La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Terre démocrate

Par      • 4 Nov, 2009 • Catégorie(s): Ecologie  Ecologie    

Corinne Lepage vient de créer une nouvelle association, Terre démocrate, le 15 octobre 2009. L’ancienne ministre Modem d’Alain Juppé semble continuer son évolution « positive » vers un projet de société dont le pivot central est une écologie politique qui l’éloigne du Green Washing idéologique dont elle s’est drapée dans son dernier opus, Vivre autrement. Ce livre ne m’a d’ailleurs pas laissé un souvenir impérissable.

Pour adhérer à l’association, il vous faudra montrer patte blanche et vous engager autour de 10 propositions que je reprends à mon compte et à partir du site Terre Démocrate :

  1. A faire vivre le projet pendant la durée de celui-ci. Son adhésion est donc active et l’engage. Elle est participative et égale à celle de chaque membre.
  2. A assurer la promotion des bonnes pratiques environnementales et des nouvelles éco-technologies.
  3. A appliquer ces bonnes pratiques à lui-même en premier lieu par la réduction significative de ses impacts personnels (respect du vivant, eau, énergie, déchets, gaz à effet de serre…)
  4. A promouvoir une laïcité forte, faire de la place des femmes dans les sociétés une question centrale afin d’assurer une égalité effective, renouer le dialogue inter générationnel, réévaluer la prise en compte du handicap, garantir la liberté de conscience et de parole et renforcer ainsi la citoyenneté comme valeur commune à toutes et à tous.
  5. A travailler à une séparation réelle des pouvoirs médiatiques, économiques, politiques et judiciaires inscrite dans une nouvelle Constitution pour la France et favoriser l’extension des principes démocratiques au monde économique, médiatique et juridique.
  6. A repenser le lien social en prenant en compte des critères tels que la qualité du service rendu, la solidarité… À Repenser le lien de nos sociétés à l’argent (son pouvoir, son image et ses écarts). À Promouvoir une équitable répartition des revenus et des richesses   À favoriser l’économie sociale et solidaire et à agir de sorte à favoriser le retour à un système qui finance l’économie et non la spéculation.
  7. A défendre et s’appliquer en cas de candidature la règle du non cumul des mandats. À limiter dans le temps les mandats successifs. À favoriser la création d’un statut de l’élu assurant la déprofessionnalisation de la charge élective, un renouvellement de la classe politique et un accès pour tous aux fonctions électives.
  8. A assurer la non éligibilité d’un élu condamné pour des faits relevant de son action politique.
  9. A contribuer, dans un esprit de réciprocité et de confiance, à l’invention d’un processus cohérent de développement soutenable et de partage des richesses pour remplacer la croissance infinie et l’accumulation désordonnée des profits qui mettent en péril notre écosystème et les équilibres internationaux.
  10. A s’inscrire dans un avenir résolument européen et à promouvoir une politique faisant de la répartition plus juste des richesses entre pays du Nord et du Sud un objectif prioritaire de notre modèle de développement économique.

Je ne sais pas ce que vous en pensez. Mais, en ce qui me concerne, ils me plaisent sacrément les engagements de la ministre. Pas vous ?

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , ,

Les Commentaires sont clos.