La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Corinne Lepage en route pour 2012 !

Par      • 27 Sep, 2011 • Catégorie(s): Elections  Elections    

C’était devenu un secret de polichinelle pour certains d’entre nous. Corinne Lepage sera bel et bien candidate se prépare activement à l’élection présidentielle de 2012. Et, entre nous, c’est une bonne chose pour l’écologie politique dans ce pays. La défaite de Nicolas Hulot, dans le cadre de la primaire de l’écologie, la ligne « à gauche toute » choisie par l’entourage d’Eva Joly vont, à coup sûr, libérer des espaces béants qu’ils seraient dangereux, pour la gauche, de laisser à Jean-Louis Borloo ou à François Bayrou !

Construire un nouveau projet d’écologie politique !

J’avais pour ma part rencontré Corinne Lepage au moment des élections européennes où elle concourrait sous les couleurs de François Bayrou. Je ne l’avais alors pas trouvé convaincante. Depuis, l’euro-députée qui siège toujours aux côtés des démocrates et libéraux du Parlement Européen a évolué sur toutes les questions liées à l’environnement, à l’énergie et surtout au nucléaire. Elle s’est radicalisée. Comme en 2007 où elle ne fut pas candidate, l’ancienne ministre de l’environnement du gouvernement Juppé ne devrait avoir aucun problème à disposer de ses 500 signatures.

Même si cela n’est pas vraiment d’actualité,  il ne fait aucun doute que Corinne Lepage se prononcera pour un ralliement au candidat de la « gauche » au 2e tour. Il est totalement inimaginable, à la lueur de ses prises de position depuis 2007, qu’elle se prononce en faveur du candidat de la droite, au cas où celui-ci serait qualifié pour le 2e tour de la Présidentielle de 2012.

La perspective de la candidature de Corinne Lepage est de bonne augure dans le cadre de la construction d’un projet d’écologie politique autonome, sortant du champ de la représentation gauche-droite  !

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,

5 Réponses »

  1. Je vais te laisser le même commentaire que chez Marc Vasseur : Pour compléments d’information : J’ai eu Corinne Lepage au téléphone ce matin. Elle m’a bien précisé qu’elle n’était pour l’instant pas candidate déclarée mais qu’elle était dans l’obligation de déposer les statuts d’une association pour le financement de sa campagne avant une date limite pour le cas où…
    Cela dit, elle ne m’a pas clairement exprimé qu’elle ne se présenterait pas non plus. A suivre donc !
    C’est pour cela que j’ai employé le conditionnel dans mon billet.

  2. @Yann

    Les informations que j’ai eues sont qu’elle aurait décidé d’y aller ! J’y mets tout de même le conditionnel. Je lui ai envoyé un mail hier soir. Elle n’a en effet n’y infirmé, ni confirmé. J’ai modifié mon texte en mettant davantage de conditionnel par rapport à ce que j’écrivais ce matin. J’ai vu ton commentaire chez Marco. ;+)

  3. Ah Corinne !

    Le coucou de la politique. Des qu’il y a un bon nid a prendre, elle se précipite!

    Elle a entube Bayrou qui lui a offert un siège de députe européen sur un plateau d’argent, avant de le planter pour aller chez les verts.
    Une fois chez les verts, elle a vu le bordel ambiant et elle se dit, a présent, qu’il vaut peut être mieux monnayer son reliquat de voix, puisqu’il reste encore des gogos qui croient a son baratin.

    Et une belle avocate de plus qui a bien plume les plaignants de l’erika, a défaut de plumer total!

    Desole pour les photes, j’écris depuis un téléphone.

  4. @Patrick

    Petit détail : Corinne Lepage n’a jamais adhéré à Europe Ecologie.

    Et, toi Patrick, quel gogo es-tu ? Gogo batavophile ? Gogo bleu Marine ? Gogo Sarko ? …

  5. @ Denis

    Elle est donc encore plus forte!

    Gogo tout court, (et surtout pas gogoleiter!).

    J’aime bien ce mot « gogo ».

    Avec lui on peut faire tout plein de déclinaisons : Godillot, godelureau, « go Johnny go », gothique, golois, goliste, go-bteween, gommerçant, gommissaire de police, godot, go…. etc, etc…

    En son sens premier, gogo signifie « qui se laisse prendre facilement aux canulars ».

    « Canular politique », cela s’applique bien à Corinne, à la réflexion.

Laisser une Réponse

*