La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Bayrou : 1er ministre virtuel de Royal !

Par      • 30 Nov, 2007 • Catégorie(s): Elections  Elections   Politique  Politique    

Royal - Bayrou entre les deux tours : du passe-passe ?Alors là, les bras m’en tombent. Accrochez-vous bien : Ségolène Royal aurait proposé à François Bayrou le poste de premier ministre entre les deux tours de la Présidentielle. Elle souhaitait l’annoncer lors du face à face avec le candidat de l’UMP. Le béarnais n’a pas cru bon intercéder aux avances de la belle. Bien lui en pris !

Le temps qui passe nous offre son florilège d’informations qui contribuent un peu plus chaque jour à discréditer définitivement Ségolène Royal.

Source : nonfiction.fr

Autres éclairages

Voie Militante Voie Militante

8 Réponses »

  1. « – on vous l’avait bien dit! »

  2. Entre ton clown et ma prêtresse, nous sommes bien orphelins, cher Bernard !

  3. Je ne sais pas qui Bernard Bonnechere soutenait mais restons cools entre nous. C’est un impératif républicain par rapport à la dictature qui se monte, et ce n’est pas fini cf réforme des institutions que Balladur présente comme un impératif démocratique un comble.

    La candidate désignée par la majorité des adhérents (et non plus des militants du PS) a cru bon faire campagne sans le staff du PS. tout en se servant des militants d’hier, des nouveaux adhérents en tant que force de travail et aussi des ressources financieres du Parti.
    Elle faisait partie des personnes qui n’avaient pas participé au projet (un bon manager doit savoir retrousser ses manches mais elle brillait par son absence aux réunions), elle l’avait voté puis apres sa défaite, c’était la faute des autres, des 35h, du SMIC à 1.500 euros,…
    Si elle avait écouté seulement 5 mn Filoche elle aurait démonté en 5 mn également Prince Jean (1), ie celui qui mentait effrontement aux français en leur promettant de gagner plus en travailllant plus, alors que c’est le meme qui a déplafonné les heures à partir desquelles les bonifications des heures supplémentaires s’appliquent soit travailler plus et gagenr moins et ce n’est qu’un exemple.
    Cette derniere nouvelle – Bayrou 1er ministre – ne fait qu’ajouter à ma consternation qu’on se soit fait ainsi berner.
    Le probleme est plus grave, elle n’a pas arrete de critiquer le PS, son mode de fonctionnement et les autres dirigeants. Donc non seulement elle n’a pas été capable d’être élue mais elle nous a affaiblis durablement.
    Relevons la tête, serrons nous les coudes entre socialistes et montrons aux français que nous sommes des personnes responsables et qu’un autre avenir est possible, alors que les ambassadeurs du MEDEF et des plus nantis qui sont au pouvoir nous assenent leurs CONTRE réformes comme les seuls choix possibles.

  4. Non mais vous etes bien marrant vous,on fait comment pour gagner quand la gauche plus l’extreme gauche font 40%? Qu’est ce qu’on lui reproche a Segolene Royal? D’avoir voulu tout faire pour faire triompher la gauche? Elle avait un programme socialiste, et si la victoire passait par une alliance avec Bayrou, j’aurai souscri sans hesiter. Je vous rappelle qu’il avait fait quelques 7 millions de voix qui nous aurai permis de gagner contre la droite. Dans ces conditions pouvait-on serieusement ignorer Mr Bayrou si on voulait gagner? Repondez moi serieusement.

  5. Faut pas tout confondre.

    Le message qu’ont envoyé Royal et Bayrou entre les 2 tours a brouillé considérablement les cartes. Il n’y avait pas donc lieu de chercher à rallier Bayrou à tout prix. 80% des électeurs du Modem ont voté pour les socialistes aux législatives. Le côté repoussoir de Sarkoléon a joué et jouera encore à plein.

  6. Ce n’est pas si simple que le dit celui qui se fait appeler « socialiste » (moi aussi je le suis !). j’ai connu de nombreux électeurs socialistes traditionnels qui ont voté Bayrou car elle leur semblait si peu crédible ; Je connais des sympathisants socialistes qui ont refusé de voter pour Royal meme au 2eme tour car de par ses déclarations elle ne leur semblait pas authentiquement de gauche et ils pensaient qu’au pouvoir elle serait plus dangereuse à terme pour le socialisme ; j’ai voté Royal tout en ayant le même crainte. Le fait que le gouvernement Jospin ait privatisé cad ait eu une politique jugée de droite lui a fait perdre des électeurs socialistes. DE meme les multiples attaques contre les enseignants. Oui il faut moderniser l’école comme le reste de la société ; mais pas attaquer de front et avec mépris ces fonctionnaires si mal reconnus,et dont tout le monde s’entend à dire que leur métier devient de plus en plus difficile. Ces électeurs traditionnels (et vecteurs d’influence) nous en avons perdu beaucoup et durablement ; et ce n’est pas ce que disait SR qui allait leur donner envie de revenir ; Bien sûr que je ne suis pas contente d’avoir Prince Jean comme président ; mais une socialiste qui fait miroiter le remise en cause de la carte scolaire c’était dur dur pour la militante socialiste et aussi FCPE que je suis depuis des lustres (c’etait pareil pour les enseignants de gauche). Et je n’ai pas été la seule ; c’est le premiere fois de ma vie que je me suis sentie si peu en harmonie avec un candidat socialiste, et cela avant d’entendre ce qu’elle a dit apres sa défaite sur le fait qu’elle avait défendu sans y croire le SMIC à 1.500 Euros, les 35h,… eL’objectif n’est pas de gagner en vendant son âme au diable s’il le faut. (je ne pense pas que Bayrou soit le diable mais c’est l’expression consacrée!).On ne peut pas croire en des hommes ou femmes politiques qui sont prêt(e)s à tout pour garder ou gagner un siege.
    Les prises de position de Bayrou en particulier sur les écoles privées sont inacceptables. Par ailleurs, si Segolene etait la candidate investie, financée et soutenue par des socialistes, elle n’avait pas le droit de prendre des décisions pareilles sans en réferrer aux autres dirigeants ; trop facile de vouloir le beurre et l’argent du beurre.
    On ne gagne pas les élections par les additions ; les gens n’appartiennent pas à un parti (meme les encartés) et ils sont capables d’évoluer politiquement ; on l’a vu avec les enseignants qui ont quitté le parti, pour des intellectuels aussi qui ne l’ont pas reconnue comme authentique ; Sarkozy lui était cohérent dans sa politique pour avantager les plus nantis. le drame c’est qu’elle n’a pas su incarner l’espoir d’une France de gauche avec un projet de gauche, crédible et mobilisateur. Allez mobiliser le peuple de gauche avec l’encadrement militaire des ados, la Marseillaise, le drapeau français,…
    Alors devoir faire alliance avec Bayrou pour récupérer les électeurs qu’on a soi meme fait fuire c’était vraiment un comble !

  7. Pas d’accord. On peut pas fonder toute notre strategie sur le coté repoussoir de Sarkoleon, on l’a fait a fond pendant la campagne presidentielle et ça a pas marché; pire,on l’a fait passé pour une victime. Ce qui etait un comble vous l’admettrez!

  8. Je me marre. :)

    L’autre bonne blague de la campagne est Michel Rocard qui conseille à S. Royal de jeter l’éponge et de la remplacer en pleine campagne.