La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Eva Joly : il vaut mieux encore attendre Godot !

Par      • 18 Août, 2011 • Catégorie(s): Ecologie  Ecologie    

Quand Eva Joly s’exprime dans les médias, c’est au mieux pour nous parler de tout un ramassis de banalités qui n’ont strictement rien à voir avec l’écologie politique ou pour faire le buzz autour de sa « petite » personne. Et dire que nous attendions tous d’Europe Ecologie en 2009 et dans notre soutien à Nicolas Hulot de disposer d’un cadre où nous pourrions faire de la politique autrement !

Hier, l’ancienne juge, qui s’est spécialisée dans le mocassin, s’est exprimée au cours d’une interview sur les propositions du couple franco-allemand pour faire face à la crise financière et les déficits qui secouent la zone euro. Elle nous a rappelé, comme nous avons pu le faire ici, que les origines du déficit se fondent, avant tout, dans la baisse des recettes fiscales dont ont pu bénéficier les plus riches d’entre nous. Continuons d’affamer la bête ! Seul souci de taille : elle semble avoir daté cette politique de l’avènement de notre altesse sérénissime Nicolas Ier, alors qu’elle fut mise en œuvre, dès la fin des années 70, par tous les gouvernements européens qu’ils soient de droite ou de « gauche » !

Et maintenant, en route, pour le changement juste !

Les références d'Eva Joly : Mitterrand et Ségolène Royal !Nous rappelant que la crise était aussi écologique et sociale, elle nous a, hier, proposé un improbable « changement juste« , une sorte de mix bouillie mélangeant curieusement le « changer la vie » mitterrandien et l’ordre juste ségoléniste. Quelle trouvaille ! Quelles références ! Quid de l’écologie politique ?

Alors que les journées d’été Europe Ecologie Les Verts s’ouvrent aujourd’hui à Clermont-Ferrand, la question est de savoir quand interviendra son désistement en faveur du candidat socialiste. Pour l’écologie politique dans ce pays, le plus tôt sera le mieux. Nicolas Hulot a bien raison de ne pas se mêler à l’image d’une candidate qui enlève, par ses déclarations inconsistantes, toute crédibilité au message de l’écologie politique.«Si nous avons des objectifs communs, j’observe que les modalités et l’esprit pour les atteindre divergent», a indiqué Nicolas Hulot, disant avoir «espéré une autre pratique de la politique». Avec Eva Joly, en effet, nous n’espérons plus rien ! Alors nous attendrons Godot.

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , , , , , ,

3 Réponses »

  1. Quelle idée d’avoir investi ce gag ambulant …

  2. @Romain

    C’est toute la force du comique troupier !

  3. Qu’en pense le commun des mortels qui n’est pas engagé politiquement ?

    Eva Joly fait une campagne calamiteuse.Elle est assistée de Cécile Duflot .
    Cela fait un tamdem de « guignolettes »,un peu « fofolles ».Ces filles sont desespérantes.
    Elles jouent pour le Front National.Il vaudrait mieux stopper cette candidature.

    Dommage qu’Eva Joly se soit compromise dans ce panier de crabes des écologistes,elle avait des qualités pour faire un le job d’un bon Ministre de la Justice.

Laisser une Réponse

*