La voix militante de citoyens d'ici et d'ailleurs

Arnaud Montebourg : des montebourdes patatoïdes !

Par      • 27 Mai, 2007 • Catégorie(s):  

Les mots me manquent. Aussi ai-je décidé d’emprunter ceux de Cyrano de Bergerac : « C’est un roc !… C’est un pic !… C’est un cap  !… Que dis-je, c’est un cap ?… C’est une péninsule ! » Oui, Arnaud Montebourg est un peu tout cela à la fois.

Dans le Point, vous pourrez apprendre que Arnaud Montebourg ne veut plus du soutien de Ségolène Royal dans sa circonscription. Il a même fait mieux : aucun logo du Parti Socialiste sur ses affiches. C’est vrai que dans sa circonscription, les électeurs ont voté pour Sarkozy à 53%. Je l’ai vu dans l’émission de Laurence Ferrari ce midi sur Canal+. Dans un reportage, il y arpentait sa circonscription visitant les fermes d’éleveurs de poules… en mocassin. Sacré Arnaud ! Même lorsqu’il veut nous faire croire à la France d’en bas, on ne parvient jamais à y croire plus de 5 minutes.

Sur le ton de la confidence, il s’inquiète brutalement, en parfaite contradiction avec ses propos précédents : « Elle n’a passé aucun coup de fil depuis son retour de vacances. Je crois qu’elle déprime. Mais il serait bon pour tous les candidats qu’elle intervienne à nouveau dans les médias, pour appeler les électeurs de gauche à se mobiliser, sinon on risque une déconfiture comparable à celle de 1993. » Après Julien Dray, le Iago du Parti socialiste dans la peau du conseiller patrimonial, voilà Montebourg dans le rôle du psychothérapeute. Avec eux deux, on est mal barrés.

Dans le plus pur style mitterrandien, le ridicule en plus, Arnaud, Philippe et Christian vous invitent à l’ascension du Mont Beuvray. Plus dure sera la chute !

Voie Militante Voie Militante

5 Réponses »

  1. Cela ne m’étonne pas de lui.
    Le seul truc vrai et « marrant » qu’il ait dit c’est quand il a affirmé que le point faible de Ségolène Royal était son compagnon (c’est pas méchant, il faut être honnête) mais il n’a même pas été fichu de faire ça proprement, il a ajouté que c’était une blague, ce qui fout tout par terre !
    M. Montebourg, quand on ne sait pas faire d’humour on n’en fait pas !
    Et quand on n’a rien d’intelligent à dire on se tait…
    Dans son cas cela aboutirait à le voir devenir muet… ce qui est embêtant pour un « baveux » oh pardon, un avocat !

  2. Un baveux… une expression qui m’était inconnue jusqu’à présent. ;+)

    Au gouvernement, y en a du baveux.

  3. Le baveux, nom effectivement utilisé dans la police nationale pour désigner les avocats.

  4. Le « baveux » c’est un mot d’argot pour dénommer un avocat.
    Il n’est pas seulement utilisé par la police, mais par les juristes aussi.
    On dit souvent que les pires juristes finiront avocats !

  5. ou à l’UMP…