La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

My flowers are beautiful !

Par      • 20 Fév, 2010 • Catégorie(s): Ecologie  Ecologie    

Plus de neige, enfin pour l’instant, du soleil, du ciel bleu… bien couverts certains commencent déjà à élaguer, désherber, voire à préparer leurs semis à l’intérieur, en vue d’un beau jardin…

Des « trucs » tout simples.

Ceux qui ont l’habitude de me lire le savent bien, je suis anti-désherbant chimique. On peut très bien désherber malin et propre ! 
Je vous avais déjà soumis cette astuce : utilisez l’eau de cuisson de vos pommes de terre, voire des autres féculents. Eau sans sel bien-sûr, le sel n’est pas bon pour la terre. Vous pouvez aussi utiliser tout simplement de l’eau bouillante. Halte au vinaigre blanc, il va modifier le pH de la terre.

Ces animaux qui désherbent…

Mais il y a aussi une autre solution, pour ceux qui comme moi aiment les animaux, laissez-les désherber !!!
 En effet, rien de mieux qu’une chèvre pour les ronces, un cheval pour les herbes sèches, un âne pour débroussailler, un mouton pour tondre ou une oie pour enlever uniquement les mauvaises herbes de votre potager ! Eh oui, les oies ne mangent pas n’importe quoi, pas si bêtes que ça (1) ! 
Bien-sûr c’est bon pour un très grand terrain. 
Mettez les à plusieurs, sinon ils s’ennuient et préférez les races locales.

Prévenir plutôt que guérir.

On peut aussi éviter les mauvaises herbes en utilisant le paillis, notamment dans les allées, ou encore la technique de la « zone contour » qui est une zone d’environ un mètre autour du jardin recouverte de copeaux.
 On peut également adopter la plantation serrée, comme mes ancêtres britanniques, plus on plante sur la même surface moins il y a de place pour les mauvaises herbes. Mais attention à ne pas étouffer vos plantations ! ;+)

Joindre l’utile à l’agréable.

La consoude, la rhubarbe, la pomme de terre et le topinambour font partie des plantes qui empêchent la croissance des mauvaises herbes, adoptez-les et régalez-vous de délicieuses recettes saines et bio ! Quant à la consoude elle fera du bien à vos articulations. 
Les plantes couvre-sol comme les fraisiers, la pulmonaire, le millepertuis ou le muguet seront aussi à privilégier. Vous pourrez faire d’autres plantations en hauteur et faire des orgies de fraises ou utiliser le millepertuis en cas de déprime…

N’oubliez pas le compost !

J’ai déjà écrit un article sur ce sujet, il reste d’actualité. En effet, la Communauté des Communes Rurales du Canton de Brionne continue sa campagne et vous pouvez avoir un composteur par foyer, en plastique recyclé ou en bois, au prix de 15 euros. En plus c’est plutôt amusant à faire…

Jardiniers du dimanche, retroussez vous les manches !

Crédit photos : Wikipédia.

1 : N. B. : au fait, aux faux normands qui disent « bête comme une oie » ça ne veut rien dire, il s’agit d’un dicton normand et c’est « bête comme une oie qui couve debout » il faut toujours aller jusqu’au fond des choses… !

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , ,

Laisser une Réponse

*