La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Corrélation entre prix des denrées alimentaires et prix du pétrole

Par      • 1 Sep, 2010 • Catégorie(s): Economie et social  Economie et social    

L’INSEE vient de publier un document montrant l’évolution de l’indice des prix agricoles.

Indices des prix agricoles - Juillet 2010

Et puis, voilà l’évolution du prix du baril de pétrole…

Evolution du prix du baril de pétrole

Au fait, dans 40 ans, à quoi fonctionneront nos moissonneuses, nos tracteurs et nos manitous ? A l’éolien, au solaire ou au nucléaire ? L’humanité aura dépassé les 9 milliards d’habitants en 2050. La terre peut en nourrir que 12.

Crédit photos : Agripolis, Inakis

Voie Militante Voie Militante

Tags : ,

Une Réponse »

  1. Bonjour,

    Les pics de l’augmentation de l’indice des prix agricoles, se situent à une période (2007-2008) pendant laquelle se se déroulées les émeutes de la faim. A mon souvenir, cette augmentation a été favorisée effectivement par celle du prix du pétrole, mais encore plus par l’annonce de l’utilisation de terres agricoles pour la production d’agrocarburants censés remplacer le pétrole devenant rare et de plus en plus cher ! Il y a eu un impact fort sur les habitants de nombreux pays qui ont vu et voient encore, les terres facilement arables utilisées de plus en plus pour produire cette huile qui devrait permettre à nos véhicules de continuer à circuler.
    Si leurs manifestations ont été largement relayées par les médias internationaux, qui s’inquiète aujourd’hui de la spoliation quotidienne de centaines de milliers de paysans obligés de quitter leur terre sans compensation pour faire de la place aux cultures de plantes utilisées pour la production d’éthanol (canne à sucre) ou d’huile (jatropha). D’autant plus que ces cultures se font avec un très fort impact sur l’environnement : utilisation de produits interdits en occident par exemple, pollution des cours d’eau.
    La complicité des gouvernants est entière, ceux-ci profitant très largement de la manne financière apportée par ces groupes, la redistribution vers les populations lésées ne représentant même pas des miettes !!!
    C’est le cri du matin face à ce libéralisme spéculatif effréné qui conduit à l’appauvrissement de populations, même en France où certains souhaitent voir l’armée encadrer les plus turbulents de ces laissés pour compte de l’économie.
    Bonne journée à tous et bonne rentrée à ceux qui sont concernés.