La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Réaction en chaine.

Par      • 4 Fév, 2011 • Catégorie(s): Ecologie  Ecologie    

L’article sur le pôle Nucléopolis a provoqué beaucoup de réaction sur Voie Militante.

Même le président du groupe des élus Europe Ecologie Les Verts de Basse Normandie, Mickael Marie a commenté l’article pour justifier l’abstention de son groupe  sur le financement du pôle Nucléopolis. Il nous expliquait que  leur action politique au sein du conseil régional faisaient reculer le nucléaire.

Aujourd’hui, je pense, plus que jamais,  que Mickael Marie a trompé les écologistes. En effet les arguments avancés pour expliquer la mollesse de leurs votes (une seule élue EELV aurait voté contre) semblent contestables en lisant dans le journal de l’ANDRA N°4 automne 2010, l’article consacré à l’entretien avec Daniel Guérreau, président de Nucléopolis.

Le Journal de l’Andra (LJdA) :

Un pôle nucléaire en Normandie, cela ne risque-t-il pas de stigmatiser une région déjà pointée du doigt pour l’importance de ses installations nucléaires ?

Daniel Guérreau (D. G.) :
Le potentiel et le savoir-faire dans le domaine du nucléaire en Basse-Normandie sont sans équivalents en France. Il ne s’agit pas d’en avoir honte mais bien au contraire d’en faire un atout. Outre les principaux donneurs d’ordres présents sur le territoire (EDF, Areva…), nous avons un tissu de PME extrêmement riche. Ces entreprises ont développé des compétences spécifiques, tant sur le plan technique que sur le plan de la rigueur exigée par ce secteur d’activité. Cela leur a permis de se développer dans d’autres domaines, comme l’aéronautique. Nous disposons également de centres de recherche reconnus : le Grand accélérateur national d’ions lourds (Ganil) à Caen, le CNRS, le CEA ou encore le centre Cyceron, qui utilise les technologies d’imagerie nucléaire, ainsi que d’importantes infrastructures de formation.

Entreprises, recherche et innovation, formation : c’est le triptyque gagnant sur lequel reposent tous les pôles de  compétitivité.

LJdA : Quels sont vos projets ?

D. G. : Notre activité va s’articuler autour de quatre axes. Donner une lisibilité et renforcer l’attractivité de la Basse-Normandie, tant sur le plan local qu’international. Apporter une cohérence territoriale aux acteurs et aux projets. Être un lieu de convergence des projets et faciliter le dévelop pement de collaborations avec une ambition affirmée d’innovation et de création d’emplois. Et enfin, mettre en valeur la richesse du potentiel d’application des sciences nucléaires et ce, non seulement dans le domaine de l’énergie mais aussi dans celui de la santé.

LJdA : Comment s’inscrit l’Andra dans ce pôle ?

D. G. :Nucléopolis réunit toutes les compétences du nucléaire : de l’amont, avec la recherche fondamentale, jusqu’à l’aval, avec l’Andra, qui s’occupe de la gestion des déchets radioactifs. Le rôle de l’Andra est forcément fédérateur car dans l’Aube, elle recueille aussi bien les déchets qui viennent de la production d’énergie que ceux issus des applications médicales de la radioactivité. Nous voulons aussi faire de ce pôle un lieu de dialogue et de discussion sur les grandes problématiques du nucléaire, d’un point de vue technique mais aussi sociétal. La gestion des déchets est un sujet majeur et le fait que l’Andra soit membre du pôle est donc extrêmement important.

Crédit photos : Connexions, Franck naturellement

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , ,

2 Réponses »

  1. Ben moi ce j’en dis
    c’est aux ecolos du coin de se réunir et de demander que la présidence du groupe soit modifiée :
    histoire que ces « bévues » soient écartées dorénavant !

    A moins que les écolos soient d accord avec leur élu…

    Alors là c’est l’histoire de l’alcool qui est plus de l’alcool mais qui y ressemble !

    Et ne pas croire que c’est un propos anti – EELV : c ‘est du bon sens politique !

    Ah oui, inutile de commenter ce texte, ce serait inutile franchement.

    Merci

    Bises à tout le monde et amitiés

    Rien contre Mickael Marie en particulier :
    il se serait appeler Laurent Fabius cà aurait été pareil !

  2. LUTTE CONTRE L’HIPPOPHAGIE

    NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !

    Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à :
    AEC
    Résidence La Pléiade
    98, rue de Canteleu
    59000 LILLE

    Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier.

    Merci aussi de visiter les sites :

    http://aec89.site.voila.fr

    http://www.feracheval.com/petitions.php

    http://www.lapetition.be/en-ligne/parlons-enfin-des-quids-2589.html

    Rejoignez la groupe sur :

    http://www.facebook.com:80/group.php?gid=63542203218

    Faites passer le message à vos amis.

    Amitiés.

    AEC.