La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

EELV pour la dissolution de la France et des nations d’Europe

Par      • 29 Déc, 2013 • Catégorie(s): Ecologie  Ecologie    

Emmanuelle Cosse : « L’Europe sera d’autant plus intéressante qu’il y aura la dissolution des États-nations ! »

La dissolution des Etats-nations au profit des Régions et de Bruxelles est un crédo connu des mouvements Verts européens,  C’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils forment un groupe unique avec les régionalistes à Bruxelles.

Les verts unis avec les régionalistes au parlement européen:

Le “Groupe des Verts/Alliance libre européenne”, réunissant le Parti vert européen et l’Alliance libre européenne dispose de 58 sièges au parlement.

 

L’Alliance libre européenne (ALE) est une alliance de partis politiques régionalistes et minoritaires en Europe.

 

N’est-il pas curieux de savoir que des gens qui veulent la dissolution de notre pays participent à son gouvernement ? Oxymore ou schizophrénie ?

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , ,

8 Réponses »

  1. Florian Philippot buvait du petit lait !

  2. @Denis
    Quand quelqu’un marque des buts contre son camp il ne faut pas s’étonner que l’adversaire soit content :)
    Je trouve que cette idée est vraiment pure folie, l’état est notre dernier (certes de plus en plus faible) rempart entre l’individu et le néolibéralisme « idéal » bruxellois. J’ai d’ailleurs du mal a saisir pourquoi les ecolos y sont si favorables, leur idéologie les aveugle t elle?

  3. @Yann

    Et ce ne sont là que les simples mots d’une secrétaire « nationale » d’un parti politique français ! ;+) Mais qu’est-ce qu’on se marre, hein ?

  4. « J’ai d’ailleurs du mal a saisir pourquoi les ecolos y sont si favorables, leur idéologie les aveugle t elle? » dit Yann

    La dissolution des Etats-nations au profit des Régions est un vieux projet de la révolution française, qui a transité entre autres vers l’Allemagne y compris l’Allemagne Nazi, puis s’inscrit dans la logique atlantiste US, initiatrice du projet européen actuel.
    EELV appartient à ALE présidée par un flamant quasi-extrême droite, travaillant (avec Cohn Bendit) pour une europe ethnique régionalisée autour du bloc éthnique allemand dominant. On est loin de l’écologie affichée pour les zozos verts français…
    (on peut montrer d’ailleurs en quoi l’écologisme ambiant est orientée pour servir le projet dont Hitler a rêvé)
    L’ensemble du projet s’appui sur des textes strictement allemands rédigés en allemand par des allemands… (protection des minorités, charte des langues régionales etc.)

    Donc pour commencer à bien resituer « leur idéologie » dans son contexte : écouter Pierre Hilard
    http://www.dailymotion.com/video/x181124_comprendre-le-nouvel-ordre-mondial-avec-pierre-hillard-sur-la-libre-antenne-de-meta-tv-2-6_news, à partir de la minute 13
    Je pensais que tout cela était bien connu. Ben non.

  5. Emmanuelle Cosse a le courage de ses idées et n’avance pas masquée ; et même si il y aurait quelques « mais » à apporter à ce qu’elle dit, je partage son opinion sur le fond : une Europe intégrée est notre horizon.

    @Pascal Demoriane
    Merci pour le point Godwin… nous avions vraiment besoin de celà !

  6. @Kelson

    En France, la nation s’est construite autour de la République ! Là, j’ai un grand, très grand point de désaccord avec toi.

  7. @Pascal Demoriane
    Je suis d’ailleurs en train de rédiger un article sur, entre autres les points soulevé par Hillard. Je m’aperçois que ce sont des sujets très méconnues par la plupart des gens. La dissolution ou pas de notre nation me semble un sujet plus important que les nuages de fumés actuels…

  8. @Kelson
    Je ne vois pas de point Godwin la dedans désolé, le démantèlement de nos « états nations multiethniques » n’est pas un sujet secondaire surtout pour un français. C’est l’action centralisatrice et unificatrice du pouvoir royal puis ensuite républicain sur le très long terme qui ont permis l’émergence de la nation française. Le démantèlement de l’état serait le démantèlement de la nation française, ce n’est pas le cas des nations mono-ethniques et non centralisées comme l’Allemagne. De plus je ne vois pas de problèmes sur le fait que les gouvernants allemands travaillent dans l’interet de leur pays! c’est le comportement des gouvernants français qui n’est pas normal…

    Pour l’Europe intégré faudra patienter. J’espère que tu as lu l’arrêt du 30 juin 2009 de la cour constitutionnelle allemande de Karlsruhe qui a dit que comme le peuple européen n’existe pas l’Union Européenne n’est pas un État fédéral.

Laisser une Réponse

*