La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Oui, mais c’est bien fait !

Par      • 25 Juin, 2008 • Catégorie(s): Economie et social  Economie et social   Social  Social    

La vie professionnelle, pour ceux d’entre nous qui prennent encore le temps de voir et d’écouter le monde, est jonchée de personnages singuliers. Et voilà, sorti d’un monde englouti, ce petit bonhomme à la barbe hirsute qui, depuis deux jours, taille à la main, centimètre par centimètre, une haie d’une trentaine de mètres à l’intérieur du parc d’une entreprise. En deux jours, il n’a taillé qu’une dizaine de mètres. Je ne me lasse pas d’admirer le soin méticuleux avec lequel son coupe-branche met en action son sens inné de la perfection, là où un taille-haie thermique en aurait fini en une petite heure. Et pour faire ça, il est payé en plus !!!

Le petit homme vert

Ce soir, en sortant de l’usine, voyant ce petit homme « vert », j’enclenche la discussion avec l’un des salariés du site.

Je m’étonne : « Vous vous rendez compte… Ca fait deux jours qu’il est dessus ! » La réplique de mon interlocuteur se fait cinglante : « Oui, mais c’est bien fait. Et ça fait deux jours durant lesquels 300 personnes le regardent faire son boulot. Au moins, lui, il bosse ! »

La veille, une autre salariée, goguenarde, à la même question, me répondit, fataliste : « Faut pas le payer à l’heure. Mais c’est bien fait. »

Les salariés savent que leur site va fermer ses portes. Que deviendra le petit homme vert ? Car quand une entreprise ferme, ce sont de nombreux emplois périphériques et, en général, des emplois peu qualifiés qui disparaissent. Il est urgent de réinventer la fin de l’histoire. Car l’histoire ne réinventera pas l’homme.

Voie Militante Voie Militante

Tags : ,

2 Réponses »

  1. Au Japon il existe des personnes qui font le travail à la perfection …

    Néanmoins, leur travail est reconnu comme une œuvre et son reconnu comme trésor national vivant …

    Malheureusement, chez nous ce genre de « bonheur » n’existe pas ….

  2. Oui mais toi Denis, avec ta tronçonneuse Chinoise à moteur 2 temps, tu nous pollues l’atmosphère ! et puis quelle galère pour trouver les bonnes pièces détachées, car passé l’année de garantie, tout tombe en morceaux sur ces engins !
    Je taille également ma haie au ciseau à main, c’est dur physiquement, mais quel bonheur de retrouver ces gestes d’antan…
    « Des petites mains », il n’y en a quasiment plus dans les entreprises industrielles, cela était encore vrai il y a 10 ans, mais aujourd’hui, toutes ses taches non directement productives, ont été externalisées auprès des esclavagistes des temps modernes, les entreprises « multiservices ». Elles sont quotées en bourse pour les plus grandes d’entre elles, sponsorisent des grands clubs de foot,mais exploitent à outrance la misère sociale de notre pays : travaux pénibles, horaires décalés et coupés, pression très forte sur les cadences et salaires à pleurer.