La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Hitler doit-il vraiment son ascension à l’hyperinflation ?

Par      • 30 Nov, 2011 • Catégorie(s): Economie et social  Economie et social    

1921-1923 : Hyperinflation en Allemagne.

Le dollar, qui valait 75 marks en janvier 1921 valait 4 200 milliards de marks au plus fort de l’inflation… Les ménagères souhaitant faire leurs courses amènent des liasses de billets en landau et brûlent les billets de banques pour chauffer leur cheminée, le bois étant plus onéreux.

Source : République de Weimar (Wikipedia)

* 1928 soit 5 ans après la fin de l’hyperinflation, Hitler obtient seulement 2.6% des suffrages. En 1928, le NSDAP marque le pas et peine à remonter la pente. Seuls 2,6 % des votants lui accordent leur confiance aux élections législatives du 28 mai, et il compte moins de 180 000 membres. A la veille de 1929, l’économie allemande repartait.

1930 : suite au crack de 1929, politique de déflation avec le chancelier Brüning

Ses objectifs principaux sont le règlement de la question des réparations, la résorption du chômage et l’assainissement du budget de l’État par une politique déflationniste.

Sources: Heinrich Bruning (Wikipedia)

La déflation sévère et anachronique menée par Brüning ne fait qu’aggraver la crise économique et précipite de nombreux Allemands inquiets, dans les bras de Hitler. En constituant avec ce dernier le « Front de Harzburg » en octobre 1931, dirigé contre le gouvernement et la République, Hugenberg et les autres forces des droites nationalistes font involontairement le jeu de Hitler, dont la puissance électorale et parlementaire fait désormais un personnage de premier plan sur la scène politique.

Sources:  Adolf Hitler (Wikipedia) 

Pierre laval en France s’est aussi lancé dans une politique de rigueur. Sources : Pierre Laval (Wikipedia)

De plus ce ne sont pas les ouvriers ou les chômeurs qui ont le plus contribué à l’accession d’Hitler au pouvoir, mais les petits commerçants, fermiers ou artisans indépendants. C’est ce que démontre une nouvelle étude de l’Université de Zurich.

Source: Hitler a été porté par les commerçants et les artisans

Même si l’hyperinflation a sérieusement sapé la République de Weimar, dans les faits, c’est bien la politique de rigueur imposée après la crise de 1929 qui a propulsé Hitler au pouvoir contrairement à ce qui est bien souvent répété. Ironie de l’histoire, Hitler fut aussi avant Roosevelt le premier à effectuer une relance de type « keynésienne ».

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , , , , ,

7 Réponses »

  1. Hitler n’a pas été choisi par les Allemands. Il a été financé par les industriels. Arrivé au pouvoir, aidé de Goering, il aura ensuite imposé une dictature.

    Tout à fait d’accord sur le sens de ce billet !

  2. @Denis

    Sur ce point je suis d’accord, il suffit de se souvenir de la citation suivante :
    « IG Farben était Hitler et Hitler était IG Farben »
    Homer T. Bone , sénateur américain au cours d’une rencontre de la commission sénatoriale chargée des affaires militaires le 4 juin 1943.

  3. L’inflation est aussi très forte après la deuxième guerre mondiale avant l’instauration du deutschemark (pour revenir aux débats actuels qui je suppose motivent cette réflexion).

  4. d’accord avec Denis. J’en ai fait un billet sur les classes moyennes
    et un aussi sur la crise 24-29 inspiré par Daniel Guérin
    http://www.penseelibre.fr/entre-1924-1929-avant-linflation-politique-dausterite-en-allemagne où j’appuie d’avantage sur l’austérité qui l’a précédé
    mais l’esprit est le même

  5. @Annie

    Merci pour ce lien très intéressant. Le mécanisme est toujours le même ; Trop endetté (quelques soient les raisons) ont cherche à réduire les dépenses, la réduction des dépenses induit une baisse de l’activité qui diminue les rentrées fiscales d’ou augmentation de l’endettement et ainsi de suite. Les étapes suivantes sont en général la monétisation de la dette puis ensuite si cela n’est pas suffisant le défaut total ou partiel.

    Les exemples réussis de réduction des dépenses (Suède, Canada…) sont le fait de pays qui l’ont fait seuls dans un environnement économique favorable (pas une dépression) et qui ont pu dévaluer leur monnaie.

    L’Euro ne tiendra pas simplement parce qu’il est impossible d’avoir la même monnaie entre les pays du nord et les pays du sud sans redistribution massive. De toutes façons cela ne résoudrait pas le problème de la dette il y aura donc défaut.

Laisser une Réponse

*