La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Financer les retraites par le chômage ???

Par      • 15 Juin, 2013 • Catégorie(s): Economie et social  Economie et social    

Les projets de réforme du gouvernement sur les retraites à l’occasion du rapport Moreau nous donnent bien peu d’espoir sur l’avenir à terme de notre système de financement par répartition. Dans une économie où la croissance se situe autour du zéro absolu, l’augmentation de la durée de cotisation aura pour conséquence immédiate d’alourdir les contingents de sans emploi dans notre pays. L’un des effets collatéraux que provoquera le gonflement du Lumpenproletariat français sera alors de provoquer une nouvelle pression à la baisse des salaires et par ricochet une baisse significative des cotisations sociales assises sur les salaires.

Des emplois et des salaires au rabais

La statue d'Henri QueuilleCette recherche permanente d’une plus grande compétitivité par la baisse des coûts est un souci permanent de l’oligarchie qui nous gouverne. Les exonérations de charges en dehors d’appauvrir les caisses de sécurité sociale ont eu comme effet collatéral de modifier la structure des revenus dans notre pays en faveur de ceux qui en veulent toujours plus. Dans les entreprises, les écarts de salaire sont aujourd’hui de 1 à 500, là où ils n’étaient que de 1 à 20 dans les années 1970. L’effondrement de la consommation en France dans ce contexte ne relève pas du hasard pur. Quant aux contrats de génération et autres emplois d’avenir chers à notre nouveau petit père Queuille, ils s’accompagnent d’un plan des destruction de l’emploi public qui n’a rien à envier aux gouvernements de droite. Rien que pour la Défense, la saignée programmée aboutira à la disparition de 24 000 emplois en 5 ans ! L’intérêt de ces nouveaux emplois pour les entreprises, les associations et aussi les collectivités  est de créer des emplois au rabais – à moindre coût – dont l’effet est de menacer directement la pérennité de notre système de financement par répartition et les finances publiques.

D’autres choix sont possibles. J’avais expliqué en 2007 tout l’intérêt du transfert d’assiette des cotisations en les adossant à la valeur ajoutée.

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , ,

4 Réponses »

  1. Arrêtez avec la spéculation! Quelqu’un a lu le projet du Gouvernement sur la réforme des retraites? Y a pas, pour l’instant.

    Conseil: N’oubliez pas de réserver pour les vacances d’été (restez en France, pour relancer l’économie toussa), puis, en septembre octobre, quand le Gvt présentera son texte, on causera…

    Ok?

    Amitiés.

  2. @Bembelly

    Ton « conseil » et le ton péremptoire qui l’accompagne, je te prierais de bien vouloir les écrire ailleurs ! Ici, nous sommes majeurs et vaccinés. Tu n’as pas de « leçons » à nous donner sur ce que nous avons à dire, à écrire ou à penser.

    Dans cet article, je dénonce la volonté d’augmenter la durée de cotisation comme seul axe d’une future réforme en m’appuyant sur des faits et notamment sur le fait que les « socialistes » au pouvoir n’ont jamais remis en cause cet aspect de la réforme Fillon. Je dénonce la logique de la baisse des coûts salariaux antinomique avec un système de financement par répartition. Il ne s’agit pas là de spéculation.

  3. salut
    je te sens en forme mon denis
    @amities

  4. @jacky

    En forme, oui. En joie, pas forcément. ;+)

Laisser une Réponse

*