La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Eva Joly à 15% ?

Par      • 12 Juil, 2011 • Catégorie(s): Ecologie  Ecologie    

L’objectif peut paraitre très ambitieux mais il ne s’agit que de retrouver le score obtenu par Europe Ecologie aux élections européennes. Certes, l’élection présidentielle est très différente et la participation sera supérieure à celles des européennes. Mais la bonne tenue des écologistes lors des régionales tend à prouver que le potentiel est là.

Pour atteindre ou au moins se rapprocher de ce score, il faut, bien entendu, que tous ceux qui pensent qu’on ne peut plus tergiverser et qu’il faut rompre avec ce modèle « économiste » soient présents.

 

C’est le moment en particulier pour Nicolas Hulot de prouver la sincérité de son engagement en mettant sa popularité au service de la candidature d’Eva Joly. A lui de démentir ceux qui, comme moi, sont restés un rien dubitatifs devant son récent ralliement à l’écologie politique.

Cécile Duflot, après son soutien – non officiel – à Nicolas Hulot lors de la primaire, a prouvé – si cela était encore nécessaire – son sens des responsabilités en prenant acte du résultat. Si notre cher Dany veut bien arrêter un peu de « faire son intéressant », il ne sera pas de trop dans le combat à mener.

 

Qu’ils soient « identitaires » ou non, les écologistes doivent montrer qu’ils ont un poids significatif face aux corneilles de mauvaise augure, vouant un attachement quasi obsessionnel à la « croassance ». Sur la trace de nos voisins allemands, faisons la preuve que l’écologie est à même de jouer un rôle prépondérant dans les choix politiques à venir.

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , , , ,

14 Réponses »

  1. Tu n’aurais pas oublié une virgule entre le 1 et le 5 ? :-)

  2. @Gilles

    Pareil que Romain.

    EELV s’est recroquevillée à gauche. Et les électeurs préféreront toujours l’original à la copie. D’autant que le PS a bougé sur la sortie du nucléaire, même s’il nous ressort à chaque occasion le Dieu Croissance ! Mélenchon et le NPA se sont positionnés clairement pour la sortie du nucléaire et contre le modèle productiviste. Restent les communistes dont certains ont fait des avancées considérables.

    Attention aussi au fait que le choix d’Eva Joly va désormais libérer des espaces et qu’elle ne sera sans doute pas la seule candidate écolo !

  3. Si elle dépasse 5 % je paie une tournée générale !

  4. Clic.

  5. au mieux 7% mais perso je ne la vois pas faire plus

  6. A l’issue du scrutin, je suis heureux de savoir que quelqu’un qui encourage à la décroissance sera candidat à la présidentielle de 2012 ! C’est bien la première fois que je sais 9 mois avant l’échéance pour qui je vais voter, sans crainte ! Pour l’ancien administrateur de mondesolidaire.org,et le réunionnais exposé aux énergies renouvelables que je suis, c’est un immense soulagement. J’espère qu’Eva Joly saura sortir d’une timidité de façade, et exposera avec clarté le projet qu’elle a su développer en Islande, Cette fois-ci en le portant à l’échelle que mériterait le rayonnement de France. Je l’attends particulièrement sur les questions économiques, fondamentales, dans un pays au bord de l’asphyxie ! Courage Madame Joly, vous n’êtes pas seule !

  7. @Andy974

    J’avais plutôt l’impression que c’était Nicolas Hulot qui était proche des thèses de la décroissance. C’est quand même incroyable cette capacité de croire en des personnages qui sont capables de nous faire prendre des vessies pour des lanternes !

  8. Avec le décalage horaire, il m’est beaucoup plus aisé de suivre France 5 que TF1 durant le dîner.
    Ceci doit en grande partie justifier que vous et moi ne regardions pas les mêmes émissions.
    Néanmoins,je garde une très forte impression du discours tenu à Reyjavik.

    En bas à gauche,

  9. @Andy974

    Je ne regarde ni France 5, ni TF1. La télé m’emmerde.

  10. Le parti des Verts devenu EELV, s’est fondé historiquement sur la lutte idéologique contre le nucleaire…Ils savent que sans lui, ils disparaitraient….et tous leurs fauteuils confortables d’élus aussi ! C’est pourquoi ils s’accrochent à cette branche…même si ça doit couter des dizaines de Milliards aux Français !
    La preuve : l’Allemagne qui va remplacer son nucleaire à 80 % par du charbon….Bonjour la pollution…Et les « écolos » ne disent rien….
    A noter que seulement 3 ou 4 pays au monde arretent le nucleaire…Tous les autres continuent : Inde, Chine, USA, Corée, Brésil…etc . Un marché énorme pour notre EPR et notre industrie qui en a bien besoin…C’est le seul secteur ou nous sommes encore les meilleurs . ( Les USA et la Corée sont entrain de développer des réacteurs concurrents !)
    Le nucleaire est l’avenir de la France , n’en déplaise aux Cassandre !

  11. Tiens @baptiste, cultive-toi, abonne-toi à Médiapart :) « En Allemagne, la révolution énergétique accélère la sortie de crise » http://www.mediapart.fr/journal/economie/231011/en-allemagne-la-revolution-energetique-accelere-la-sortie-de-crise

    « Les pays qui ne développeront pas les énergies renouvelables perdront la compétition économique. Ceux qui en resteront aux hydrocarbures garderont tous les problèmes qui leur sont liés. Et ce raisonnement s’applique aussi au nucléaire. Regardez : les deux pays qui sont sortis en premier de la crise économique sont l’Allemagne et la Chine. Tous les deux sont bons en énergies renouvelables. C’est le seul secteur industriel en développement. »

  12. @Laetitia

    Je suis d’accord concernant le rôle des énergies renouvelables sur l’économie. Aussi, j’ai quelque peine à suivre EELV, prêt à capituler devant le nucléaire et le PS en échange d’un groupe à l’Assemblée Nationale. J’ai bien compris ?

  13. @Denis. Tu n’as rien compris. Je te rassure, tout comme moi.
    Nous sommes nombreux chez les écolos à avoir été pour le moins « étonné(e)s » par cette sortie dans lemonde.fr.
    Que le PS veuille fermer plusieurs réacteurs nucléaires est évidemment une bonne nouvelle. Le parti socialiste reconnaît enfin la dangerosité de la filière. d’une partie en tous cas.
    Les écologistes sont évidemment, sans ambiguïté, et à l’unanimité, pour la sortie du nucléaire.
    Nous ne savons pas encore d’où vient ce hiatus et cette erreur politique. Il n’y aura pas de compromis, et encore moins de compromission, sur le dossier du nucléaire.
    Le conseil fédéral d’EELV, instance démocratique et collective du parti, se réunira le 19 novembre. Nous en saurons plus d’ici là.

  14. @Laetitia

    J’espère qu’il n’y aura pas de compromis sur cette question qui m’apparait de nature à faire perdre la gauche en 2012, si elle n’acte pas pour la sortie du nucléaire.

Laisser une Réponse

*