La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Communiqué de presse : construire un projet d’écologie pour les cantonales 2011

Par      • 13 Juil, 2010 • Catégorie(s): Politique  Politique    

A la suite de l’appel du 22 mars lancé par Dany Cohn-Bendit et surtout de l’espoir porté par Europe Ecologie aux Européennes, une vingtaine de sympathisants et militants de l’écologie politique se sont réunis à 6 reprises à Evreux, à Louviers et à Bernay. Issus d’Europe Ecologie pour la plupart d’entre nous, nous sommes déçus de la manière dont se construit le rassemblement  des forces de l’écologie. La priorité électoraliste et les enjeux politiciens se substituent à l’élaboration d’un projet.

Nous pensons qu’aujourd’hui face à une quadruple crise économique, sociale, environnementale et institutionnelle, l’écologie politique doit proposer une autre voie que celle du productivisme sans issue, que nous proposent conservateurs, libéraux et sociaux-démocrates. Au terme de ces réunions, nous avons décidé de donner la priorité au projet  en construisant de façon totalement interactive et participative,  un projet d’écologie politique pour le département de l’Eure dans la perspective des élections cantonales de mars 2011.

Faire de l'écologie politique le projet central des cantonales 2011

Faire de l'écologie politique le projet central des cantonales 2011

A chaque élection, les citoyennes et citoyens nous rappellent  leur peu d’intérêt et leur défiance vis à vis des candidat(e)s et futur(e)s élu(e)s.  Au travers de notre démarche, il ne s’agit ni de se substituer aux organisations politiques, ni de créer un nouveau mouvement politique. Nous ne sommes pas un parti. Nous souhaitons simplement travailler ensemble, chacun avec ses convictions, avec  des citoyens de sensibilités diverses, autour de la conception d’un projet d’écologie politique qui pourra être défendu lors des élections par celles et ceux qui ont activement participé à la démarche et au projet. L’écologie politique n’a pas vocation à s’enfermer dans la représentation d’un grand « front de libération du moustique ». Elle a vocation à proposer un projet global de société. Au travers de cette initiative citoyenne, il s’agit de proposer une autre manière de faire de la politique en s’appuyant sur les enjeux de vie, les besoins et les aspirations des Eurois et des Euroises. Notre démarche se veut avant tout ouverte, dynamique, transversale et pollinisatrice !

C’est dans ce cadre que nous avons mis à disposition de tous les Eurois et de toutes les Euroises un site Internet : Project’Eure consultable à l’adresse http://www.voie-militante.com. La plate-forme est désormais totalement opérationnelle. Elle offre un blog, un forum, une newsletter et un formulaire de contact. Nous proposerons à différents blogueurs du département de s’associer au cadre de notre réflexion. Nous publierons, avec leur accord, les textes qu’ils auront élaborés sur leurs propres sites autour des thèmes qui émergeront des forums. Au terme de ces échanges, nous entendons porter les idées du projet que nous aurons construit, en soutenant au travers de collectifs, les candidats qui porteront ces idées, sans exclusive.

Bernard Frau, Alliance Ecologiste Indépendante de Haute-Normandie
Jean-Yves Guyomarch, secrétaire du groupe local des Verts d’Evreux
Michaël Ono dit Biot, conseiller municipal à Bosc Roger en Roumois.
Denis Szalkowski, adjoint au Maire de Saint Eloi de Fourques

Crédit photos : Yawatani

Voie Militante Voie Militante

2 Réponses »

  1. Que penser des SCOT, plus particulièrement à celui du pays Risle, Guiel, Charentonne, de leur devenir, des PLU réalisés par les communautés de communes, du manque de concertation avec la population ?

  2. @ Mémoriel,

    Justement, l’Etat, la région, le département et le public sont normalement associés à l’élaboration du SCOT, dont l’approbation est soumise à une enquête publique ayant pour but d’informer la population et de recueillir son opinion ainsi que l’avis d’un commissaire enquêteur indépendant.
    Y a-t-il eu un problème de transparence au niveau de celui du Pays Risle Charentonne ?