La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

La valeur d’un homme

Par      • 13 Nov, 2013 • Catégorie(s): Economie et social  Economie et social    

Bouddha de la fortuneLes présidents exécutifs du SBF 80 (les 80 1ères sociétés des Bourses Françaises) ont vu leur rémunération augmenter de +9,3% en 2012. Le décret n° 2012-1429 du 19 décembre 2012 portait le SMIC horaire à 9,43 euros bruts de l’heure donc à 1430,22 euros mensuels à partir du 1er janvier 2013.

Les 5 1ers de la classe des riches patrons français

Il n’y a évidemment plus aucune espèce de lien entre la performance de l’entreprise et la rémunération de ses dirigeants.

  • Bernard Charlès, DG de Dassault Systèmes : 14,9 millions d’euros, soit 40 822 euros par jour, soit l’équivalent de 868 SMICs par mois.
  • Carlos Ghosn, le PDG de Renault-Nissan : 13,4 millions d’euros, soit 36 712 euros par jour, soit l’équivalent de 781 SMICs par mois.
  • Bernard Arnault, propriétaire du groupe LVMH : 9,5 millions d’euros, soit 26 027 euros par jour, soit l’équivalent 554 SMICs par mois
  • Patrick Thomas, gérant d’Hermès International : 9,1 millions d’euros, soit 24 932 euros par jour, soit l’équivalent de 530 SMICs par mois
  • Jean-Bernard Lévy, l’ancien président du directoire de Vivendi devenu fin 2012 le PDG du groupe Thales : 8,8 millions d’euros, soit 24 110 euros par jour, soit l’équivalent de 513 SMICs par mois

On prête à Henri Ford – ce dangereux gauchiste – l’idée de limiter la rémunération des dirigeants à 40 fois le salaire de base. Nous avons manifestement changé d’époque, d’échelle et de sens des valeurs.

Source : Proxinvest

Voie Militante Voie Militante

Tags : ,

2 Réponses »

  1. Ce serait bien de voir le rapport salaire grands patrons / chiffre d affaire ?
    Peut être idiot comme idée

  2. @Gildas

    Le chiffre d’affaires, ça veut rien dire. On peut parler de valeur ajoutée ou d’EBE à la rigueur !

Laisser une Réponse

*