La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Libertarisme ou poujadisme ?

Par      • 5 Oct, 2013 • Catégorie(s): Economie et social  Economie et social    

Nous avions déjà eu droit à la merde des Pigeons !Nous avons déjà eu droit aux Pigeons en septembre 2012 qui n’eurent aucun mal à faire reculer le gouvernement de François Hollande et de Jean-Marc Ayrault sur la mise en place d’une taxation offensive des plus-values. La doctrine des Pigeons et du gouvernement a en commun désormais l’idée que l’impôt doit s’appliquer davantage aux ménages qu’aux entreprises. Ce serait mieux pour l’économie !? Dans la foulée, nous eûmes droit aux Poussins qui viennent de faire reculer une nouvelle fois le gouvernement sur le statut de l’auto-entrepreneur. Et puis, moins connus, il y eut les Dupés, des patrons qui demandent davantage de simplifications administratives et fiscales.

Les Bricoleurs, une initiative patronale !

Financés par Castorama et Leroy Merlin, les salariés de deux enseignes favorables à l’ouverture de leurs magasins le dimanche viennent de créer le collectif des Bricoleurs ! Nous pourrions continuer de regarder la France avec les yeux d’autrefois en ne voyant dans tout cela qu’un retour en force du poujadisme dans la société française. Jean-Marie Le Pen fut élu plus jeune député de France à 27 ans sous la bannière de Robert Poujade en 1956. Mais, en réalité, tous ces mouvements me semblent relever d’une autre logique, plus proche de la volonté de jouir sans entrave, en dézinguant les règlementations qui feraient obstacle à la libre entreprise. Les libéraux soixante-huitards sont passés par là ! Ces braves gens réclament à travailler et à gagner davantage de fric pour consommer ou accumuler toujours plus. A l’heure de la publication du rapport du GIEC, j’ai comme la sensation furieuse que ces braves Pigeons et autres Bricoleurs instrumentalisés par leurs employeurs n’ont pas bien compris dans quel monde ils vivaient.

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , ,

6 Réponses »

  1. Les pigeons sont donc les salariés de deux enseignes favorables à l’ouverture de leurs magasins le dimanche? J’ai tout compris?

  2. @Kelson

    Oui, des pauvres types !

  3. – le dimanche,à l’origine jour du seigneur,avant d’etre jour de repos les pigeons il y en a plein qui roucoulent….sous les combles des églises.cependant pourquoi le jour de repos serait obligatoirement le dimanche ?.j’en connais qui préfèrent le lundi par ex.pour ces enseignes l’objectif n’est pas de déplacer le jour de repos mais de le supprimer avec ouverture 7j/7 et ,on y va plein pot 24h/24. tout ceci permet de ne pas parler des salaires misérables de la grande distribution,des emplois à temps partiel imposé. par ailleurs circule un projet permettant de faire travailler des salariés,volontaires bien sur, QUE des dimanches et jour fériés et à terme QUE la nuit. vous vous voyez à 3h du mat avec votre caddy ?. BEURK !

  4. Vous y allez vraiment un peu fort ou nous ne vivons pas dans le même monde, c’est pas possible !
    Moi je suis en France dans l’Eure en 2013.
    Je cotoie des petits employés, des ouvriers en mal d’ouvrage, des artisans, des immigrés, des petits patrons… vous croyez que si ces gens travaillent le week-end comme des dingues, car oui, beaucoup veulent travailler le WE, c’est parce qu’ils sont convertis au libertarisme et veulent jouir sans entrave ? C’est une plaisanterie ? C’est plutôt une insulte !
    Dernières observations de terrain de la semaine en vrac :
    Les uns (entrepreneurs) commence à se payer à partir du 9e mois de l’année d’exercice, les autres (vieux ouvriers) survivent à coup de bricolage au noir le WE (j’en connais qui n’ont même pas de quoi payer leur EDF), mes amis maghrébins du bâtiment sont supplantés par des migrants de schengen payés 17 euros par jour voir moins dans l’Eure (observation confirmée par la CAPEB), et mon fils de 25 ans vient de partir travailler gratos à Londres Samedi-dimanche pour conserver son emploi, etc.etc.

    Alors oui, pas étonnant que dans le contexte de ces réalités les enseignes de grande distrib les plus profitables emboite le pas et sollicite le dé-encadrement de la misère organisée par le système libéral européiste. Ce que la gauche fera très bien soyez en sûr.
    Mais continuer à opposer petits patrons et petits salariés, y en a marre, ça passe plus ! C’est de l’idéologie, pas de l’économie de résistance ou de survie où nous, nous sommes. Vous je sais pas.
    Voir du libertaro-poujadisme là dedans c’est dingue !
    Pas étonnant les 49,5 % du FN à Brignolles… en attendant mieux.

  5. On peut se demander où cela se terminera.
    L’avertissement de Brignole n’est pas tant dans le score de FN que dans l’énorme score des abstentionnistes largement majoritaire par rapport aux inscrits. Cette défiance est gravissime. Car elle représente une tendance lourde au replis sur soi des citoyens qui désertent leur devoir premier, voter. Tout cela est gros de violents orages sur la démocratie.

  6. – autre histoire de pigeons les vraies-fausses alliances de dernière heure,réconciliations d’après divorce vouées à l’échec à mon avis dévastatrices car non respectueuses du bon sens des électeurs surtout pour des élections locales.une forte abstention pour des élections partielles est monnaie courante mais ici elle nous explose en pleine figure.j’ai meme pas regardé les résultats par rapport aux inscrits….pas envie ! une réalité dont on parle peu : les citoyens,souvent les jeunes à gauche,NON INSCRITS sur les listes électorales. ce n’est pas en accordant le droit de vote à…16 ans -:)) que çà va s’arranger.démago,démagogie quand tu nous tiens….

Laisser une Réponse

*