La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Solutions pour la France ?

Par      • 12 Avr, 2014 • Catégorie(s): Economie et social  Economie et social    

Errare humanum est, perseverare diabolicum …

Solution 1

Ce n’est pas moi qui le dis. C’est Bernard Maris. Il faut quitter l’euro. Lucide, l’oncle Bernard écrit dans Charlie Hebdo : « il n’est jamais trop tard (même s’il est bien tard) pour reconnaître qu’on s’est trompé« . L’économiste explique qu’il a voté pour le traité de Maastricht en 1992 et le projet de TCE en 2005.

La suite est à lire sur le site Arrêt sur Images.

Solution 2

L’autre solution, c’est de faire une trappe à bas salaires, comme le préconise le gouvernement de Manuel Valls avec l’exonération des charges patronales et une partie des cotisations salariales. De cette façon, le niveau de vie s’uniformisera à la baisse dans l’ensemble des pays de l’Union Européenne. Et nous deviendrons des « esclaves » de la grande économie allemande comme le sont aujourd’hui les anciens satellites de l’Union Soviétique. Nous produirons les pièces des Porsche, BMW et autres Mercedes que nous achetons toujours plus chers, après que nos propres constructeurs automobiles auront enfin mis la clé sous la porte.

Le salaire minimum en Europe

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , ,

4 Réponses »

  1. Je pense que la second choix est le meilleur!
    En effet quand on a la chance, le privilège, l’insigne honneur même de construire des pièces pour Porsche, BMW et autres Mercedes…et bien on a pas besoin d’être payé!!!

    Plus sérieux je suis étonné que personne ne t’ait accusé d’être un germanophobe, cela devrait venir :)

  2. Avec une grand-mère née en Allemagne…

  3. j’ai une proposition. transformer le ministère des relations extérieurs en ministère des relations avec le Qatar.

  4. Diviser au moins par 2 le salaires des ministres, restreindre tous leurs avantages en s’appliquant au système nordique, ainsi que celui des députés et sénateurs. Cà ferait déjà beaucoup d’argent récupéré avant de s’attaquer aux contribuables.

Laisser une Réponse

*