La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Extinction progressive de la classe moyenne

Par      • 16 Mar, 2014 • Catégorie(s): Economie et social  Economie et social    

Extinction progressive de la classe moyenne aux Etats-UnisA l’aube du nouveau siècle,  les États-Unis représentaient 25% du PIB mondial. Aujourd’hui, il pèse 17%, en partie grâce à la mondialisation.

Dans un pays ou une bonne partie des gens pensent que le libertarianisme – c’est à dire le triomphe de l’orgueil – est une pensée politique qui en vaut une autre, tout ce qui suit est logique.

 Salaires

  1. Le revenu réel disponible vient de subir sa plus grande chute depuis 1974.

  1. Le revenu médian des ménages a baissé durant les cinq dernières années.

  1. En 1999, 64,1 % de tous les Américains étaient couverts par l’assurance maladie de leur employeur. Aujourd’hui, ce niveau est tombé à seulement  54,9 %.

  1. Les emplois rémunérés au salaire moyen représentent 60 % des emplois détruits pendant la dernière récession. Ils n’ont représenté que 22 % des emplois créés depuis.

  1. 53 % des américains ont un salaire inférieur à  30.000 dollars par an (environ 22 000 €).

  1. Environ 25 % des travailleurs à temps partiel vivent en dessous du seuil de pauvreté.

Exemple qui illustre cette situation :  300 employés d’un magasin Walmart du Wisconsin ont reçu des aides sociales (entre 3 015 $ et 5 815 $), y compris ces tickets alimentaires d’une contre-valeur de 29 $ à 61 $ par mois.

 Immobilier

  1. Le taux de propriétaires immobiliers est en baisse depuis huit ans . Il faut remonter à 1996 pour retrouver un taux aussi bas.

  1. 56 % de tous les Américains ont actuellement un «crédit subprime».

  1. Plus de 23 millions, c’est à dire environ 20% des propriétaires (sur?) vivent grâce aux bons alimentaires.

 Dettes

  1. L’encours total des crédits à la consommation a augmenté de 22 % au cours des trois dernières années.

  1. Le montant moyen des dette sur les cartes de crédit atteint 15 279 $ .

  1. Le montant des dettes (à taux variable) sur les prêts étudiants atteint en moyenne 32 250 $. La dette total des étudiants se situe aux alentours de 1000 milliards de dollars et 11.5% des prêts sont en retard de remboursement de 3 mois et plus. Pour arranger le tout le taux de chômage officiel est de 13% pour les 20-29 ans.

  1. La dette hypothécaire moyenne est de 149 925 $.

  1. Mais 44% vivent avec moins de 5 887 $ d’économies pour une famille de 4 personnes.

  1. Entre 2008 et 2012, la dette publique des États-Unis a augmenté de 60,7 %. Pendant ce temps  le PIB a augmenté de 8,5 % .

  1. Dans l’ensemble, les consommateurs américains ont 11.36 mille milliards de dollars de dette.

  1. La dette publique américaine est actuellement de 17.263 mille milliards de dollars. Elle a augmenté de 6 mille milliards de dollars  sous les présidences Obama. Le service de la dette repose sur la classe moyenne en train de fondre. Sera-t-elle capable de survivre assez longtemps pour rembourser ?

 Retraites

  1. Selon l’Employee Benefit Research Institute, 46 % des travailleurs américains ont moins de 10.000 $ d’économies pour la retraite, et 29 % ont moins de 1000 $ d’économies pour la retraite.

  1. Un sondage a montré que 26 % des Américains de la tranche des 46 à 64 ans, n’ont pas la moindre épargne personnelle.

  1. Selon un récent sondage, 70 % des américains s’attendent à continuer à travailler lorsqu’ils seront à la retraite.

 

Assistanat  & pauvreté:

  1. Selon les chiffres les plus récents du Bureau du recensement, un record absolu de 49,2 % des Américains reçoivent les prestations d’au moins un programme gouvernemental chaque mois.

  1. Le gouvernement américain a versé 3 700 miliards de dollars à des programmes d’aides sociales au cours des cinq dernières années.

  1. Depuis que Barack Obama est à la Maison Blanche, le nombre d’Américains vivants de bons alimentaires,(officiellement Supplemental Nutrition Assistance Program) pour leurs achats alimentaires est passé de 32 millions à 47 millions . Ces aides vont être réduites de 8,6 milliards de dollars cette année.

  1. Actuellement, 82,4 millions d’Américains vivent dans une maison où au moins une personne est inscrite dans le programme Medicaid.

  1. 46,5 millions d’Américains sont considérés comme pauvres. Le taux de pauvreté est resté à 15 % ou plus pendant 3 années consécutives . C’est la première fois que cela arrive depuis 1965.

  1. Depuis que Barack Obama est à la Maison Blanche la population active a diminué, elle est passée de 60,6 % à 58,6 % . Cela permet de faire baisser le chômage !

  1. Depuis que Barack Obama est à la Maison Blanche, la durée moyenne du chômage à presque doublée en passant de 19,8 semaines à 37,1 semaines . La durée d’indemnisation est en général de 26 semaines.

 Sentiment d’appartenance à la classe moyenne ou l’ “american way of life”

  1. En 2008, 53 % de tous les Américains se considéraient comme faisant partie de la «classe moyenne». En 2014, ce taux est tombé à 44 %.

  1. En 2008, 25 % des Américains de 18 à 29 ans estimaient appartenir à la  « classe inférieure ». En 2014, leur pourcentage est monté à  49 %.

  1. Il n’est pas utile de  demander  aux grosses sociétés américaines si la classe moyenne est en train de mourir. Ce fait apparaît clairement dans leurs chiffres de ventes. La classe moyenne est érosion constante.  Par exemple chez Target, 17 % des clients utilisent les bons alimentaires et chez Costco, c’est 13 %.

  1. Certains des plus importants détaillants aux États-Unis qui ont prospéré en fournissant la classe moyenne sont en train de mourir à petit feu. Comme Sears & J.C. Penney ou RadioShack

  1. Seuls 35 % des Américains disent qu’ils sont mieux lotis financièrement qu’ils ne l’étaient il y a un an.

  1. Seuls 19 % des Américains croient que le marché de l’emploi est meilleur qu’il ne l’était il y a un an

Sources

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , ,

Laisser une Réponse

*