La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Europe Ecologie : bilan d’étape par Sandrine Bélier

Par      • 25 Août, 2010 • Catégorie(s): Ecologie  Ecologie    
Sandrine Bélier

Sandrine Bélier

Sandrine Bélier, député européenne Europe Ecologie, revient, dans une interview publiée sur Owni, sur le bilan des journées d’été d’Europe Ecologie de Nantes. Elle fait un bilan d’étape avant les Assises constituantes prévues à Lyon le samedi 13 novembre 2010. Selon elle, l’enjeu est simple : “nous devons éviter un simple ravalement de façade des Verts”.

Eva Joly, candidate naturelle de l’écologie politique ?

L’une des grandes surprises des journées d’été a été d’apprendre qu’Eva Joly sera la candidate d’Europe Ecologie aux élections présidentielles de 2012. Sandrine Bélier explique que « sa candidature recueillait une très large adhésion […] elle avait une légitimité pour l’être« . La question reste de savoir comment se fait la mesure de ladite adhésion au sein d’un mouvement où le vote des militants est statutairement impossible. A la vuvuzela ? Non ! En 2002, alors qu’Yves Cochet Alain Lipietz fut désigné candidat, il fut débarqué par son mouvement qui lui préféra Noël Mamère du fait de sondages très défavorables.

En fait, la désignation du candidat écolo se ferait en 2011. Sandrine Bélier, dans les pas de Jean-Paul Besset, reprend l’idée d’une primaire écolo. Gaby Cohn-Bendit nous rappelait que Corinne Lepage ou Nicolas Hulot feraient de très bons candidats… également. De son côté, l’Alliance Ecologiste Indépendante en appelle à la candidature de Nicolas Hulot. La primaire chez les écolos est loin d’être gagnée par Eva Joly.

La brouille entre Dany Cohn-Bendit et Cécile Duflot

La député européenne nous apprend dans l’interview que le départ précipité de Dany avant la plénière de clôture de Nantes venait du fait « qu’il s’était engagé à aller soutenir une candidate écologiste à la présidentielle… au Brésil« . Nous voilà rassurés ?! Et pourtant…

La petite Cécile n’a guère apprécié le coup du 22 mars où elle s’est retrouvée totalement isolée. Dany Cohn-Bendit s’était fait quelque peu piéger par les historiques du mouvement (Voynet, Lipietz, Mamère, Blandin, Cochet) qui, à l’occasion des régionales, ont su rappeler à leur secrétaire nationale qu’ils dominaient l’appareil des Verts dans les régions. Avec l’appui de Voynet et des autres, Cécile Duflot a passé un deal  avec les membres non verts du CAP : la Présidentielle, c’est pour Eva ; le mouvement (les législatives), c’est pour les Verts. Est pris qui croyait prendre. Cécile Duflot est pressentie pour être la secrétaire générale du mouvement issu de la fusion des Verts et d’Europe Ecologie.  La député européenne le rappelle : « Cécile Duflot fera partie de la nouvelle direction parce qu’elle a toute la légitimité en tant que secrétaire nationale des Verts« . Sandrine Bélier précise tout de même : »Si nous sommes tous d’accord pour une fusion des Verts et d’Europe Ecologie, tout n’est pas réglé. » Tous ? Aucun militant au sein des Verts et d’Europe Ecologie ne s’est  exprimé sur cette question… sauf peut-être à coup de vuvuzelas !

Tel est mon bon plaisir

C’est avec beaucoup de sincérité que Sandrine Bélier conclut son interview : « avec Europe Écologie, j’ai le sentiment de participer avec tous ceux qui se sont engagés à donner une autre saveur à la politique, à contribuer à changer la donne, j’y prends du plaisir. » A la lueur de la dernière campagne, des comportements des « manœuvriers politicards« ,  de toute cette éthique en toc qui bafoue les règles de la démocratie élémentaire, il n’est pas sûr que tous les militants éprouvent le même plaisir que la député européenne.

Crédit photos : Fabula, Electron libre, Le Figaro

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

4 Réponses »

  1. Oui, j’ai pris mon désir pour une réalité. Pour une candidature Yves Cochet en 2012 !!! Merci. Je corrige.

  2. Au cours de cette dernière plénière :
    Yannick Jadot a présenté Cécile Duflot comme étant LA personne qui coulait de source pour diriger la nouvelle organisation.
    Cécile Duflot a dit : « C’est peut-être la dernière fois que je parle en tant que secrétaire nationale des Verts »

    Visiblement la messe est dite alors que jusqu’à présent personne n’a plus de légitimité à se présenter que quiconque puisque théoriquement nous ne sommes pas dans un remaniement mais dans une création.

    Quel bazar, quelles manipulations!

    J’ai proposé « Yves Cochet, président! » et également Christiane Tobira en tant que femme noire. Elle n’est pas plus à droite que C. Lepage ou Hulot.

    Au fait Yann Arthus Bertrand, grand écologiste devant l ‘Eternel est en vacances sur le bateau de José Bové

  3. @edwige

    Je vote pour Yves Cochet des deux mains.

    Merci de cette précision fort utile sur la tirade de Yannick Jadot.

Laisser une Réponse

*