La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Eva Joly candidate EELV : fin d’un cycle.

Par      • 12 Juil, 2011 • Catégorie(s): Ecologie  Ecologie    

Au printemps 2009, elle était devenue le symbole de la volonté d’ouverture de l’écologie politique, aux côtés de Dany Cohn-Bendit et de José Bové. Le paradoxe est qu’en battant Nicolas Hulot, les militants verts ont voulu, par sa désignation, nous rappeler leur ancrage à gauche. L’un des enseignements de 2007 est que les électeurs choisiront toujours l’original à la copie.

Légitimité, quand tu nous tiens !

Tout au long de cette campagne, le procès à charge des militants engagés aux côtés d’Eva Joly envers Nicolas Hulot se sera construit autour de la légitimité. L’ex-animateur de TF1 serait un de ces nouveaux parvenus de l’écologie politique. Son engagement en faveur de la sortie du nucléaire après Fukushima lui aura coûté très cher ! Un paradoxe pour un homme qui, depuis 20 ans, s’est clairement engagé dans l’écologie, là où, en 2008, Eva Joly envisageait de s’associer à François Bayrou et au MoDem ! Les Verts ont toujours été forts en matière de procès en sorcellerie légitimité.

Une écologie de pacotille

Fin de cycle pour EELV avec Eva Joly  !Eva Joly sera donc la candidate d’Europe Ecologie Les Verts aux prochaines élections présidentielles de 2012. Ses faiblesses oratoires, son absence de culture sur les questions environnementales et énergétiques, son absence de crédibilité tout simplement  ne laissent rien présager de bon quant à son résultat à venir, si sa candidature allait à son terme. En fait, elle n’est crédible sur rien pas grand chose. Sa candidature n’est qu’une candidature de témoignage, dont l’objet  était principalement de sabrer les velléités de ceux qui soutenaient une vision plus ouverte et conquérante de l’écologie politique autour de Nicolas Hulot. Ce choix laisse désormais le champ ouvert à d’autres candidatures comme celles, par exemple, de Corinne Lepage ! Contrairement à Eva Joly, elle, au moins, est une écologiste crédible !

Eva Joly, un vrai problème pour le Parti Socialiste et pour la gauche en 2012

Dans l’hypothèse où, par malheur, sa candidature allait à son terme, le Parti Socialiste aura de quoi être inquiet. Son fonds de commerce électoral à Eva, c’est celui du « Tous pourris« , de la dénonciation de l’oligarchie chère à Hervé Kempf. Alors, si l’intérêt de sa candidature, c’est de prendre des voix au Front National, sans doute, les militants et autres coopérateurs écolos auront eu raison de la choisir contre Nicolas Hulot. Et encore, j’en doute. Pour l’écologie politique, c’est une toute autre histoire. Attention, toutefois, à ce que son discours ne renforce le vote Le Pen ! La candidature d’Eva Joly ne laisse strictement aucune marge de manœuvre au Parti Socialiste, qui doit en finir, une fois pour toutes, avec la sous-traitance aux Verts des questions énergétiques et environnementales. Les socialistes doivent comprendre que l’une des clés de lecture de l’avenir de la France (si cette expression a encore un sens à leurs yeux), c’est l’épuisement des ressources. Aurons-nous d’ailleurs le temps d’y faire face ?

Eva Joly est clairement  en capacité de faire perdre l’écologie politique. Bien plus, elle est hélas, malgré elle, en capacité de faire perdre la gauche en 2012. Ce n’était pas le cas de Nicolas Hulot. Certes, c’est peut-être lui prêter  plus d’importance et de talent qu’elle n’en a.

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

9 Réponses »

  1. Mon cher Denis, certains de tes propos ne seraient-ils pas un peu outranciers ?

  2. @Gilles

    Non. Je suis très énervé. J’ai voté écolo jusqu’en 1994. Après, on nous a dit que l’écologie était à gauche. Alors j’ai voté à gauche. J’ai voté EELV en 2009, croyant que nous nous en sortirions. On me dit à nouveau que l’écologie est de gauche. Ok. J’ai compris. Retour case départ !

    Quant à Eva Joly, je trouve qu’il s’agit là d’une imposture, elle qui s’apprêtait à aller avec Bayrou. Je crois qu’elle est capable de dire tout et surtout n’importe quoi. Remarque, pour l’occasion, je te l’accorde : je fais pas beaucoup mieux.

  3. Bonjour,
    Aucun des deux candidats n’étaient crédible;il est loin le temps où on présentait des candidats qui étaient perçus comme de véritables écologistes : Dumont, Mamère, Voynet.Depuis les dernières européennes les écologistes (Verts, ELV) font fausse route. En Haute Normandie, lors des dernières régionales ils sont allés chercher des candidats qui n’étaient pas perçus comme écologiste par les électeurs et ont exclus des écologistes de longue date.Résultat : un très mauvais score, moins de 10%.
    Ils n’ont pas compris que les idées écolos étaient suffisamment fortes pour entraîner un électorat qui leur était propre.
    L’avenir n’est pas dans l’exclusion mais dans la recherche d’une union la plus large possible autour des valeurs de l’écologie fortement affirmées.

  4. Le PS avec ses scandales,ses batailles intestines,ses réglements de comptes est capable de perdre tout seul.
    Quant à Eva Joly,elle aurait eu plus de chances de faire des voix en se présentant hors du champ écologiste,car elle est bien la seule à vouloir assainir les profits tirés de la politique.Elle a des convictions.
    C’est une personne qui est sincère mais,tout comme Martine Aubry,trop âgée pour mener la vie de Présidente de La République.Elles sont toutes les deux déjà fatiguées avant de commencer!!!
    Il serait intéressant que tous les futurs candidats nous fassent connaître leur âge,d’ailleurs.
    Je n’ai rien contre les personnes âgées,mais,ceux qui font de la politique toute leur vie s’encroûtent et notre pays n’avance pas.

  5. Très bon papier. Absolument d’accord.

  6. @Philippe

    Il y a toujours un paradoxe, sur le plan local, à voir les Verts faire le contraire de ce qu’ils disent au plan national.

    @Noël

    Eva Joly tient toujours le même discours depuis 2008. Je l’écoutais hier nous reparler de la finance. Est-elle écolo ? Clairement, pour moi, c’est non.

    @Fred

    J’insulte qui ? Ceux qui ont jeté des épluchures à Nicolas Hulot ?

    @Romain

    Merci.

  7. @ Denis,

    comme je le dis j’assume complétement et je reste convaincu que la solutuin Hulot était une fadaise (au fait ta « laure Leforestier dont tu ventais le sens des affaires en politique, bah elle s’est plantée là !)

    Et puis tu sais….. la campagne s’annonce tellement « au ras des paquerettes » que l’on peut avoir des surprises de taille du côté d’Eva Joly qui saura donner une autre dimension que ce que nous voyons déjà se profiler. Entre les acteurs du PS qui se « pouillent’ par communiqués de presse et une droite qui est de plus en plus indigeste, les français qui ne trouvent pas en Le Pen ou en Mélenchon leur bonheur pourraient voir en Eva Joly un petit rayon de soleil…..

    Le coup des lunettes rouge comme symbole, c’est un coup fumant ! des détails qui n’ont rien à voir avec l’idéologie écolo, certes, mais qui peuvent transformer un 6% d’intention de vote en 10. ET que Didier Goux se prépare déjà car je suis persuader qu’elle fera plus de 5 %

Laisser une Réponse

*