La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Delphine quitte le bateau.

Par      • 3 Juil, 2013 • Catégorie(s): Ecologie  Ecologie    

François Hollande, commandant du radeau de la MéduseAprès l’annonce de la baisse de 7% des dépenses de son ministère par Matignon, Delphine Batho a parlé, hier matin sur RTL, de mauvais budget, de doutes et de déception exprimés par les Français. A 18 h 00, l’Élysée annonçait son remplacement au pied levé par Philippe Martin à la tête du ministère du développement durable et de l’énergie. Le député du Gers qui cumule le poste de président du Conseil général du Gers s’est notamment illustré dans son combat contre le Monsanto 810. François Hollande a de toute évidence choisi de faire un exemple en s’en prenant à une femme qui ne pèse plus rien. Elle aura de surcroît eu le tort de s’en prendre frontalement, hier, à Ségolène Royal.

Et l’écologie dans tout ça

Au delà de la personne de Delphine Batho, l’écologie ne semble plus être une priorité pour le gouvernement de François Hollande. Jean-Vincent Placé a parlé de signal désastreux, le Front de Gauche d’autoritarisme. Ils n’ont sans doute pas tort. Dans le même temps, Cécile Duflot, malgré un soutien à la gribouille adressée à l’ex-ministre, a rappelé le choix des Verts de rester au gouvernement. Oui, mais pour quoi faire ? Pour fermer Fessenheim en 2016 (???) et construire l’EPR de Flamanville, interdire – très temporairement – l’exploitation des gaz de schistes et construire l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Quid encore des forages pétroliers au large de la Guyane qui valurent à Nicole Bricq d’être débarquée de ce même ministère juste après qu’elle y ait été nommée ?

Voie Militante Voie Militante

Tags : , , , , , , ,

6 Réponses »

  1. Le radeau, très belle illustration… ce gouvernement et cette politique prennent l’eau de toutes parts.
    Et que dire de la lamentable interdiction de survol du territoire Français par l’avion du Président Morales?

  2. @Emmanuel

    Hollande demande d’un côté des explications à Obama sur PRISM. Et de l’autre, il se couche !

  3. @ – emmanuel:
    aussi le radeau de l’espoir la bas très loin à l’horizon le petit point …..sauvés !!

  4. @Denis

    Peut être que les américains utilisent prism pour vérifier que leurs ordres sont bien exécutés par leurs laquais européens, si c’est la cas ce sont des dépensent largement inutiles car la pluie de dollars versée par les différents lobbies est semble t il suffisante.

    Baroso attend patiemment son poste à l’OTAN donc servilité garantie :-)

  5. Et l’écologie dans tout ça
    Il faudrait plutôt dire « et EELV dans tout cela? » L’écologie demeure, avec ses véritables écologistes bien décidés à amener l’écologie au tout premier rang de la plolitique Française comme elle l’est dans d’autres pays.
    EELV ne cesse de claironner qu’il veut « influer » sur la politique française; il n’influe sur rien du tout compte tenu des faibles scores qu’il fait aux élections.EELV n’a pas compris qu’il fallait un parti fort avec une base électorale solide pour être pris en compte; ce que j’ai constamment défendu.
    François Hollande ne doit être qu’une étape sur le chemin de l’avénement d’un pouvoir écologiste. Il fallait à tout prix chasser Nicolas Sarkozy du pouvoir étant donné qu’il avait mis la France dans un état catastrophique jamais vu de toute la V° république.
    L’UMP est incapable de gérer la France : on se souvient de Jacques Chirac dissolvant l’assemblée nationale pour donner le pouvoir aux socialistes, on n’a pas oublié le million de chômeurs créé par L’UMP; UMP incapable d’organiser un vote interne, incapable de gérer les finances de son candidat aux dernières présidentielles; candidat qui revient maintenant avec de bonnes idées alors qu’il devrait être rouge de honte de jouer ainsi avec l’argent des Français.
    Seul bon point : si les militants UMP sont capables de donner de l’argent pour renflouer les caisses d’un parti qui a jeté le peuple Français dans la misère, ils doivent être capables de donner leur argent au fisc afin de renflouer les caisses de l’état…
    La prochaine taxe doit être versé par les seuls militants UMP.

  6. @denis
    Il y a eu trois forage en Guyane, plus de 1750m sous l’eau, et à plus de 6km1/2 de profondeur sous terre. Oui, c’est effrayant de se dire qu’après deep horizon, on ait pu penser à aller forer dans de telles conditions dans un tel réservoir de biodiversité.
    Rien trouvé. Zut et rezut, mince, et foutrequeue. Alors, ils s’en sont repartis, la quequette géante sous le bras, aller faire des p’tits trous ailleurs.
    Fermer Fennsenheim, c’est pas gagné d’avance. Le jour même de l’éviction de Batho, l’ASN a donné son feu vert à EDF pour étendre la durée de vie des centrales à 60 ans. Attention, sous condition que ce ne soit pas dangereux, faut rester sérieux quand même ! Et puis, avec nos anciennes colonies, on a l’indépendance énergétique. Non, ça marche plus, ça ?
    Bref, on a un moratoire sur les sujets de l’énergie, au moins jusqu’à 2014. A part quelques « trublions », comme on les appelle, la ligne gouvernementale est de ne pas causer de ces sujets avant les prochaines élections.
    Après, on discutera si la fracturation est si dangereuse, on dira qu’on a tant besoin de cet eldorado de la première moitié du XXIe s., et puis, nous avons le savoir-faire, la garantie des experts, et de toutes façons, on n’a plus de thunes pour aller faire dans l’efficacité énergétique et la sobriété, ni investir dans les ENR sauf aux marges. En 2016, la marge sera proche de zéro (proche au dessus ? En dessous ?).

    Ne parlons même pas des sous-investissements d’avenir, compensés par d’autres surinvestissements du passé.

    Lé débat sur le fait de rester ou de partir là dedans, même s’il est lié à ces très mauvais signaux, n’est sûrement pas fini. Et ce ne sont les indemnités de deux ministres qui vont peser dans la balance. Tout le monde s’en fiche comme d’une guigne.
    Mais l’efficacité politique, pour interdire ou porter des questions existentielles pour l’avenir.

Laisser une Réponse

*