La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Un sale geste… écologique !

Par      • 10 Avr, 2010 • Catégorie(s): Ecologie  Ecologie    

Quand j’étais petite ma maman me disait que si je trouvais une coccinelle je devais la prendre dans ma main et lui dire « Coccinelle envole-toi et il fera beau demain » mais certains croient que celle que l’on nomme aussi bête à bon Dieu vous réserve une place au paradis lorsqu’elle s’envole !

Une chose est sûre, la coccinelle à 7 points ou Coccinella septempunctata, qui est la coccinelle d’Europe, est une petite bête bien utile dans notre environnement. Comme tous les animaux elle a sa place et elle est précieuse dans nos jardins.

En effet, la coccinelle sort de sa léthargie au début du printemps après une période d’hibernation. Elle va alors se reproduire – ben oui c’est le printemps ;+) – et pondra plusieurs centaines d’oeufs déposés à proximité d’une colonie de pucerons. Car, après une semaine, ses petites larves noires partiront dévorer des pucerons en très grosses quantités : plus de 200 pucerons par jour pour une larve ! Enfin, elle se transformera en nymphe pour donner une adulte en été.

Et la coccinelle asiatique !

Et la coccinelle asiatique !

Quoi de mieux pour préserver naturellement mes rosiers me direz-vous ? Le problème c’est que les charmantes larves de coccinelles vendues pour transformer nos massifs en orgies de pucerons viennent… d’Asie ! Eh oui, en essayant de lutter de manière biologique et écologique contre ces envahisseurs, un autre est arrivé : l’Harmonia axyridis ! Cette coccinelle originaire de Chine, de Corée et du Japon s’est si bien adaptée qu’elle envahit désormais des régions entières en progressant du nord vers le sud. Elle prolifère au détriment des espèces endémiques comme notre fameuse coccinelle à 7 points ! La larve de cette coccinelle asiatique peut même s’attaquer aux larves des coccinelles locales lorsque la nourriture vient à manquer ou que l’occasion se présente…

Alors faites un geste… un sale geste… mais écologique et nécessaire : tuez les coccinelles asiatiques ! C’est la seule façon de s’en débarrasser et de sauver notre coccinelle européenne et donc de préserver la biodiversité ! Attention, l’odeur est infecte, protégez vos mains. Bonne chasse ! ;+)

Autres éclairages

Crédit photos : Nature et Découvertes ; Raf Photos ; AuJardin.info

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , ,

12 Réponses »

  1. c’est pénible tout ces liens qui ménent au meme endroit. elle ressemble à quoi la coccinelle asiatique ?

  2. Elle est souvent orange ou rouge avec une multitude de points, voire noire avec des points rouges ou presque sans point, en gros tout ce qui n’est pas la coccinelle à 7 points est une coccinelle asiatique, voici un lien : http://fr.wikipedia.org/wiki/Coccinelle_asiatique

  3. @Virginie

    Je suis envahi chez moi par ses coccinelles asiatiques. J’en ai trouvé, chez moi, en plein hiver !

  4. Je suis surpris de ne pas en avoir mais elles me plaisent ppour mes conférense sur les bêtes de l’été si vous en avez faites le moi savoir. je viens de mettre une page sur cet insecte sur mon site. Je suis l’entomologiste de l’Agrion Risle Charentonne

  5. Euh Virginie,

    Désolé, je ne tuerai pas ces « sales » bêtes, fussent-elles asiatiques, chinoises ou coréennes qu’elles soient, !
    Soit ! Elles ont envahi nos territoires. Il faut protéger nos coccinelles. Soit.
    Mais écrabouiller une coccinelle, bah non pas plus qu’une fourmi, qu’un scarabée, ou que sais-je encore.
    D’accord pour les frelons qui mettent les ruches en danger.
    Pour le reste, il s’agit des comportements humains, des modes de consommation (qui partent pourtant d’un bon principe en l’occurrence, comme quoi…). Donc la manière de faire, c’est une autre pédagogie sur l’éco-système, pas l’écrabouillage d’insectes !
    nono

  6. Bravo nono
    Mais il ne s’agit pas de tuer mais d’observer. Les insectes sont assez combatifs pour se faire la guerre tout seul. Pour les frelons ils sont moins dangereux que les guêpes leurs cousines. va voir mon site: le-moulin-de-prey.org il t’éclairera sur les bestioles qui piquent et qui piquent pas sauf si on s’y frotte de trop près. Et aussi pour les déterminer j’ai une rubrique qui les détaillent une par une
    Alain-Michel

  7. @Alain-Michel,
    Je ne parlais pas bien sûr des dangers de la piqure de frelon pour les humains, moins grave que celle d’une abeille (même si c’est très impressionnant, et risqué tout de même en cas d’attaques massives), mais du danger que représentent ces frelons asiatiques pour les ruches hébergeant nos abeilles européennes. Si nos abeilles savent se défendre contre le frelon européen, elle n’a pas développé de stratégies contre leurs homologues asiatiques. (contrairement aux abeilles asiatiques).
    La solution qui reste aux apiculteurs est de ménager des ouvertures de ruches de moins de 5 millimètres, afin d’empêcher le frelon de pénétrer dans la ruche et de détruire les couvains. Mais en cas d’attaque, les abeilles sont contraintes à rester cloîtrées dans leurs ruches, au lieu d’aller butiner. Au grand dam des apiculteurs…

  8. @Nono
    Il y a bien pire que les frelons asiatiques. Mais on évite le sujet de crainte de porter un jugement archaïque, voir le documentaire du monde selon Mosanto. Les abeilles sont exploitées par l’Homme depuis l’antiquité et elles ont connues bien des péripéties dont on ne parle plus hélas, relire La Vie des Abeilles de Maurice Maeterlinck. Quant à amenager des ouverture plus petites je ne suis pas sûr de l’efficacité, voir http://www.le-moulin-de-prey.org l’article du sphinx qui sait jouer l’imposteur. Et les apiculteurs sont plus ennuyer avec les parasites tel le varroa. Mais bon on pourra toujours prétendre que puisque je suis entomologiste j’ai un avis faussé, mais ce que nous voyons quand nous battons la campagne serait impossible à écrire , on serait de suite censuré… Reste les conférences informatives…

  9. Ou faut il s’adresser pour acheter des coccinelles 7 points. Mais pêchers ont des pucerons et je cherche a ne plus employer de molécules chimiques.
    au secours merci André

  10. @ André Gayot,

    J’avoue que je n’en sais rien !
    Contactez plutôt l’entomologiste du Moulin de Prey : http://www.le-moulin-de-prey.org/
    Merci pour votre passage.

  11. Vous pouvez contacter VW,
    c’est nul mais un écolo qui fait des pubs pour les autos c’est pas courant

    sérieusement, je ne sais pas où trouvez des coccinelles 7 points, je cherche et si je trouve je vous donne l’adresse

  12. sur jardin animé, vous trouverez peut être votre bonheur, l’adresse est compliquée mais c’est peut être plus facile d’acheter des coccinelles

    http://fr.jardins-animes.com/larves-de-coccinelle-europeenne-anti-pucerons-p-347.html?gclid=CM3r9vmQy6ICFdUB4wodwgEpxw

    amitiés

Laisser une Réponse

*