La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

La crise économique s’installe dans l’Union Européenne !

Par      • 2 Sep, 2012 • Catégorie(s): Economie et social  Economie et social    

Il est toujours difficile de prévoir l’avenir. Mais il semblerait qu’aucune zone n’échappe aux conséquences du ralentissement économique dans l’Union Européenne. Les Russes ont récemment décidé d’abaisser le prix de leur gaz de 10% du fait de la faiblesse de la demande européenne. Seuls aujourd’hui, les États-Unis tirent – très provisoirement – leurs marrons du feu. Le candidat républicain qui devrait être élu le 6 novembre prochain prévoit la création de 12 millions d’emplois, alors que le nombre de chômeurs aux États-Unis a atteint les 23 millions.

2 millions de chômeurs supplémentaires en 1 an dans l’UE

Alors que l’Espagne s’engouffre un peu plus dans la récession des suites de l’effondrement de la consommation, la droite espagnole au pouvoir a décidé – très intelligemment – d’une hausse de 3% de la TVA samedi prochain sur fond d’accélération de l’inflation Mariano Rajoy, le 1er ministre espagnol, exerçait la profession de conservateur des hypothèques. Ca ne s’invente pas !!!

L’Italie peine à mettre de l’ordre dans ses finances publiques. Le président du conseil italien, Mario Monti, demande une nouvelle fois l’intervention de la BCE. En Grèce, le gouvernement de coalition vient de se mettre d’accord sur un énième plan d’économies supplémentaires de 12 milliards d’euros ! Le Crédit Agricole devrait bientôt se débarrasser de sa filiale grecque, Emporiki. Les rats de la finance française quittent le navire grec, qu’ils ont contribué à transformer en radeau de la Méduse.

L’Allemagne, menacée de perdre son triple A (quelles en ont été au juste les conséquences pour la France ?), connaît une dégradation du  climat des affaires. Les patrons allemands s’inquiètent du niveau de leurs exportations compte tenu du ralentissement de la demande mondiale, elle-même dépendante de la demande européenne ! Or, c’est bien le refus de la chancelière allemande de monétiser une partie de la dette qui est à l’origine de la récession qui s’abat sur les pays du Sud de l’Europe !

Pour rappel, la Fed américaine avait effacé en 2008 10000 milliards de dollars de dette et autres engagements.

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , , , ,

Laisser une Réponse

*