La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

La déflation dans le caddie

Par      • 14 Juin, 2014 • Catégorie(s): Economie et social  Economie et social    

C’est grâce à mon beau-père, Damien, que j’ai réellement appris à faire les courses. Aujourd’hui, je vais sur les sites Internet des principaux distributeurs (Leclerc, Carrefour, Intermarché, …) pour regarder toutes les promos en cours. J’établis ma liste de courses sur la base des promos proposées par les grandes enseignes de la distribution. A ce jeu, c’est Leclerc qui s’en tire le mieux. Des réductions valables dans tous leurs magasins sans avoir à imprimer comme chez Carrefour des e-chèques cumulés sur vos achats antérieurs ! En ce qui concerne Intermarché, les réductions s’appliquent dans le magasin où la carte a été établie.

L'Euro écrase les prix ?Cette après-midi, je suis allé chez Carrefour. Mon caddie avant remise s’établissait à 90 euros. Il n’était plus que de 80 euros après remises immédiates, tout en cumulant 10 euros pour mes prochains achats. Moralité : mon caddie m’est revenu à 70 euros, soit 22% de remise cumulée au total ! Sur l’année, pour une famille de 4 personnes, cela représente une économie de près de 3650 euros  sur la base d’un prix moyen de 5 euros le repas et de 3 repas par personne et par jour.

Vive l’euro ??? Vive la crise ???

J’y viens.  J’ai cette sensation curieuse que les produits de base utilisés dans de très nombreuses « recettes » exposées dans nos supermarchés viennent de l’étranger. C’est encore plus vrai pour Lidl dont c’est le modèle économique. Il s’agit, ne l’oublions pas, d’une enseigne allemande, pays devenu 1er importateur en Europe. Le constat est le même pour les produits frais. Avec le renchérissement de l’euro, nous payons donc moins cher ce que nous importons. Justifiée par une baisse de la consommation due à la crise économique, la pratique de marges-arrière – à l’origine d’une grande partie de ces promotions – accentue le gain de pouvoir d’achat.

Je comprends pourquoi le Parti Communiste reste accroché à l’euro. Cette monnaie qui est en train de faire crever nos jeunes – et de les faire fuir quand ils le peuvent – maintient sous respiration artificielle nos vieux et nos chômeurs ! Logique. La révolution, c’est pas pour maintenant, camarades. ;+)

Voie Militante Voie Militante

Tags : , ,

Une Réponse »

  1. @Denis
    l’Europe à la poursuite du modèle Japonais…sans en avoir la cohésion sociale.

Laisser une Réponse

*