La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

De l’extrême gauche à Sarkozy !

Par      • 3 Oct, 2007 • Catégorie(s):  

Après avoir refusé la proposition en juin, des rumeurs persistantes font état du départ imminent – un aller sans retour – de Julien Dray vers la Sarkozie, au paysage politique si particulier. Il serait pressenti au poste de ministre de l’intérieur dans le cadre du remaniement qui s’annonce au début de l’année 2008. En cela, il rejoindrait Bernard Kouchner qui, de l’extrême gauche, vient d’accoster sur le rivage de la droite française.

Vu la rugosité du personnage, on comprend la gronde qui monte dans les rangs de l’UMP dont le Président de la République semble faire peu de cas par ailleurs.

Julien Dray, porte-parole de Ségolène Royal, est un ancien de la Gauche Socialiste, porte-parole du Parti Socialiste tombé en disgrâce pour avoir tenu le rôle de Iago dans les affaires intimes du couple Hollande-Royal. La nature a horreur du vide. Julien Dray encore plus ! J’ose croire que ce ne sont là que de folles rumeurs sans fondement. Pour l’occasion, ce ne serait plus un simple débauchage, mais la bérézina. Je suis toujours aussi étonné de l’énergie et de l’intérêt que porte Sarkozy au Parti Socialiste.

Voie Militante Voie Militante

4 Réponses »

  1. Rien d’étonnant !
    Il réécrit l’Histoire, mais aussi le dictionnaire, sous le mot ouverture il faut clairement voir le mot destruction.
    Cessons d’être naïfs, il a décidé de détruire le PS.
    Il n’est pas un adepte du diviser pour mieux régner, comme l’était Machiavel, ou Mitterrand, mais un adepte de la place nette.
    C’est tout sauf un démocrate (et un homme de gauche !) il veut le pouvoir absolu et ne supporte pas l’opposition, donc il la détruit.
    Cessons de parler de lui, parlons de nous, ne marchons pas dans son jeu !

  2. L’autre hypothèse est que sa garde rapprochée de l’UMP ne vaut pas un caramel. Vu le rôle de plus en plus important joué par ses conseillers élyséens, je pencherai pour cette version.

    Les quelques chiraquiens qui pourraient faire encore l’affaire risquent de lui faire de l’ombre. En « utilisant » des ex-gens de gauche, c’est encore pour lui la meilleure des solutions. Il donne une réponse « positive » à tous ceux qui ont voté Bayrou, croyant que la bouillabaisse politique est en mesure de répondre aux défis de demain !

    Je ne suis pas si sûr que toi qu’il puisse parvenir à détruire le PS en tant que puissance instituée. Le seul enemi des socialistes reste les socialistes eux-mêmes.

  3. Je ne dis pas qu’il peut y parvenir !
    J’espère bien que non, je dis qu’il essaye de le faire, c’est à nous de l’en empêcher.
    Quant à son équipe de m…. qui n’a pas une idée valable, ça c’est sûr, donc il va les chercher là où elles sont, il fait d’une pierre deux coups !

  4. Que Sarko veuille détruire le PS est une chose et n’est en rien une surprise !
    Si Dray devait trahir son camp, je pense que ce serait la goutte d’eau qui ferait déborder le vase pour de nombreux militants, et moi le premier. La base militante ne peut pas tout et surtout pas tout assumer. On peut expliquer un départ ou deux, mais là vraiment, la maison socialiste ne serait plus crédible pour le peuple de Gauche. On a tout de même le droit de marcher la tête haute, bref, un peu de dignité Mesdames et Messieurs les huiles du PS !