foutage de gueule » pour ceux qui veulent se rassurer dans leur consumérisme à peine reverdi). C’est donc l’amorce d’une transition écologique devenue très urgente, comme l’a bien perçu et défendu Nicolas Hulot.

  5. Bonsoir Denis,
    Je suis curieuse de connaître le programme économique de Corinne Lepage en cette période de crash annoncé ? EELV a l’avantage de s’appuyer sur le travail de commissions très qualifiées. Pour l’économie, l’eurodéputé Pascal Canfin et l’économiste Pierre Larrouturou proposent des solutions réellement innovantes, en accord avec les valeurs de l’écologie (lire aussi l’excellent essai de l’économiste anglais Tim Jackson : « Pour une prospérité sans croissance » http://hautenormandie.eelv.fr/2011/08/23/prosperite-sans-croissance-la-transition-vers-une-economie-durable/).
    Tu as lu ça hier ? http://eco.rue89.com/2011/09/30/eurodepute-je-ne-vois-aucune-raison-de-rassurer-les-marches-224218
    Et vu ça la semaine dernière ? http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=4329
    Nous nous acheminons vers la rédaction d’un « scénario négawatt » de l’économie, ça a de la gueule ça, non ?
    amicalement,

  6. @Laetitia

    Tout d’abord, merci de ta présence.

    D’après ce que j’en sais, le programme économique de Corinne Lepage, c’est de construire un modèle énergétique nouveau autour de l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables. Moi, ça me va. La double contrainte de sortie du pétrole et du nucléaire exige que nous nous mobilisions collectivement autour de cette question. Gouverner, c’est choisir !

    Je suis un peu déçu de l’approche de Pascal qui met, depuis qu’il a été élu, bien trop en avant son appartenance politique par rapport à sa réflexion, que j’apprécie tout particulièrement. Quant à Pierre, je connais également ces travaux et, pour ma part, je partage l’idée de la nécessaire diminution du temps de travail. J’ai toujours soutenu, comme Pierre, l’idée de la semaine des 4 jours et des 32 heures. Depuis qu’il est à EELV, Pierre est devenu beaucoup moins audible que lorsqu’il était au PS. Pour Pascal, c’est aussi un peu le cas. Il y a là une vraie interrogation.

    Je ne crois pas que l’économie soit une chose à ce point complexe qu’elle exige d’être confiée à des « économistes ». Nous l’avons vu à l’occasion de la crise qui se prolonge du fait de l’inconséquence de nos « grands » économistes. Revenons à davantage de simplicité. Je suis toujours surpris de cette fascination collective que nous pouvons avoir par rapport à des experts qui nous conduisent droit dans le mur. Alors présenter Pascal et Pierre, comme des experts, ne me semble pas une bonne chose pour leur avenir ! ;+)

    Amicalement !

    Denis.

  7. Bonjour,
    C’est un nouvel espoir pour l’écologie; espérons que nous ne serons pas déçu comme nous l’avons été par EELV. Si Corinne Lepage a évolué sur le nucléaire, reste à voir ses positions sur: le développement de l’économie, la condition ouvrière, la vie familiale et conviviale,le syndicalisme, les voies de communication….
    Philippe